30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 07:50

 

 

Département 73 - SAVOIE

 

 

 

Pourquoi les châteaux sont toujours en hauteur ?

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Villard Sallet est située à 50km au Sud-Ouest d'Albertville (voir sa cité), à 20km au Sud-Est de Chambéry (voir son château) et à 10km au Nord-Est de Pontcharra (voir son château).

 

   Coordonnées du château :

45° 29' 19" N 06° 07' 21" E
 45.488803°  6.122555°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Le soleil n'est pas partout

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

* A la demande de mon Dauphin (voir titre de noblesse), je suis parti chez mes ennemis médiévaux pour espionner leurs systèmes défensifs.

* En mon Dauphiné, le soleil était présent, l'esprit printanier était dans le chant des oiseaux et le champ des lapins, donc j'ai chevauché sur mon destrier avec une simple chemise à jabot.

* Erreur ! 

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

 

 

Je constate que les maisons Savoyardes n'ont pas de chauffage

Le froid est mon ennemi

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

* En traversant la frontière, proche de Montmélian, je vois sur la crête du mont Raillant une anguleuse tour. Je pressens que château il y a.

* La position du site castral est logique puisque c'est l'axe de circulation Lyon par Chambéry vers l'Italie ou celui de Grenoble vers la péninsule.

* Hélas pour moi, la construction est à une altitude de 800 mètres. Monter il va me falloir.

* Ho hisse.

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

 

 

 

L'intérieur :

La froide découverte

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

* Arrivée au sommet, je vois...... une blancheur partout, renforçant ma sensation de réfrigérateur.

* Mais c'est surtout la longiligne dimension du site qui m'impressionne.

* La plate-forme, orientée Nord-Est/Sud-Ouest est :

- Longue de 250 mètres.

- Large de 30 à 50 m.

- Bordée sur les 4 côtés de parois abruptes.

* Note personnelle : Voila un site castral que l'armée Dauphinoise aura beaucoup de mal à conquérir avec de lourdes armures.

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

 

 

Cette surface est longue, longue, longue

La froide complexité du plan

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

* C'est donc avec les doigts gelés que je déplie le parchemin.

1 - Donjon de repli du château.

2 - Logis du château.

3 - Enclos.

4 - Eglise Saint Julien.

5 - Village.

6 - Four.

7 - Maison forte.

8 - Tour de surveillance (nommée tour Sud).

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

 

 

La froideur des communs

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

* Sur cette longue plateforme, je vois de nombreux bâtiments très arasés.

* Avec un peu d'attention il est possible de percevoir ou deviner :

- Une église à nef unique de 11 mètres par 7 mètres en pierre de schiste.

- Une maison.

- Un four

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

 

 

Avez vous des allumettes... et du bois ?

La rafraîchissante ou frigorifiante tour

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

* Au Sud, isolée, apparaît la tour de guet partiellement arasée donc sans crénelage.

* Je pressens que les trous de boulin (voir vocabulaire) alignés portaient des poutres pour une passerelle donnant accès à l'étage dont il ne reste que le fantôme de la porte.

* L'autre face montre deux baies verticales. Bien qu'elles soient "un peu" abîmées, il est possible reconnaitre... heu.... des archères droites (?).

* Avec précaution j'entre :

- Il n'y a aucun planché. Il ne reste que les trous de poutre ou des retraits du mur.

- En partie basse, je vois une ouverture rectangulaire. Il est probable que ce fut un puits de lumière dans le ratier.

- Au dessus, je mire avec luxure la baie d'entrée. Cela me permet de définir l'épaisseur du mur.

- Sur le mur Nord, je vois un long et haut conduit de cheminée. Hélas, il m'est impossible d'allumer un feu pour me réchauffer. Soudain plusieurs détails m'informent :

-- Les deux bais ne sont point archères mais fenêtres étroites avec ébrasement intérieur important.

-- Cet étage devait être confortable.

-- Le niveau au dessus, dont il est possible de voir le ressaut ayant porté un plancher en bois, devait aussi posséder une cheminée, plus petite. 

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

 

 

Les Dauphinois auront besoin d'une échelle pour conquérir ce donjon

La froide découverte du château

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

* Au Nord, apparait le château composé de 2 bâtiments :

- Sur la gauche, le logis.

- Sur la droite, le donjon.

* Il me semble que cette résidence seigneurial fut protégée par un fossé (mais supposition je fais avec mes yeux tremblant de froid).

