Translation

 

Select your language below

 
 

 

 

Recherche Dans Ce Site Web

2 avril 2023 7 02 /04 /avril /2023 07:50

 

 

Département :  11 - AUDE

 

 

 

 

Est ce une tour défensive ou une curiosité des siècles ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Palaja est située à 50km à l'Ouest de Narbonne, à 15km au Nord-Est de Limoux et à 4km au Sud-Est de Carcassonne.

 

  Coordonnées de la construction :

43° 10' 52" N 02° 22' 22" E
 43.181169°  2.372916°

 

 

 

 

L'église :

Extérieur et intérieur :

Préambule

* Curieusement (en réalité cela s'explique partiellement par l'historique), dans les livres, revues, brochures, études archéologiques, sites web, cette ruine porte plusieurs noms :

1 - Prieuré du Saint Sépulcre et de Saint Foulc.

2 - Prieuré de Saint Foulc.

3 - Moulin de madame Palaja.

4 - Pigeonnier de Cazaban.

5 - Tour de Cazaban.

* Du prieuré médiéval, il ne reste que ce vestige qui fut l'église.

* Je vais donc rapidement vous décrire le site (surtout que vous avez déjà eu un aperçu ici 🤭 )

 

 

S'est elle inspirée des tours de Carcassonne ?

Le tour de la tour

* Depuis la rectiligne route menant de Cazilhac (voir son château) à Palaja, tous les automobilistes (et les marcheurs bien sur) remarquent cette anguleuse tour.

* Entourée (presque partout) de vignes, la haute et grise construction, tel un phare, attire l'oeil et la curiosité.

* C'est ainsi que mon destrier prend la direction du petit parking dont l'herbe proche va le satisfaire.

* Description des 3 niveaux du clocher (puisque telle fut sa fonction première avant les transformations) :

- Hauteur : 18 mètres.

- Une salle voûtée au rez de chaussée avec un puits de lumière.

-- Les trous dans la voûte laissaient de passer les cordes des cloches.

- Une salle voûtée au 1er étage avec (aussi) un puits de lumière.

-- Est ce que l'ouverture carrée est médiévale ?

# Il me semble que la modification obstrue une porte.

-- Est ce un accès visuel dans la nef ou un passage dans une salle haute ? 

- Une pièce sous comble. Les cloches (puisque clocher ce fut) ont été remplacées au 19ème siècle par des pigeons puisque pigeonnier il devint.

 

 

Au centre, les piliers poussent comme des champignons !

Le sol est rempli d'indices

* Curieusement, la partie la moins haute du site est la plus intéressante.

* Cette vaste étendu fut l'église :

- Dimensions : 30 mètres par 18 mètres.

- Le nef est composée d'un vaisseau central et de 2 collatéraux.

- Le chevet comprend une abside et deux absidioles.

- Au centre, de nombreux "amas" de pierre sont les vestiges des piliers.

-- Les piliers sont si nombreux (huit) et si épais que je pressens une nef très haute.

* En périphérie apparaissent des sépultures.

* Avec ces nombreux indices, les archéologues ont pu retracer le plan de l'église.

 

 

Le diaporama du prieuré est visible ICI

 

 

 

Histoire du prieuré :

* Au 11ème siècle (à vérifier), construction d'un prieuré monial. Il dépend de l'abbaye de Lagrasse.

* En 1049, le prieuré est cité dans un texte.

* Au 12ème siècle (à vérifier), modification/agrandissement des bâtiments (l'actuelle tour daterait de cette époque).

* A partir du 13ème siècle, les seigneurs de Palaja se font enterrer dans/proche de l'église (à vérifier).

* Vers le 13ème ou 14ème siècle, le site est fortifié (à vérifier).

* En 1521, le prieuré est abandonné, seuls l'église et le cimetière gardent leur fonction.

* Au 16ème siècle, le collatéral Sud est supprimé (à vérifier), la surface de l'église est réduite de 30%.

* Jusqu'à la fin du 18ème siècle (avant la révolution ?), un chapelain est nommé.

* Au 19ème siècle (?), sur un plan de parcelle, un moulin à vent est dessiné (il est nommé "moulin de Mme de Palaja). Il est possible que ce soit la tour de l'église.  

* Au 19ème siècle (à vérifier), certainement causé par les révolutionnaires, le site est profondément détruit. La tour (seule construction restante) est utilisée comme pigeonnier (c'est sous ce vocable que la tour apparaît sur de nombreux plans, cartes, ...).

* En 1953, la tour est inscrite aux Monuments Historiques.

* A la fin du 20ème siècle, le site est débroussaillé puis des fouilles sont menées par monsieur Joseph Dovetto, professeur au Lycée Charlemagne de Carcassonne, accompagné de ses élèves de BEPA 1 Viticulture. Les bases de l'église de l'ancien prieuré sont mises à jour.

* En 1991, le bulletin de la Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude fait état des recherches.

* En 2012, afin de lutter contre les inondations, les services administratifs de l'agglomération de Carcassonne ainsi que les communes de Palaja et Cazilhac décident de l'aménagement d'un immense bassin de rétention proche des ruines de l'église. Rapidement des fouilles préventives sont menées par madame Marie-Élise Gardel. Les bases du prieuré sont identifiées avant d'être définitivement enfouies.

* En 2013, en collaboration avec la DRAC, la tour est consolidée puis le site est fouillé proche du ruisseau. Une cartographie précise est établie montrant l'emplacement des sépultures.

* Au début du 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite. La visite de l'intérieur de la tour est interdite.

 

 

La retenue d'eau à droite et la tour ont 9 siècles d'écart

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux de l'Aude Vers Menu
châteaux de
l'Aude
Partager cet article