Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 06:30

 

 

Département :  11 - AUDE

 

 

 

Un château caché dans la dense foret Audoise

Le bourg :  

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  Le hameau de Montferrand se situe à 55km au Nord-Ouest de Perpignan, à 35km au Sud de Carcassonne, à 12km au Nord-Est de Quillan (voir son château) et à 6km à l'Est de Rennes le Château.

 

   Coordonnées du château :

42° 55' 37" N 02° 19' 51" E
 42.926923°  2.330732°

 

 

 

Le château : 

L'extérieur :

La montée vers le château

* En arrivant à Rennes les Bains (altitude 300m), une petite route (mais très petite) traverse la rivière et m'invite à l'emprunter pour rejoindre mon Graal.

* Avec mon destrier je monte lentement en prenant soin de suivre le bon chemin.

* Cette petite route est une voie sans issue vers le hameau de Montferrand.

* Au sommet (à 514m d'altitude), je laisse mon brave cheval tout en sueur proche des premières maisons puis je marche 100m vers l'Ouest.

* Le hameau du 21ème siècle était il y a 1000 ans une belle bourgade médiévale protégée par un château. 

 

Est ce un château ou un tas de pierres ?

 

Une ruine minimale

* Non, je ne me moque pas de vous, il y a bien une ruine castrale en ce lieu.

* Il est vrai que le château n'a plus sa prestance d'antan, mais de nombreux indices sont visibles.

* Mon but est de vous démontrer qu'avec un peu d'imagination et quelques éléments, il est possible "facilement" de retracer le plan d'une construction fortifiée médiévale.

* Je vous emmène à la recherche des preuves.

 

 

Rapide analyse

* Le château est construit sur une masse rocheuse inclinée, un remblai a été pratiqué pour niveler l'ensemble.

* Le site castral a la forme d'un demi cercle, le "diamètre" étant au Nord et mesure 40m.

 

 

 

L'intérieur : Une magnifique banquette ayant soutenu un mur

Curiosité architecturale

* Un à-pic impressionnant est situé coté Nord, le logis et les fenêtres devaient être de ce coté, car aucune attaque est possible.

* Les "architectes" ont du creuser le rocher pour poser les murs.

* Cela se voit par de larges et saillantes banquettes (voir vocabulaire) qui ont survécu au temps sur presque toute la longueur du rocher Nord.

* Ces banquettes sont visibles sur de nombreux rochers même si la végétation tente de les cacher.

 

 

Une courtine

* Sur le coté le plus exposé à l'attaque, il y a  d'épaisses courtines (mur d'enceinte) en grès. L'utilisation du rocher comme base est ici évidente.

* Hélas le temps a fait sont travail de destruction. Sans scellement, les pierres ne tiennent que par "magie"

 

 

Un joli mur

* Comme par enchantement, un incroyable mur apparaît.

* Les pierres sont disposées en assise régulière.La qualité de construction prouve la résidence d'une riche seigneur

* Le soin apporté à ce mur et la qualité de la pierre montrent l'importance donnée à cette construction qui ne pouvait être que défensive (et non d'habitation).

* Ah, si la végétation n'envahissait pas tout, je pourrais voir les archères et l'épaisseur des murs.

 

 

Questionnement

* Au centre, je distingue une base de mur en pierres sèches.

Était ce l'emplacement du donjon ?

 

 

C'est la fin

* Après une si belle découverte, je retourne vers le village en sifflotant quand le hasard (et mon instinct de chasseur de ruine) me force à regarder dans une maison abandonnée.

* Diantre !... Quelle belle sculpture.

Pensez vous qu'elle ait été empruntée

au château après son abandon ?

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 10ème siècle, Montferrant est la résidence principale du seigneur. Elle domine et protège un hameau de thermalisme nommé : Bain de Montferrant. (Ce "hameau" médiéval existe toujours au 21ème siècle. Ce bourg se nomme : Rennes les bains).

* En 1063, le site est nommé :Montferrad.

* En 1231, dans l'assignat de Pierre de Voisins, compagnon d'armes de Simon de Montfort. Montferrad est cité. Le lieu est nommé: Montserrad, Monsferrandus.

* En 1307, le nom change : Villa de Monteferrando.

* En 1377, nouveau nom : locus de Monteferrando et balneis.

* En 1377, les Baings de Montferran est le nouveau nom du site.

* Au 18ème siècle, le château de Montferan est décrit en ruine sur les cartes de Cassini.

* Au 21ème siècle, la visite de la ruine de Montferrand est libre et gratuite en respectant les propriétés privées. Le risque de glisser ou de recevoir une pierre existe. Ce site est surtout une ruine pour les passionnés.

 

 

  Devant un tel mur, je suis en admiration sur le travail de nos ancêtres !

 

  Cliquez pour voir le menu des châteaux forts du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude
Partager cet article