* Avant de conquérir ce château, je consulte le plan.... Oups, je le regarde à l'envers car le donjon est à gauche.

* Rapidement je délaisse le logis très arasé et trop consolidé (de 11 mètres par 8 mètres) pour me concentrer sur l'élément principal : La tour maitresse.

- Le donjon a une base carrée de 7,60 mètres de côté.

- Sa hauteur actuelle est de presque 20 mètres.

- A la base, le mur à une épaisseur de presque 2 mètres.

- Le coté Sud montre de nombreux trous de boulin.

- Les pierres de schiste sont posées en lits réguliers. Le parement d'angle est soigné. 

- Le niveau bas est borgne.

- Au 1er étage, la façade Nord possède une baie d'entrée, le coté Est montre une petite baie (de lumière ?).

- Le 2ème étage est (curieusement) aveugle.

- Le 3ème étage est la plateforme sommitale (de guet et de défense). Quelques rares créneaux sont encore visibles.

* Lentement je passe la tête dans une ouverture récente. A l'intérieur, je vois des planchers (modernes) sur ressauts et un escalier (moderne) en bois.

* Je ne vous en dirai pas plus sur ce donjon car je réserve la primeur de mes constatations à mon Dauphin.... qui officialisera le plan d'attaque. 

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

 

 

La froide fin

* Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

* Les yeux frigorifiés au point de ne plus rien voir, les doigts gelés ne me permettant que de griffonner des vagues notes sur le parchemin, je m'adonne rapidement à mon activité d'admirateur.

* Je regarde le panorama sur les Savoyardes montagnes.

* Ce château permet d'englober la vallée et de surveiller une invasion Dauphinoise.

* Tout en réfléchissant, je descends rapidement car........

..... Il fait froid, il fait très froid en terre des Savoyards. 🤧

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle (à vérifier), construction d'un château par la famille Montmayeur.

* En 1173, un lieu (sans précision de seigneurie ni de château) nommé "Mons Maior" est cité dans la dot du projet de mariage entre Adélaïde de Savoie fille du Comte (voir titre de noblesse) de Savoie Humbert II et Jean sans Terre, fils du roi d’Angleterre Henri II Plantagenêt.

Nota : Ce projet n'a pas abouti.

* En 1212, un texte cite le "castello Montismaioris".

* Au 13ème siècle, la famille Montmayeur est proche des différents Comtes de Savoie. Le donjon du château est surélevé (suite à l'amélioration des armes d'attaque ?). Le logis est agrandi.

* Au 14ème siècle, la famille Montmayeur n'habite que rarement ce château tant leur fonction importante auprès des Comtes occupe leur temps. Le logis du château est agrandi ou modifié. Quelques travaux défensifs sont réalisées.

* En 1415, dans un écrit (à vérifier) envers le Comte de Savoie (voir liste), Hugonnet de Montmayeur affirme être en possession d'une muraille et d’une tour à Montmayeur (les historiens supposent que le site est partiellement en ruine).

* Au 15ème siècle, l'architecture de l'église est modifiée (à vérifier).

* En 1449, la seigneurie est érigée en Comté.

* A la fin du 15ème siècle, avec l'aménagement d'un village dans la vallée, lentement les habitations du haut sont abandonnées par les villageois (à vérifier).

* En 1487, après de décès de Jacques de Montmayeur sans héritier mâle, le nom de famille s'éteint. Le Comté devient possession de la famille Miolans (voir leur château).

* En 1523, un texte affirme que les tours de ce Comté (Montmayeur) ne sont ni fortes ni très défensives (l'hypothèse de ruine se confirme).

* A la fin du 16ème siècle (1597 ?), durant les guerres de Religion (?), une armée Dauphinoise commandée par le Duc de Lesdiguières saccage le site (à vérifier).

* En 1700, les villageois désertent le site pour s'établir définitivement dans la vallée. L'église n'est plus consacrée

* En 1758 (?), un texte de vente précise que les bâtiments et la tour forte de Montmayeur ne sont que "masures".

* En 1989, les tours et le site sont inscrits aux monuments Historiques.

* En 1991, la ville achète les ruines.

* En 1992, durant 6 années, des fouilles sont organisées, dirigées par Jean-Michel Poisson, maître de conférences honoraire.

* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite. La visite de l'intérieur d'une des tours est possible à certaines périodes, veuillez vous renseigner.

 

La vidéo du site est ici - CLIC

 

 

L'or blanc est la richesse des Savoyards

 

     

Vers Menu châteaux de Savoie

Partager cet article