21 août 2018 2 21 /08 /août /2018 07:50

 

 

Département 47 - LOT et GARONNE

 

 

 

Pourquoi cette carte ne porte point mon nom ?

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Francescas est située à 22km au Sud-Ouest d'Agen, à 15km au Nord-Nord-Est de Condom et à 2km à l'Est de Lasserre.

 

   Coordonnées de la maison forte :

44° 03' 52" N 00° 25' 39" E
 44.064395°  0.427189°

 

 

 

 

La maison forte :

L'extérieur :

Avant propos

* Dernièrement, je me suis amusé avec un jeu de cartes.

Avez vous remarqué que chaque figure porte un nom ?

* Le valet de Trèfle est nommé : Lancelot  (certainement mon confrère Lancelot du Lac).

* Étant un Chevalier Dauphinois (le gratin de la chevalerie), étant aussi un parfait homme de cœur, j'ai pensé que mon nom se devait d'illustrer : Le valet de Cœur.

* Que nenni !

* C'est un certain Lahire.... pffff.

* Voulant comprendre ce personnage qui a usurpé mon droit, je me rends en son fief pour lui lancer un défi.

 

 

Quelle curieuse construction !

 

 

Où se cache-t-il ?

* En arrivant dans la commune de Francescas, je quémande à une jeune damoiselle :

"Ho toi la Pucelle, sais tu me dire où se situe la maison du compagnon d'arme de Jehanne d'Arc".

* Elle me répond :

"La maison d'Étienne de Vignoles dit La Hire est au bout de ce grillage."

* C'est donc la main sur mon épée, pour défiez cet imposteur de Valet de Cœur, que j'avance.... précautionneusement.

 

 

Voyez vous une maison forte ?

 

 

Surprenante construction

* Ma première vision est un arrachement de mur.

Suis je devant les vestiges d'un rempart ?

* Ma deuxième vision est un bâtiment dont je ne sais que dire :

- Il y a des trous de boulin (voir vocabulaire) mais sans fonction logique.

- Les fenêtres sont trop grandes et trop récentes.

- Les portes sont illogiques pour un bâtiment défensif.

- Un androne sépare cette construction de la maison voisine.

* Ma troisième vision me transporte 800 ans en arrière.

- La porte du bas est une ouverture récente.

- Au 1er étage, l'ouverture semble être une porte accessible par une passerelle (voir les 2 trous de boulin en dessous). Un nota dans une documentation affirme que cet étage serait une réserve.

- Le dernier étage est évidemment l'habitation, puisqu'il y a une fenêtre géminée et surtout, des latrines à encorbellement.

* Curieusement, aucune des façades comporte un système défensif.

 

 

 

La couleur... c'est la vie !

L'intérieur :

Fermé et pourtant ouvert

* Les portes étant fermées, je contourne le bâtiment espérant découvrir les entrailles.

* Ma question est :

Suis je à l'extérieur ou à l'intérieur ?

 

 

Ce que je ressens

* La partie supérieure est certainement une façade extérieure donnant sur une cour (peut être) ou des toits.

* Cet étage avec des pans de bois hourdés en torchis correspond à l'habitat.

* En dessous, les portes devaient mener à des salles de stockage.

 

 

Conclusion

* Après avoir lu la vie de La Hire, je pressens que cette maison ne lui a jamais appartenu.

D'où vient cette association ?

* Durant la Guerre de Cent Ans, un rempart avec fossé entourait la petite commune.

* A la fin du Moyen Âge, avec la paix revenue, il est probable que des maisons aient été construites sur le rempart. L'architecture défensive s'est adoucie.

* Quelque soit LA vérité, déguster cette curiosité architecturale, errer dans les rues, découvrir l'église et quelques maisons avec pan de bois en croix de Saint-André superposées, sont des plaisirs qui ne se boudent pas.

 

 

Le diaporama de la maison forte est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de la maison forte :

* Au 14ème siècle, construction d'un rempart.

* En 1577, une citadelle (donc remparts défensifs) est citée dans un texte.

* En 1809, le site est divisé en 3 parcelles.

* Durant le 19ème siècle, des aménagements de confort sont réalisés par les 3 propriétaires.

* En 1996, une partie des remparts (correspondant à la maison) est inscrite aux Monuments Historiques.

* En 2012, la mairie achète la maison qui est en mauvais état.

* En 2013, des travaux de consolidation puis de rénovation sont réalisés.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la maison forte est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est actuellement interdite.

 

 

Peintre je me fais pour immortaliser ce bâtiment de l'histoire

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 47 Vers Menu châteaux du Lot et Garonne
Partager cet article