20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 07:30

 

 

Département 24 - DORDOGNE

 

 

 

Le bourg :

L'église se fond dans le paysage de la communeSituation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Saint Privat des Prés est située à 80km au Nord-Est de Bordeaux, à 55km au Sud d’Angoulême (voir son château) et à 40km Ouest-Nord-Ouest de Périgueux (voir ses fortifications).

 

   Coordonnées du bourg :

45° 13′ 35″ N 00° 12′ 57″ E
 45.2264°  0.2158°

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

La découverte

* Après avoir visité la maison forte de ce bourg Périgourdin, je me dirige vers l'église de l'ancien prieuré Bénédictin.

* La construction au bout de la rue est surprenante :

- Point de haut clocher pour guetter l'ennemi.

- Point de tour pour tirer sur l'assaillant.

Suis je réellement devant une église fortifiée ?

 

 

L'enquête commence

* A une extrémité de l'église, mon imagination débordante de castellologue-amateur croit voir une tour.

* Les fantômes de modillons me font comprendre que cette ronde construction est le chevet de l'église.

* Je continue ma marche de découverte dans cette rue en légère pente.

* La paroi ensoleillée me montre :

- Un mur de nef élégante.

- Des fenêtres très esthétiques.

- Des pierres correctement taillées et jointives.

- Des pierres de différentes couleurs (reconstruction ?).

* Mais je ne vois pas de système défensif.

 

 

Magnifiques surprises !

* Je prends un peu de recul pour regarder dans les yeux  cet énigmatique mur.

J'ai une révélation.

* Sous le toit apparaissent de petites archères cruciforme dont certaines sont avec un trou rond pour fusil".

Surpris je suis.

* Le système défensif n'est pas homogène ni symétrique.

* Certains crénelages (voir vocabulaire ) ne possèdent aucun système de tir.

Surpris encore je suis.

* De tous ces détails, je tire une conclusion évidente :

- Il y avait une grande salle de repli et de défense au dessus de l'église.

Nota : Parfois dans mes proses, je vous mens un peu sur mes recherches, je transforme un peu la découverte, je joue à vous faire croire que je ne trouve pas de suite les indices. Mais en découvrant l'église au centre du bourg, même les non spécialistes peuvent voir au premier regard que l'église est fortifiée.

Me pardonnez vous ces mensonges d'écrivain ?

 

 

La façade : Sobrité et finesse

La façade : Une œuvre unique

* Le castellologue-amateur que je suis a de suite remarqué l'ouverture au niveau de la salle de repli, mais le touriste qui sommeille en moi regarde ce fronton différemment.

* Le portail de l'église de Saint Privat des Prés est unique dans le Ribéracois (dernière terre d'Occitanie avant celles de la langue d'Ol).

* De nombreux architectes voient une influence de la Saintonge dans cette façade.

 

 

Analyse rapide de la façade et du portail

* Au premier étage, présence d'arcatures romanes appuyées chacune sur deux colonnettes.

* L'ensemble est surmonté d'une corniche à modillons expressifs, avec des animaux fantastiques et des personnages bibliques.

* Au centre, le portail en plein cintre est en pure style Roman. Il possède neuf voussures surmontées d'une archivolte sculptée.

 

 

L'intérieur :

Vais je pourvoir monter dans la salle de repli ?

* En entrant, ce ne sont point les peintures murales du Moyen Âge qui m'accueillent mais la blancheur immaculée.

* Même les 3  coupoles de la nef sont sans couleur.

Quelle sobriété !

* Je suis certain qu'il y a 800 ans l'église n'était pas comme cela.

* Même les statuts sont "en neige" .

* Curieusement, dans ce monde refait et consolidé, l'abside n'a pas vu d'ouvriers maçons.

* Son plafond se fissure dangereusement.

 

 

Courage, Fuyons !

* Craignant que le ciel me tombe sur la tête  , je prends rapidement le chemin sacré de la sortie.

* De retour sous le ciel d'azur, je vérifie que ma "peur" passagère était justifiée.

* Le chevet se lézarde.

* Je vais en faire autant, mais à la terrasse d'un petit restaurant. 

 

 

Le diaporama de la maison forte est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église.

* Au 13ème siècle, l'église dépend de la commanderie Templière d'Aubeterre (j'ai trouvé cette référence dans une brochure régionale sur l'ordre du Temple....à vérifier).

* En 1562, début des Guerres de Religion. Plusieurs combats endommagent le clocher et les murs de l'église.

* Vers 1651, les voûtes dans l'église sont reconstruites.

* En 1862, l'église est classée aux Monuments Historiques.

* En 1993, la commune de Saint Privat est renommée en Saint Privat des Prés.

* En 1997, la façade de style Saintongeais est restaurée.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

Délicatesse et fortification se marient merveilleusement

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 24 Vers Menu châteaux de Dordogne
Partager cet article