Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 05:55

 

 

 

Département 74 - HAUTE SAVOIE

 

 

 

 

Une merveille qui se mérite..... par l'attente

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Brenthonne est située à 40km au Nord du Grand Bornand, à 20km au Nord-Est de Genève et à 15km au Sud-Ouest de Thonon les Bains.

 

  Coordonnées du château

46° 16' 18" N 06° 24'00" E
 46.271796°  6.400258°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Patience et réprimandes sont les obligations

* Cela faisait plusieurs années que je rêvais de visiter le château d'Avully aussi nommé : Château de Saint Michel d'Avully.

* C'est donc trépidant d'impatience, de bonheur et d'excitation que j'attends sur le parking. Deux autres couples avec enfants patientent.

* Le panneau indique que cette Savoyarde construction ouvre ses portes à 14H00.

* Il est 14H00, rien...... 14H10, rien...... 14H20, rien.

* L'un des couples téléphone. Je comprends que le ton de leur interlocuteur n'est pas aimable. Ils décident de partir.

* A 14H 34, enfin un ventripotant personnage arrive puis grogne contre les enfants un peu bruyants (il est vrai qu'ils attendent sur un parking depuis presque 40 minutes... à cause de lui !). Il faut encore patienter car le retardataire Savoyard prépare le cabanon. Neuf personnes attendent qu'il daigne nous accueillir.

* A 14H 46, je donne mon billet (en monnaie Dauphinoise ?) pour avoir un billet (d'entrée).

* Le bougonneur m'engueule car je n'ai pas de monnaie, il me demande d'attendre que d'autres visiteurs paient pour me rendre les quelques Euros en trop. Bien que je lui affirme que j'entre sans ma monnaie, il refuse en grognant.

A-t-il senti que je suis Dauphinois, ennemi médiéval des Savoyards ?

* C'est donc après avoir supporté ses réprimandes (je ne fus pas le seul), ses postillons, ses vociférations (car parfois, ses mots n'étaient pas audibles) qu'à 14H59 j'entre dans la cour.

 

 

Quelle magnifique reconstruction du 14ème-16ème !

 

 

Qu'importe le flacon (d'acide à l'entrée) pourvu que j'aie l'ivresse (médiévale)

* L'architecture du château est si belle que j'en oublie le maudit personnage de l'accueil.

* Avant d'admirer cette maison forte ou ce château (suivant la définition médiévale des termes) je consulte le plan réalisé en 1732.

* 275 ans séparant ma visite de ce plan, je vais chercher les différences :

- Les remparts extérieurs ont disparu, seules des haies marquent les limites.

- Le jardin actuel semble plus grand que sur le plan.

- Le verger est remplacé par un jardin labyrinthe à la Française.

- Les dépendances ont disparu.

- Les 2 bâtiments ruinés au Nord sont magnifiquement présents.

- Étant construit dans la plaine, la première protection rapprochée est un fossé en eau qui devrait être nommé : Douves.

 

La façade Sud-Est semble sage pourtant elle est très défensive !

 

Coté jardin : Confort et défenses

* Mes chausses plantées dans le jardin, je regarde la façade Sud-Est.

* Sur la gauche, le bâtiment sur 3 niveaux parait très sage: 

- Il possède (d'après le plan) la chapelle au 2ème étage.

- En dessous de la fenêtre, je remarque une canonnière prouvant que les défenses du château ont évolué après le 15ème siècle.

* Au centre, le crénelage me semble plus symbolique qu'efficace. Il est accessible depuis la cour intérieure.

* Par contre, la façade à droite est défensive, malgré ses fenêtres au 2ème niveau. Elle arbore :

- Au premier niveau des archères droites que je pressens avec ébrasement (voir vocabulaire) intérieur.

- Dans l'angle une échauguette carrée avec mâchicoulis.

 

 

La façade Nord-Ouest est très défensive

 

 

Coté entrée : Puissance !

* Ce coté est l'entrée du château, il se doit d'être impressionnant, aussi bien pour un visiteur que pour un assaillant.

- Sur la gauche une tour "en amande". Ce type d'architecture n'est pas unique dans le Royaume de France, mais en général, je ne l'ai vu que sur de grand château comme Loches, Coudray-Salbart.... Cette tour d'angle possède de nombreuses fentes verticales que j'ose nommer : Archère-arquebusière. Mais en observant mieux, je vois aussi de petites canonnières horizontales.

- Au centre, un long bâtiment en retrait que je pressens être le logis, Il possède des fentes défensives.

- Sur la droite, le chef-d'oeuvre du château : La haute tour maîtresse....... que beaucoup nomme donjon. Elle possède évidemment :

-- De nombreux étages.

-- Au sommet une plateforme défensive couverte.

-- Puis, pour La Défense au près, des mâchicoulis.

-- Cette haute tour est accessible par un escalier en colimaçon enfermé dans une tour ronde (évidemment).

-- La particularité est que cette haute construction accueille la porte d'entrée. Techniquement, c'est une tour-porte.

- A droite, dans l'angle Ouest, une échauguette carrée protège les courtines.

Avez vous remarqué la position des 2 échauguettes ?

* Elles sont diamétralement opposées.

 

 

Faire le pont

Avec les douves, comment vais je entrer au sec ?

* Tout simplement par un pont que les propriétaires ont accepté d'abaisser pour moi (que pour moi bien sur).

 

 

 

L'intérieur :

* Comme à mon habitude, lorsqu'une construction est payante, je ne montre pas l'intégralité de l'intérieur.

* Et puis, je ne veux pas que le bougonneur-caissier  et Savoyard ait encore des reproches à me faire. cheeky

 

 

La description de l'intérieur est ici - CLIC

 

 

 

Le petit pont de bois qui ne tenait plus guère.... chantait Duteil

 

      Vers menu des châteaux de Haute Savoie

Vers Menu châteaux de Haute Savoie

Partager cet article