30 juin 2023 5 30 /06 /juin /2023 08:20

 

 

Département :  11 - AUDE

 

 

 

 

🎶 Là haut sur la montagne, il y a... 🎶

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Tuchan est située à 60km au Sud-Est de Carcassonne, à 40km au Sud-Ouest de Narbonne, à 30km au Nord-Nord-Ouest de Perpignan et à 20km au Nord-Est de Cucugnan (voir son château).

 

  Coordonnées du château :

42°55'55.7"N 02°42'07.8"E
 42.932139°  2.702167°

 

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Préambule 🐴

* Cela fait presque 20 ans que l'individu que vous connaissez sous le pseudonyme de Chevalier Dauphinois vous montre des sites médiévaux fortifiés sur ce blog.

* Comme vous le savez, c'est moi, le merveilleux destrier 🐎, qui le transporte au plus proche des bâtiments à visiter, puis qui lui montre la direction car, avec sa visière et sa flemme, il n'aurait jamais trouvé, même son ombre. 🤭

* Etant le VRAI héros de ce blog...

... étant celui sans qui rien ne serait visible....

... j'ai décidé de prendre les rênes !

* Ce jour, c'est MOI, le palefroi, l'équidé, le solipède et surtout l'étalon 🤩 qui devient le rédacteur officiel de cet article.

* Ainsi, vous constaterez que ce bipède armuré (pseudo nommé Chevalier) ne fait que reprendre mes mots et n'est point si compétent.

 

 

Une ruine ruinée, comme l'adore Le Chevalier Dauphinois

 

Là haut il est 🐴

* Après avoir visité l'incroyable château d'Aguilar, Votre Chevalier Dauphinois est épuisé.

* Moi, le quadrupède Demi-Dieu (puisque Dauphinois aussi), décide de nous rendre à 6km au Nord-Ouest pour voir une ruine dont le nom est inscrit sur un panneau.

* Ce château n'est point celui de la Comtesse de Ségur puisqu'il y a un E à la fin.

Nota : Je ne vais pas tout vous expliquer alors, essayer de suivre sans grommeler.

* Evidemment, le château à visiter est sur une colline, puisque médiéval il est.

Nota : Vous constatez que j'en sais autant que votre habituel scribe Chevalier.

* Monter seul je dois puisque mon cavalier se repose dans l'herbe.

Nota : Je ne vais point écrire l'habituel "Ho hisse".

 Pfff, souvent votre Chevalier exagère faisant croire qu'exploit il réalise.

Le sentier est agréable sans les plantes piquant ses mollets... qu'il imagine.

* Le sentier peu fréquenté signifie que le site est en ruine.

Nota : Vous constatez que j'en sais autant que votre habituel scribe Chevalier.

 

 

Qu'affirmerait Votre Dauphinois devant ce haut truc ?

 

 

 proche 🐴

* Donc, il y a.... heu... des murs.

* Ils sont plus ou moins hauts..... surtout certains. 😆

* Les parois sont constituées d'assemblages grossiers, d'appareils irréguliers en pierre de natures et provenances différentes.

* Les chaînages d'angle sont de piètres qualités.

Nota : Vous constatez que j'en sais autant que votre habituel scribe Chevalier.

 

 

 

Il y en a partout. Une ruine ruinée chaotique

 

L'intérieur :

Pierre qui roule... heu... ne facilite pas la compréhension 🐴

* En entrant je suis dans un éboulement incompréhensible.

Nota : Pensez vous que votre habituel scribe Chevalier aurait deviné ce chaos apocalyptique ?

* En bas il y a des pierres roulant sous mes sabots...

... au dessus des arcs ronds ne tirant pas des flèches. 🤭

* Des murs verticaux m'informent que plusieurs salles existaient.

Nota : Pensez vous que votre habituel scribe Chevalier aurait deviné la fonction des pièces ?

* Les parois extérieures ne sont point épaisses...

... Donc ce château n'eut pas (principalement) une fonction défensive.

Nota : Vous constatez que j'en sais autant que votre habituel scribe Chevalier.

* Certains arcs ne tiennent que par la magie... des fées 🧚 qui l'habitent.

Nota : Pensez vous que votre habituel scribe Chevalier aurait eut une pensée si romantique ?

 

 

 

Ces fenêtres ont un linteau presque  droit

Après l'arc vint la ligne (presque) horizontale 🐴

* Soudain, surpris je suis par le spectacle de la ruine.

