Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

28 juillet 2020 2 28 /07 /juillet /2020 07:50

 

 

Département :  67 - BAS RHIN

 

 

 

 

Incroyable.... un château a poussé sur le rocher

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Dambach est située à 50km au Nord-Est de Saverne, à 30km au Nord-Ouest de Haguenau et à 25km à l'Ouest de Wissembourg.

 

   Coordonnées du château :

49° 00' 49" N 07° 39' 43" E
 49.013694°  7.662083°

 

Nota :

* Ne pas confondre.

* il existe un château éponyme (Wineck) proche de la commune de Katzenthal dans le Haut Rhin. Son architecture est très différente.

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Elle se fait désirer

* Se perdre dans les bras d'une damoiselle, de plus avec de rondes formes, est un plaisir que beaucoup pensent unique et surtout merveilleux.

* Mais se perdre dans une forêt Alsacienne, en espérant trouver la ruine de Windeck ou Wineck ou Schmalstein (diantre, la belle possède 3 patronymes) est la sensation que je vis.

* Cette merveille est à 3km au Nord-Est de Dambach, mais avec ses sentes qui serpentent, avec les arbres qui la cachent, je pressens que la belle sait se faire désirer.

* Soudain, à 360 mètres d'altitude, comme un enchantement, la ruine apparait, massive et aérienne.

 

 

Faire le tour

* Posée sur une  crête rocheuse, la construction est fascinante.

* Bien que le château soit en ruine, son architecture simple est identifiable.

- Sur la droite, une "sorte" de logis.

- Sur la gauche un donjon ou une tour défensive.

* Les murs de la tour sont épais, mais je ne vois ni système défensif, ni trace de vie (cheminée, latrines....).

* En contournant cette masse je suis admiratif :

- La haute construction n'est pas qu'une simple tour mais un donjon pentagonal.

- Il est protégé à la base par le rocher.

- Ses pierres sont parfaitement taillées et jointives.

- Le parement d'angle est réalisé avec des pierres à bossage.

 

 

Avec tout ce rose, est ce le château d'une demoiselle ?

Entrer sans frapper

* Le mur dans le prolongement du rocher me surprend.

* Il semble fragile.

* Ses pierres sont pauvrement équarries avec des joints très épais.

* Il est probable que mon ressenti est du à la consolidation récente.

* En observant la "petite" porte, je constate que le mur n'est pas si fragile que je l'avais pensé.

* Par contre, je suis surpris du manque de système défensif de chaque coté de l'entrée.

 

 

 

L'intérieur :

Basse cour

* "Je pousse la porte".

* J'entre.

* Des pierres au sol, de l'herbe et des arbres m'accueillent.

* De l'autre coté, un mur avec une porte délimite la cour basse.

* En cet espace, je ne vois ni mur défensif, ni trace de bâtiment, ni puits, ni citerne. Les siècles ont effacé de nombreuses traces de vie.

 

 

Que de surprises !

* Soudain, mes poils de castellologue amateur se dressent. Il semble que je n'ai point vu de nombreux détails :

- Proche d'une entrée, il y a les traces de "loquet" et de poutre de verrouillage.

- Coté rocher, à plusieurs mètres du sol, la porte d'entrée dans le donjon et le logis.

- Dans l'alignement de la porte, les vestiges d'un escalier menant vers des constructions en encorbellement.

* Pour mieux comprendre cette fascinante ruine, je vous propose le croquis réalisé par un spécialiste,

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au début du 13ème siècle, la famille Windstein fait construire une fortification dont la fonction est : Poste avancé en protection du château de Shoeneck.

* Au 14ème siècle, la famille Lichtenberg inféode le château aux Durkein (vérifier).

* En 1618, début de la Guerre de Trente Ans.

* En 1648, lors de la signature du traité de Westphalie, l'Alsace entre dans le Royaume de France de Louis XIV (voir liste des rois).

* A la fin (ou au milieu) du 17ème siècle, sur ordre Royal, de nombreux châteaux d'Alsace sont démantelés dont le Wineck.

* En 1985, les ruines sont inscrites aux Monuments Historiques.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite. Veuillez être très prudents car les pierres peuvent être glissantes et instables.

 

La vidéo du château est ici - CLIC

 

 

Ai je correctement fermé la porte ?

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 67

Vers Menu

châteaux du Bas Rhin

Partager cet article