9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 06:30

 

 

 

Département 33 - GIRONDE

 

 

Bien que disparus les Templiers ont encore leur chemin

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune d'Arveyres est située à 25km au Nord-Est de Bordeaux et à 6km au Sud-Ouest de Libourne (voir sa porte fortifiée).

 

  Coordonnées de la commanderie :

44° 53' 15" N 00° 17' 31" W
 44.88741°  -0.292001°

 

 

 

 

 

La commanderie :

L'extérieur :

Comment la trouver ?

* Dans ce bourg, il existe 2 indications faisant référence à l'Ordre du Temple :

1 - L'impasse de la commanderie,

2 - Le chemin des templiers.

* C'est ce dernier qu'il faut trouver pour découvrir une commanderie du 13ème siècle.

Sera-t-elle aussi puissante que celle de Vaour ?

 

 

 

Voyez vous une tour de défense et des mâchicoulis ?

La découverte

* Sachant que la commanderie est située proche de la rivière Dordogne, je me rends au Nord du bourg en direction d'un port.

* Après une petite marche sur un sentier herbeux, mon Graal du jour apparaît.

 

 

 

Précision sur les constructions des Templiers

* Une commanderie dans le Royaume de France n'avait pas besoin d'être fortement défensive.

* L'aura des Templiers était si grande que point de vil manant avait l'idée de s'attaquer à leur territoire.

* L'ennemi des Templiers était en Terre Sainte, les Commanderies dans notre hexagone avaient comme but de récolter de l'argent pour acheter, entre autre, chevaux, armures et provisions.

* Ce n'est donc point un château fort que je vois mais une ruine de maison "forte".

 

 

 

La maison forte

* Il faut beaucoup d'imagination pour voir dans cette maison "classique", un des bâtiments d'une commanderie.

* Point de recherche de système défensif je vais faire car le lieu a été modifié plusieurs fois.

* Je vais simplement regarder les murs en ruine.

* Il y a un contraste saisissant entre la façade avec la grande arche et l'entrée "pour piéton".

* J'entre par cette grande arche dont l'architecture n'est point celle d'une ouverture du 13ème siècle.

 

 

Une porte ciselée. Est ce l'entrée principale ?

 

 

L'intérieur de la 1ère salle - maison forte

* L'intérieur de la première salle est très sobre, point de sculpture ni d'élément de confort (fenêtre, cheminée).

* Seule apparaît à l'étage une porte (?).

* Les pierres sont correctement taillées prouvant la "richesse" des anciens propriétaires.

* Par contre, avec les années, les joints se sont écartés.

* Cette grande salle sans séparation n'est point une salle d'habitation.

Était ce l'étable, l'écurie ou le stockage ?

 

 

 

Quelle magnifique cheminée !

L'intérieur de la 2ème salle - maison forte

* Le contraste entre les 2 salles est impressionnant. Celle-ci est chaleureuse.

* L'imposante cheminée (possédant, d'après mon manuscrit, une inscription à l'Ordre des Templiers) est magnifique.

* Même si les années ont abîmé cette construction, il y a de nombreux détails amusants ou énigmatiques.

Que pensez vous de ces pierres légèrement courbes ?

 

 

 

L'autre bâtiment

* A quelques mètres de la maison forte, un autre bâtiment dans le même alignement attend patiemment ma visite.

* D'après ma documentation, ce serait le chai.

* Il n'est pas étonnant que proche de Bordeaux, dans ce territoire viticole, un chai exista.

* La vente du vin permettait d'enrichir la commanderie pour des achats guerriers ultérieurs.

 

 

 

Extérieur du chai

* Comme pour l'autre bâtiment, le chai possède 2 entrées :

- Une, classiquement rectangulaire,

- L'autre, avec une arche.

 

 

 

Intérieur du chai

* La surprise est totale dans la première salle.

* En plus de voir une niche proche de l'ouverture, je suis étonné par les nombreux corbeaux sculptés.

* Je dois être très prudent lors de mes déplacements.

* En plus des pierres roulant sous mes chausses, il y a des ouvertures dans le sol.

Sont ce des caves ?

 

 

Reste-t-il des bouteilles dans le chai ?

 

 

La civilisation me rattrape

* Les 2 salles ne se ressemblent pas :

- L'une a des pierres pauvrement taillées et mal ajustées,

- L'autre possède des murs avec des pierres taillées très jointives.

* Je ne savais pas que les Templiers avaient inventé l'électricité.

* Je pensais que c'était Volta en 1800, puis Thomas Edisson en 1879.

* Évidemment, vous aviez compris que ces bâtiments ont été occupés jusqu'au 20ème siècle.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de la commanderie :

* Le 13 janvier 1129, fondation de l'Ordre du Temple.

* En 1170, le site d'Arveyres est notifié dans un texte au sujet d'un partage (à vérifier) entre l'archevêque de Bordeaux et le Vicomte (voir titre de noblesse) de Fronsac.

* En 1231, Raymond Gombaud seigneur de Vayres donne le territoire d'Arveyres à l'Ordre du Temple.

* En 1264 (à vérifier), quatre croix sont implantées marquant les limites de la commanderie.

* Au 13ème siècle, construction de la commanderie.

* En 1307, le roi de France (voir liste) Philippe IV le Bel ordonne l'arrestation des Templiers et la confiscation de leurs biens.

* Le 22 mars 1312, dissolution de l'Ordre du Temple.

* Au 14ème siècle, la commanderie et les terres appartiennent aux Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

* Au 18ème siècle, des annexes sont construites.

* Vers 1792, les révolutionnaires réquisitionnent le site, font détruire l'église et vendent les pierres.

* Le 19ème siècle, époque du modernisme, a été très "meurtrier" pour les bâtiments de la commanderie. Certaines constructions sont détruites, d'autres, non entretenues, tombent d'elles mêmes.

* Au 20ème siècle, la construction de l'autoroute détruit un moulin à eau utilisé par les Templiers.

* A la fin du 20ème siècle, la municipalité achète les vestiges de la commanderie. Les bâtiments possèdent encore des toits et des murs solides.

* Au début  du 21ème siècle, la municipalité n'a fait aucun entretien. La commanderie se dégrade, les toits disparaissent, les murs s'écroulent. Certaines pièces sont remplies d'ordure.

* Au 21ème siècle, une association de sauvegarde est créée. Elle cherche des financements pour sécuriser le site et organise des visites.

* En ce 21ème siècle, la découverte de l'extérieur des bâtiments est libre et gratuite en respectant le champ. La visite de l'intérieur est réservée aux "fous" comme moi, correctement chaussée et habillé d'un heaume. Le risque de chute de pierre est important. Veuillez respecter ce site fragile et historique.

 

 

L'histoire de l'Ordre du Temple est plus dense que cette ruine

 

Vers liste
châteaux des Templiers
Vers liste châteaux des Templiers   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 33 Vers Menu châteaux de la Gironde
Partager cet article