25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 06:30
 

 

 

 
michel-j-01     Cet article est très spécial : Il est l'oeuvre d'un passionné ayant comme pseudo : " M. J.". Comme moi, il est fou de châteaux, aussi bien d'époque médiévale que renaissance. C'est aussi un passionné d'architecture et d'art. Il m'a proposé d'écrire quelques articles sur mon modeste blog.

     J'ai évidemment accepté. J'adore échanger sur les châteaux forts. Je suis fier de l'avoir dans ce "bateau" qui navigue à travers le temps !

   Croyez moi, vous allez découvrir un monde différent du mien, un ressenti plus architectural.

Faites lui un formidable accueil. 

 

michel-j-02  

 

 

Département :  27 - EURE

 

  L'entrée est à droite

 

 

Le bourg

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Saint Pierre du Mesnil est située à 60km au Nord-Ouest de Dreux, à 50km au Sud Ouest d'Elbeuf et à 35km au Sud-Est de Lisieux.

    Le château est à un kilomètre au Nord-Ouest du bourg.

 

  Coordonnées du château :

48° 56' 13" N 00° 33' 42" E
 48.936879°  0.561805°

 

 

 

Description du château 

L'extérieur :

La découverte

* L'accès au château se fait par un pavillon d'entrée en pierre appareillée avec une grande arcade charretière au rez-de-chaussée et une chambre de manœuvre du pont-levis à l'étage où la pierre fait place à un parement de brique décoré de croisillons surcuits.

 

 Un plan défensif très médiéval

Architecture

* Le château s'inscrit dans une enceinte pentagonale fermée de murs, renforcée aux angles par de petites tours rondes et abritée par des douves en eau.

 

 

La face arrière

* On ne découvre que de loin sa façade postérieure.

* De par son histoire mouvementée, le Blanc Buisson procède de plusieurs périodes de construction. De l'ancienne construction féodale très affectée durant la guerre de Cent-Ans, subsistent quelques ouvrages défensifs dont cette forte tour aveugle avec ses échauguettes.

* Les autres corps de bâtiment ont été construits au 16ème siècle

 

 

Un charme indéniable

* Le Blanc-Buisson tire son charme des effets décoratifs produits par les matériaux locaux utilisés, pierre, grès, grison, brique de pays ou surcuite, s'harmonisant avec la tuile des toitures.

* Les cheminées hors comble apportent également leur effet ornemental par les pilastres d'angles et corniches de pierre qui enserrent la brique.

 

 

La description du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au début du 14ème siècle, au début de la guerre de Cent-Ans, Collinet Le Conte, connétable de Philippe de Navarre, allié des Anglais, fait construire un château .

* Durant la deuxième moitié du 14ème siècle, les troupes de Charles V (voir liste des rois) se chargent de détruire cette forteresse "Anglaise".

* En 1474, Marie Le Conte apporte en dot à son futur mari Jean du Merle, la ruine de la forteresse détruite par l'armée Française.

* Durant la première moitié du 16ème siècle, Jacques Ier du Merle se charge d'une grande partie de la reconstruction du château. Curieusement, il conserve les éléments défensifs de la forteresse primitive.

* Durant la deuxième moitié du 16ème siècle, Jacques II du Merle, achève les travaux.

* En 1801, la famille du Merle vend Blanc-Buisson à la famille Pillons de Saint-Philbert.

* En 1872, le château échoit à M. de Baudicourt. Il réalise quelques restaurations.

* Au 20ème siècle, par legs successifs, il appartient au Vicomte (voir titre de noblesse) de la Fresnay.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis la route est libre et gratuite. La visite du château est impossible.

 

 

Le monde médiéval n'a pas été éteint par le modernisme

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 27 Vers Menu châteaux de l'Eure
Partager cet article