* En bas, les linteaux sont arquées, au dessus ils sont "presque droits".

- En réalité l'arc est loin prononcé.

Est ce du à des reconstructions/modernisations ultérieures ?

* Soudain, derrière votre écran, je vous entends grommeler :

🗣 "Toi le destrier, comprends tu que tu confonds portes et fenêtres ?"

* Oups... raison vous avez. 🙄

* J'ai une excuse, c'est la première fois que je prose ici.

 

 

 

Interrogations multiples 🐴

* Dans mon errance en ce chaos, je vois une... heu... salles voûtée avec de l'herbe qui n'est point dégustable pour moi.

Pensez vous que ce fut la citerne ? 🤔

* Puis je suis face à un ensemble de murs énigmatiques 😮 pour un ongulé comme moi.

- Les parois sont constituées d'appareils irréguliers et grossiers en pierre de nature différente.

- A droite une forme qui n'est ni ronde ni rectiligne.

- Au centre en bas sous un arc imposant, une large baie (pour chariot ?).

- A gauche en bas, une autre baie identique mais obstruée.

- A gauche, un curieux parement d'angle me faisant penser que le bâtiment à droite fut un ajout (agrandissement du château).

* Que cela est compliqué ! 😱

 

 

Il y en a partout... des énigmes !

 

 

La fin de mon calvaire 🐴

* Holalala... Que de curieuses curiosités partout !

* Je préfère sortir (en réalité fuir) par la porte qui fut mon entrée précédemment.

* Avant de vous laisser dans mes doutes, je vous offre le plan (volé dans la poche arrière du Chevalier Dauphinois).

 

 

 

Conclusion 🐴

* Souvent dans les articles écrits par le Chevalier Dauphinois vous apprenez que je maltraite mon cavalier, que je le jette de MA selle (ce qui est vrai)...

... mais après ma tentative d'écriture sur ce château, je m'aperçois qu'il n'est pas si mauvais...

... même s'il ne se lave que 2 fois l'an (voir exemple ici), c'est un formidable et cultivé compagnon.

* En toute humilité, j'admets qu'il n'a pas mission facile, que décrire une ruine informe demande quelques compétences.

* Je vais donc le laisser proser pour les vingts prochaines années, puis je tenterai à nouveau l'expérience rédactionnelle en 2043.

* À bientôt !  🐎

 

 

 

Le diaporama du château est visible ICI

 

 

 

Histoire du château :

* En 1171, un village blotti contre les remparts du castrum Segura. Il est possession du seigneur de Termes (voir son château). Cette construction défensive est le château d'un important "centre agricole". Du charbon est aussi extrait proche du site.

* En 1209, début de la terrible croisade des Albigeois (voir ce livre).

* En 1210, après la réddition de Raymond de Termes, tous ses châteaux et terres sont donnés aux lieutenants de Simon IV de Montfort (voir ce livre) chef de l'armée en guerre contre les Albigeois. Segura échoit à Alain de Roci.

* En 1241, Olivier de Termes (fils de Raymond) fait sa soumission auprès de Louis IX (voir liste des rois). Une partie des terres de sa famille lui est rendue.

* Peu de temps après, le site castral est donné par le seigneur de Termes à l'abbaye de Fontfroide.

* En 1261, Bernard de Pabols rend hommage pour sa seigneurie de Segura à l'abbaye de Fontfroide.

* En 1455, Rome de Roquefort rend hommage pour ses terres de Segura à l'abbaye de Fontfroide.

* Au début du 16ème siècle, les nombreux propriétaires suivants ne semblent plus faire hommage à l'abbaye (à vérifier).

* Durant plusieurs siècles, les bâtiments sont modifiés/modernisés (je n'ai pas trouvé d'informations détaillées).

* À la moitié du 17ème siècle (après l'annexion du Roussillon), Vauban a/aurait utilisé les mines de charbon proches du château pour réaliser les briques de la citadelle de Perpignan.

* En 1860, le site est possession de l'épouse du percepteur de Perpignan.

* En 1861 (à vérifier), le site change de propriétaire.

* En 1883, les bâtiments sont définitivement abandonnés. Ruines perdues sera l'avenir du château.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la ruine est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est possible sous votre responsabilité car le risque de glisser ou de recevoir une pierre est important. Soyez extrêmement prudents.

 

 

La vidéo du château est ici - CLIC

 

 

Que dirait le Chevalier devant ce truc bizarre ?

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux de l'Aude Vers Menu
châteaux de
l'Aude
Partager cet article