19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 07:04

 

 

Département 30 - GARD

 

 

 

 

Que de murs ruinés !

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Baron est située à 30km au Nord-Nord-Ouest de Nîmes, à 20km au Sud-Est d'Alès et à 15km au Nord-Ouest d'Uzès.

 

  Coordonnées du château :

44° 02' 35" N 04° 16' 22" E
 44.0431802°  4.27275896°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Avant propos

* L'orthographe du nom de la colline fortifiée varie suivant les documentations :

- Larque,

- L'Arcque,

- L'Arque.

* C'est cette dernière que je retiens.

 

 

La découverte

* A 2km au Sud-Ouest de Baron, une colline porte les vestiges d'un bâtiment.

* De loin, il n'est pas facile de comprendre ce site ruiné.

* En avant du grand bâtiment, dans la pente, je vois des pans de murs.

* J'avoue que je suis un peu désarçonné.

Comment puis je comprendre ?

 

 

Le secret du Chevalier

* Pour mieux comprendre cette ruine j'ai deux armes magiques (ou diaboliques) :

1 - Une vue satellite très détaillée me montrant :

-- Un imposant bâtiment quadrangulaire devant être le corps de logis.

-- Une tour carrée en bas avec un mur à droite.

Était ce le rempart extérieur du site ?

-- Des murs alignés

Était ce le rempart du château ?

2Un plan du château dont la date de réalisation m'est inconnue.

-- Il ne m'apprend rien sur la fonction des murs en contrebas.

-- Il semblerait qu'ils furent des bâtiments, dont la fonction m'échappe.

 

Vais je comprendre les secrets de cette architecture ?

 

Première analyse

* Lentement, je monte la colline.

* Le premier mur que je rencontre est la curieuse tour solitaire.

* Le second mur est évidemment arasé.

* Aucun système défensif en encorbellement est visible.

* Sur le second je vois :

- Un parement d'angle correct.

- Mais des pierres pauvrement taillées et peu jointives sur la paroi.

 

 

Y a-t-il des systèmes défensifs ?

* Tel un chien de chasse, je cherche des détails architecturaux sur ces murs trop plats et trop borgnes.

* "Qui cherche, trouve" affirme un dicton populaire.

* C'est ainsi que je vois une paroi avec une archère droite.

* Puis une autre.

* Et enfin une dernière qui semble avoir été ajoutée après la construction du mur.

 

 

Je vais entrer

* Je cherche l'entrée du "logis".

* Hélas, je ne remarque aucun détail me permettant de la trouver.

* Conséquence : J'entre par une ouverture suite à l'effondrement du mur.

 

 

 

Nu comme un vers ou plutôt grise avec du vert

L'intérieur :

La recherche d'indices

* Vide est l'intérieur de ce quadrilatère.

* Pourtant avec un peu d'attention il est possible de voir les bases de bâtiments.

* Puis les trous des poutres séparent les étages.

* Puis les archères droites, dont le faible ébrasement intérieur me les fait dater du début du 12ème siècle.

 

 

Voyez vous cette merveille ?

* A l'angle du mur, une curiosité m'intrigue.

A quoi vous fait penser ces pierres en encorbellement ?

* Lentement je me dirige vers la sortie.

* Avant de partir vers d'autres aventures, je me délecte du paysage.

 

 

Le diaporama du château est visible ici

 

 

 

Histoire du château :

* A l'époque Romaine, un castrum semble exister. Il semble logique que la butte naturelle ait été exploitée comme tour de guet.

* Au 9ème siècle (date proposée par certains archéologues), construction d'un site fortifié pour la surveillance des vallées avec une tour de signaux.

* En 1209, la fortification est citée dans un texte d'hommage, reçu par l'évêque d 'Uzès, de Raymond VI, Comte (voir titre de noblesse) de Toulouse.

Rappel : La terrible croisade des Albigeois vient de commencer.

* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre ou de glisser est important. Soyez très prudents tout en étant respectueux des vieilles pierres.

 

 

Je vois l'infini... et même au-delà !

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 30

Vers Menu

châteaux du Gard

Partager cet article