15 septembre 2020 2 15 /09 /septembre /2020 07:50

 

 

Département :  68 - HAUT RHIN

 

 

 

 

Il est tout là haut.... à droite !

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Ribeauvillé est située à 25km au Sud-Ouest d'Andlau (voir son château), à 20km au Nord-Nord-Ouest de Colmar, à 16km au Sud de Sélestat et à 9km au Nord de Kaysersberg (voir son château).

 

  Coordonnées du château :

48° 12' 23" N 07° 18' 20" E
 48.206528°  7.305667°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Curiosité

* Dans les livres, les revues et les plans, ce château possède plusieurs noms :

- Altencastel,

- Altenkastel,

- Haut Ribeaupierre.

 

 

La Haut.... c'est haut

* Après avoir visité le château de Saint Ulrich, il me faut monter, monter, monter.....

..... à 642 mètres d'altitude pour voir le 3ème château de Ribeauvillé.

* C'est donc un Chevalier Dauphinois épuisé, essoufflé, assoiffé (suis je crédible ?) qui découvre...... heu..... le remblai d'une paroi (situé à droite de l'entrée).

* Cette masse est la tour bastionnée du 16ème siècle (adaptée pour les armes à poudre).

 

Un château axé Nord-Sud

 

Le plan salvateur

* Avant d'entrer, il me faut comprendre le plan de cette ruine :

1 - Entrée principale.

2 - Mur défensif crénelé.

3 - Poterne.

4 - Esplanade défensive entre 2 fossés.

5 - Tour carrée avec escalier en colimaçon.

6 - Donjon cylindrique.

7 - Citerne.

 

 

La porte.... médiévale

* Je ne devrais pas écrire "La porte" mais "Les portes" car l'entrée principale coté Sud possède :

- Une porte charretière (à droite).

- Une porte piétonne (donc à gauche).

Avez vous remarqué les crapaudines pour les ponts levis ?

* Derrière il y a une autre "entrée" formant ainsi un sas.

- Je subodore qu'assommoir il devait y avoir, mais cela est impossible à vérifier car l'entrée est trop ruinée.

 

 

La porte.... secrète

* Comme dans la plupart des châteaux médiévaux, le site possède une poterne (repère 3 sur le plan).

* Avec précaution, je la franchis.

 

 

Diantre !... que voila un grand donjon

 

L'intérieur :

Rondeur comme j'aime !

* Rapidement je passe devant le bâti de la basse-cour (entre 2 et 3 sur le plan)....

..... Car derrière le mur, il y a une tour (repère 6 sur le plan).

* Sa rondeur est si belle, si attirante que....

     .... je suis aimanté par son magnétisme (il est vrai que je visite toujours les ruines avec une armure).

* A ses pieds, je me sens petit.

* La tour :

- A un diamètre de 11 mètres.

- Possède quelques archères (ou puits de lumière) sur la hauteur.

- Montre au sommet, de fines fentes verticales, sur une petite moitié.

- S'orne d'un crénelage en brique "reconstruit" récemment.

- Arbore à mi-hauteur, une porte.

 

 

De là haut

* Par un escalier moderne, j'entre dans la tour, puis je monte, monte, monte.

* Je vois :

Le mur crénelé (repère 2 sur le plan) avec le fantôme du chemin de ronde (grâce aux trous de boulin - voir vocabulaire).

- Le sas d'entrée.

- Puis le panorama magnifique.

* Hélas il se fait tard, je dois repartir par la porte principale.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, un château-haut "AltenKastel" est cité dans un texte. Sa fonction est de surveiller l'accès coté Nord du Saint Ulrich.

* Au 13ème siècle, construction de la tour ronde.

* A la fin du 14ème siècle (1384 ?), Brunon de Ribeaupierre enferme dans la tour, un chevalier Anglais nommé : John Harleston (est ce une légende ?).

* A la fin du 14ème siècle (1387 ?), la tour est à nouveau une prison pour des juifs accusés d'empoisonnement d'un puits (à vérifier).

* Vers 1477, durant la bataille de Nancy, un prisonnier de guerre, de l'armée de Charles le Téméraire, est détenu dans la tour (à vérifier).

* Au 16ème siècle (?), le système défensif du château est adapté aux nouvelles armes à poudre (canonnière ?).

* En 1618, début de la Guerre de Trente Ans.

* En 1648, lors de la signature du traité de Westphalie, l'Alsace entre dans le Royaume de France de Louis XIV (voir liste des rois).

* A la fin du 17ème siècle, le château perd sa fonction stratégique. Il est donc abandonné.

* En 1841, le site est inscrit aux Monuments Historiques.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite. Bien que le site ait été sécurisé, il est important d'être prudent.

 

La vidéo du château est ici - CLIC

 

 

Il fut inaccessible pour moi !

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 68

Vers Menu

châteaux du Haut Rhin

Partager cet article