Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 07:30

 

 

Pays :

 ESPAGNE

Région :

  ANDALOUSIE

 

 

Le château est il aussi impressionnant au 21ème siècle ?

 

Le bourg : 

     Situation (--> le voir sur une carte)

     La commune d'Antequera est située à 130km au Sud-Est de Séville, à 80km à l'Ouest-Sud-Ouest de Grenade et à 25km au Nord de Malaga.

 

     Coordonnées du château :

37° 00' 54" N04° 33' 25" W
 37.015113° -4.556859°

 

 

 

Le château : 

       L'extérieur :

L'arrivée

* Armé d'une reproduction représentant le château il y a 2 siècles (?), je me hâte vers la ville d'Antequara pour découvrir son incroyable forteresse.

* Soudain, au détour d'un virage, la vision fantomatique d'une cité apparaît.

Sont ce mes yeux qui se brouillent ?

* Que nenni.

* C'est un agréable brouillard matinal (j'avoue que je me lève toujours très tôt en vacances pour découvrir les sites touristiques) qui enveloppe le château fort nommé Alcazaba.

 

 

antequera-03 

 

 

Prendre son temps

* De suite, je repère la porte de la cité.

* Mon impulsive passion me force à courir vers elle.

* Mais le sage qui est en moi quémande de prendre le temps d'admirer l'extérieur. 

 

  La fièvre de la découverte monte en moi !

Je le découvre lentement

* Posées sur le rocher, tours et courtines s'alternent avec efficacité défensive.

* Le rempart, avec un crénelage Mauresque, est curieusement dépourvu de mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Ce système défensif très efficace pour la défense proche était pourtant usitée lors de l'année de construction du château.

Est ce du à une reconstruction hâtive récente ?

 

 

Le nom des tours

* Du coté probable de l'attaque, trois imposantes tours parallélépipédiques brillent de mille feux (heu, c'est une expression, ne cherchez pas des lumières sur l'image ).

- Celle du fond (à gauche) se nomme : Tour de l’Hommage.

- Celle du centre a comme petronyme : Tour Blanche.

- Celle à droite est nommée : Tour de l’Étoile.

 

 

Analyse rapide des tours

* Excepté la dimension, elles ont de nombreux points communs :

- Des pierres correctement alignées et parfaitement taillées (même si l'une a des pierres rondes et l'autre longues),

- Point de crénelage ni mâchicoulis (mais ceci est certainement du à la destruction au 15ème siècle),

- Des corbeaux dans la maçonnerie ressemblant à un hourdage (voir vocabulaire),

- Point de bouche à feu,

- Des fentes verticales (pour tir au fusil ?)

- Une position avancée par rapport à la courtine pour mieux la protéger.

- Une lice surélevée précédant les tours,

- Pour délimiter cette plateforme, un petit mur est posé sur le rocher. Ainsi, même si le dénivelé n'est pas important, attaquer ce château c'est monter sur des rochers, regarder ses pieds et être à découvert.

Ce château a du poser de nombreux problèmes aux attaquants !

 

 

Tour de l'hommageTour blanche

 

 

 

       L'intérieur :

La plénitude Mauresque Rigueur et solidité sont les qualités de cette tour

* Pour entrer dans la cité fortifiée, il suffit de suivre les panneaux.

* L'une de mes premières rencontres est un puits.

* L'eau est importante en Andalousie, elle était primordiale pour les Maures.

* Pour vous permettre de comprendre cet incroyable château fort, je vous offre ce plan.

* Mais, contrairement à mon habitude, je ne vous donne pas la légende.

Le mystère de l'Orient sera mon cadeau. 

 

 

Je repars à l'attaque du château

* Après avoir flâner dans les cours et jardins puis avoir humer les plantes odorantes, je quitte mon chapeau de paille de touriste et je remets mon heaume de Chevalier-Castellologue-Amateur.

 

 

La tour de l'Hommage (repère 5 sur le plan)

"L'angle droit est le thème principal de cette architecture !"

* C'est ce que j'ai pensé en découvrant la plus puissante tour défensive de ce château.

* En entrant, la différence de température entre l'extérieur et l'intérieur est saisissante.

* Cette sensation est amplifiée par la pénombre.

* Lorsque mes yeux se sont habitués à l'obscurité, les salles révèlent leur architecture très anguleuse.

* Ces angles droits sont parfois cassés par des voûtes en tiers-point (je suppose).

* Dans un couloir je retrouve enfin des voûtes (bien de chez moi).

* En regardant le plan de cette tour, j'ai l'impression de voir celui de l'intérieur d'une pyramide.

Avez vous la même sensation ?

 

Ce poste d'observation est idéal

 

 

Que voyait le défenseur ?

* Depuis l'archère, même si la vision est limitée, la défense des courtines est optimale.

* Dans la tour de l'Hommage, le défenseur pouvait observer l'ennemi au loin et avait la possibilité de lui tirer dessus s'il s'approchait.

* Depuis le coté intérieur de la tour de l'Hommage, les défenseurs pouvaient tirer  sur les assaillants ayant réussi à rejoindre le chemin de ronde.

* Évidemment, sur les remparts, la vue depuis le crénelage permet de repousser l'ennemi avec des projectiles.

 

 

L'intérieur des autres tours

* Le château ayant été reconstruit au 20ème siècle puis sécurisé pour accueillir le public.

* L'intérieur des tours n'est pas 100% conforme à l'architecture et décoration du château il y a 5 siècles.

* Avec l'éclairage électrique, il n'y a plus la faible lumière des torches et surtout (ce qui nous fait rêver à notre siècle) le vacillement de la flamme.

* Mais je suppose qu'une partie de l'ambiance défensive et d'inconfort (car la pierre est froide) est présente.

* C'est donc durant de longues minutes que je m'abreuve de la beauté Mauresque et Andalouse des salles.

* Plutôt que de vous les décrire, je vous laisse admirer.

 

 

Large embrasure faciltant l'angle de tirLe croisement défensifArchère ou fente de tir ?

 

 

C'est la fin

* Pour vous, la visite s'arrête ici, mais pour votre Chevalier adorateur de la poussière médiévale, c'est le début d'une recherche d'indices, d'un détail (aussi bien dans les tours que dans les jardins) qui commence.

* Je vous laisse devant ce panorama magnifique.

 

 Vue sur la tour de l'Hommage Paysage aride et maison blanche. Tous les symboles de l'Andalousie Au loin, est ce l'Angleterre ou les Usa ? 

 

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* A l'époque Romaine, la ville porte le nom Romain d'Antikaria.

* En 711, les Maures envahissent le Sud de la péninsule. La ville se nomme maintenant : Medina Antaquira.

* En 1212, une coalition de rois chrétiens tente de chasser les Maures. C'est à cette période que la ville Mauresque se fortifie. Une enceinte est construite entourant la médina puis au sommet, un château fort est aménagé.

* Durant 2 siècles, la ville résiste aux armées Chrétiennes.

* En 1410, Ferdinand I d'Aragon attaque la ville et la conquiert.

* En 1582, sur la tour de l’Hommage est construit un petit temple-clocher qui abrite la cloche majeure de la ville d’Antequera.

* En 1949, l'Alcazaba est classé Trésor National.

* En 1985, le site est inscrit au Patrimoine Historique Espagnol.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur et l'intérieur du site fortifié est libre et gratuite.

 

 

Une citadelle Mauresque ayant traversé les siècles

 

Partager cet article