24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 07:30

 

 

     
michel-j-01     Cet article est très spécial : Il est l'oeuvre d'un passionné ayant comme pseudo : " M. J.". Comme moi, il est fou de châteaux, aussi bien d'époque médiévale que renaissance. C'est aussi un passionné d'architecture et d'art. Il m'a proposé d'écrire quelques articles sur mon modeste blog.

     J'ai évidemment accepté. J'adore échanger sur les châteaux forts. Je suis fier de l'avoir dans ce "bateau" qui navigue à travers le temps !

   Croyez moi, vous allez découvrir un monde différent du mien, un ressenti plus architectural.

Faites lui un formidable accueil. 

 

michel-j-02  

 

 

 

Département :  27 - EURE

 

 

 

 

Même la carte IGN montre la tour médiévale de Thévray

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Thévray est située à 55km au Sud-Ouest de Rouen, à 30km Ouest-Sud-Ouest d'Evreux, à 16km au Sud-Est de Bernay et à 15km à l'Ouest de Conches en Ouche (voir son château).

 

   Coordonnées du château :

48° 58' 58" N 00° 43' 16" E
 48.982689°  0.72116°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

L'arrivée

* A quelques centaines de mètres de la petite commune de Thévray, un petit chemin vers le Nord amène vers le hameau nommé : La Tour de Chevray.

* C'est au bout de cette voie qu'apparaît à travers les arbres une imposante construction rouge.

 

 

Le donjon

* Le donjon de la fin du 15ème siècle, reconstruit selon les critères du Moyen-Âge, était déjà obsolète lors de son achèvement et ne correspondait plus aux critères militaires de l'époque.

* Peut-être était-ce, du reste, la volonté de Jacques de Chambray, sous couvert de réaliser un ouvrage défensif, d'en faire en réalité une tour d'habitation polygonale, flanquée d'un bâtiment annexe de même élévation.

 

 

Un donjon du 15ème siècle en brique

Analyse

* Au-dessus d'une base parementée de grès, la maçonnerie est faite de lits alternés de brique de pays et de brique surcuite, avec des chaînages d'angles et entourages de baies en pierre harpée.

* Au sommet, les mâchicoulis et le mur du chemin de ronde constituent un couronnement de pierre de grande élégance, supportant le haut comble effilé d'où émergent des cheminées élancées de brique décorées de croisillons en brique surcuite.

* Deux canonnières rectangulaires à double ébrasement encadrent la porte surmontée de hautes rainures qui devaient recevoir les bras du pont-levis.

* La salle voûtée qui suit donne sur le passage menant à la salle basse de la tour avec sa remarquable voûte en éventail s'appuyant sur un pilier central.

* A droite du passage, l'escalier en vis dessert la grande salle de la tour et une petite salle voûtée dans l'annexe. 

* Un pont de bois relie le donjon aux dépendances.

* Un long corps de communs, flanqué de deux pavillons saillants. L'un à usage de cuisine, l'autre converti en chapelle.

* Une grange en colombage offre un élégant décor de tuileaux.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, construction du château par un membre de la famille Thévray. C'est une bien longue histoire que celle de cette famille médiévale qui détient toujours les terres aujourd'hui. Une histoire mouvementée également, rythmée par celle de la France.

* Au début du 14ème siècle, Jeanne de Thévray apporte ses biens en mariage à Laurent de Ménilles.

* A la fin du 14ème siècle, la petite-fille de Jeanne épouse Robert de Chambray. Les deux noms vont apparaître conjointement tout au long de l'histoire du château.

* En 1418, la guerre de Cent-Ans sévit en Normandie. Le château est livré aux flammes puis démantelé par les troupes Anglaises.

* En 1450, à la fin de la Guerre de Cent-Ans, la famille récupère ce qui reste de ses biens.

* A la fin du 15ème siècle (1498 ?), sous le règne de Charles VIII (voir liste des rois), la reconstruction du château est entrepris par Jacques de Chambray. Elle est ainsi décrite : "Tour et maison, enclose de murailles, en grands fossés larges et profonds…".

* Aux 17ème et 18ème siècles, un château classique est visible à Thévray.

* A la fin du 19ème siècle, sous le second empire le château classique a disparu. Il ne reste plus que les dépendances.

* Au début du 20ème siècle, la puissante tour de Thévray sert de modèle à des cartes postales.

* A la fin du 20ème siècle, par successions et héritages au fil des siècles, le domaine de Thévray est la propriété de Mmes la Marquise (voir titre de noblesse) de Thévray et de sa fille, Comtesse d'Estève.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de loin depuis la route est libre et gratuite. La visite de la propriété privée habitée n'est pas possible.

 

 

Le château se cache dans les hauts arbres feuillus

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 27 Vers Menu châteaux de l'Eure
Partager cet article