Translation

Select your language below

 
 

 

 

Recherche Dans Ce Site Web

Joyeux Noël

22 mai 2020 5 22 /05 /mai /2020 07:50

 

 

Département 26 - DRÔME

 

 

 

 

Deux couleurs pour.... milles plaisirs !

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  Le commune de La Baume de Transit est située à 30km au Sud-Sud-Est de Montélimar (voir son château), à 25km au Nord d'Orange et à 15km à l'Est de Pierrelatte.

 

  Coordonnées du château :

44° 20' 16" N 04° 51' 55" E
 44.337975°  4.865430°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Le soleil, les cigales

* En ce début de printemps, après avoir visité quelques sites médiévaux en Provence, mon destrier remonte vers le Nord pour revenir en mes Terres Dauphinoises.

* Dans cette plaine (la vallée du Rhône), il est facile de voir les villages et surtout...... les châteaux.

* Dans cette ambiance aux parfums Provençaux, j'avoue ne pas me sentir en Dauphiné. Pourtant les sabots de mon palefroi frappe la limite Sud de "la plus belle des provinces"..... en toute objectivitéblush

* C'est donc avec attention que je regarde autour de moi.

* Soudain, comme volant au dessus des maisons, une tour apparaît.

* Je quémande à mon Pégase de voler jusqu'à cette commune.

 

 

Les fantômes de mâchicoulis m'emportent 7 siècles en arrière

Murmure de tour ou tour des murs murs

* En arrivant, je découvre une imposante tour s’entremêlant avec le rocher.

* La construction qui s'offre à moi est composée :

- D'une courtine avec quelques consoles doubles et quadruples.

- D'une imposante tour semi circulaire avec vestiges de mâchicoulis au sommet.

* Le site étant partiellement arasé, je ne peux point savoir si un crénelage existait sur le mur ET la tour. Je le suppose.

 

 

Blessures et ouvertures

* Tour et courtines ne sont point aveugles. Elles possèdent de grandes ouvertures correspondant à des fenêtres (certainement réalisé à la Renaissance).

* Mais tour et courtines ont des cicatrices. Certaines sont dues à des attaques (il y a plusieurs siècles), mais d'autres ressemblent à des consolidations d'urgence (certainement récentes).

* Avec un œil d'aigle (ou bien un flair de canidé) j'ai repéré un détail : Une ouverture de tir avec ébrasement (voir vocabulaire).

* Il est temps de trouver une trouée pour entrer.

 

 

 

Quelle ruine magnifique !.... Il y en a partout

L'intérieur :

Peu et beaucoup

* Ma première surprise est la différence de couleur des pierres entre extérieur et intérieur est fascinante. Je ne vous ferais pas une explication de géologue, mais cela s'explique.

* Ma deuxième surprise est pour la beauté et la variété des murs et vestiges.

* Ne riez point, cette ruine montre :

- Des arrachements de mur.

- Des fenêtres à coussiège et sans coussiège.

- Des traces de cheminée.

- Des encadrements de porte amenant....... dans le vide. cheeky

- Des colonnes engagées.

- Des chapiteaux ouvragés.

 

 

Le risque est pour moi

* Il est temps de se dire adieu...

... car je dois utiliser cet escalier en colimaçon pour voir le panorama.

* Comme il est instable, je vais vous demander de sortir pour évitez que vous receviez une marche...... sur la tête et non..... marcher sur la tête. smiley

 

 

Le diaporama du château est visible ici

 

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, construction du château. le seigneur est vassal de la famille Poitiers-Valentinois.

* En 1189, Aymar II de Poitiers est vassal de Raymond VI de Toulouse. Ce "lien" aura des conséquences pour le château dans 20 ans.

* En 1209, début de la Croisade des Albigeois. A la tête de l'armée Royale, Simon de Monfort se doit de soumettre tous les seigneurs ayant un lien (vassalité) avec les "Cathares". Conséquence : Il attaque ce château.

* Au 15ème siècle (?), aménagement (construction ?) du donjon.

* Au début du 16ème siècle, (certains historiens supposent) Diane de Poitiers dort (une nuit ?) en ce château. Elle a (aurait ?) demandé quelques modifications (à vérifier).

* Au 16ème siècle, les Guerres de Religion ravagent la France. La seigneurie étant Catholique, les armées Protestantes attaquent puis pillent le site.

- Quelques temps après, François de Baume, seigneur de Suze, fervent Catholique, pour récupérer aux Huguenots de nombreux sites. La Baume de Transit est à nouveaux "Catholique".

* En 1980, le site est classé aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte du site castral est libre et gratuite. Bien que les murs et la tour aient été consolidés, soyez toujours très prudents dans une ruine.

 

La vidéo du château est ici - clic

 

 

Je vous invite à marcher sur les marches du temps

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 26

Vers Menu châteaux

de la Drôme

Partager cet article