8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 08:56

 

 

 Département 48 - LOZÈRE

 

 

 

 

La Carte de Cassini m'indique la route du retour en Dauphiné

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Sainte Enimie est située à 70km à l'Est de Rodez, à 20km au Sud de Mende (voir sa tour fortifiée) et à 6km au Sud-Ouest d'Ispagnac.

 

  Coordonnées du château :

44° 19' 13" N 03° 21' 02" E
 44.320396°  3.350508°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Je ne suis qu'un demi-dieu

* C'est mon dernier jour de vacances et de croisade en terres du Gévaudan.

* Mon destrier et moi-même cheminons avec nostalgie sur la rive droite du Tarn entre Sainte Enimie et Millau.

* Le soleil est trop chaud, l'envie de rester est trop grande, l'armure est trop lourde.

* Votre Dauphinois, le gratin des Chevaliers, n'est point un Dieu en ce jour.

 

 

Un hameau perdu sur l'autre rive du Tarn

 

 

Surprenante surprise

* Soudain, mon destrier stoppe, piaffe et me jette au sol.

* Je ne comprends point cet arrêt si violent.

* Je regarde autour de moi. Rien de surprenant.

* Je ne vois d'un hameau sur la rive gauche nommé : Hauterives.

* De ma proche arrière je sors une carte.

Nota : Je remarque que vous n'êtes point attentifs

Je suis en armure donc je n'ai pas de poche arrière.

Pfff....... Vais je vous narrer la suite ?

 

 

Qu'est ce ?

* Les maisons sont à une altitude de 475m.

* Proche des 600m, il y a un CHau R.

* Cette suite de lettres ne m'informe pas qu'un villageois nommé René à Chaud, ni que cela soit le Château du Roi René.

* Le technicien de la cartographie m'indique la position d'un Château Ruiné nommé régionalement Castéllos.

 

 

Diantre !... Un château porté par un rocher

 

 

Il est là haut

* Posé sur un haut rocher, la ruine me quémande de la visiter.

* Il semblerait qu'un sentier contourne le rocher par la droite.

* Je me dois de le visiter.

 

 

Infranchissable piège

* Pour aller dans le hameau il faut franchir la rivière.

* Pour franchir la rivière il faut un pont..... qui n'a pas été construit.

* Pour se rendre de l'autre coté, il faut un bac.... qui existe mais n'est pas du bon coté.

* Il faudrait que je retourne à Sainte Énimie pour traverser puis emprunter le chemin de montagne.

* Étant trop pressé, je comprends que sur la rive droite je vais rester.

* Observation de loin je vais faire, avec une paire de jumelles.

 

 

La ruine est si loin que ma vision est floue

Que  vois je ?

* De loin je crois voir, à l'extrémité du rocher, un puissant donjon de 3 étages sur rez de chaussée.

* Chaque étage était séparé par un plancher sur poutres (dont je vois les encoches).

* Le dernier étage semble voûté (un départ de voûte est encore visible).

* Le reste des bâtiments me sont difficilement identifiable.

 

 

 

L'intérieur :

* Hélas, je ne peux vous narrer les beautés de ses entrailles.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, pour protéger l'accès au causse, le seigneur de Séverac (voir son château) fait construite un château fortifié à Hauterives dans les gorges du Tarn.

* En 1424, Amaury de Sévérac est traîtreusement assassiné par les Armagnac. Cette famille s'approprie lLe château de Sévérac mais le château de Hauterives ne leur appartient pas.

* En 1444, le Dauphin (voir titre de noblesse) de France, futur roi (voir liste) Louis XI, prend le château de Séverac par la force puis confisque les biens des Armagnac. Ces biens sont donnés à Antoine de Chabannes, Comte de Dammartin. Le château de Hautes rives semble concerné dans la liste des biens.

* En 1508, après un procès de 84 ans (commencé après l'assassinat d'Armaury), Guy d'Arpajon récupère l'intégralité des biens dont Hauterives.

* Dans le premier tiers du 17ème siècle, le château est détruit.

* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite avec beaucoup de précautions.

 

 

Il fut inaccessible pour moi !

 

      Cliquez pour aller au menu des châteaux du 48 Vers Menu châteaux de la Lozère
Partager cet article