Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 07:30

 

 

Département :   50 - MANCHE

 

 

 

 

La façade ne semble pas très fortifiée

Le bourg :

Situation  (--> le voir sur une carte)

  La commune de Sénoville est située à 23km au Sud-Ouest de Cherbourg, à 12km au Sud-Sud-Est de Flamanville et à 5km au Nord de Barneville-Carteret (voir son église fortifiée). 

 

   Coordonnées du manoir :

49° 26' 13" N 01° 46' 28" W
 49.436976  -1.774474

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur

Suis je attendu ?

* Étant un Chevalier chercheur de ruines médiévales, je suis souvent confronté à l'inconnu.

* Les sites souvent perdus en haut des collines ou des bois n'ont pas la chance d'avoir des panneaux indiquant l'itinéraire à suivre.

* Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant en bordure d'une route carrossable ce beau panneau presque neuf.

A-t-il été posé récemment pour moi ?

 

 

Quelle magnifique tour fortifiée

La découverte

* Le site étant dénommé "Manoir", je ne m'attends pas à une puissante construction fortifiée.

* C'est donc sans surprise que je vois un long mur en pierres rehaussé de parpaings.

* Mais au bout, une forme ronde attire mon attention.

* Même si une porte a été aménagée "récemment" en partie basse, même si un toit en tuile défigure un peu l'harmonie des pierres millénaires, le souffle médiéval se ressent dans cette tour.

Mais quelle était sa fonction ?

 

 

 1ère analyse de la tour 

* En approchant de la ronde tour, je vois sur le coté Nord de nombreux détails révélant son architecture et sa fonction :

1 - Son faible diamètre ne la rend pas habitable. Et pourtant....

2 - En partie basse, une ouverture à fort ébrasement (voir vocabulaire) extérieur ressemble à une petite canonnière. Son tir rasant a dû être dévastateur.

3 - A mi-hauteur, une ouverture pour une couleuvrine.

4 - Est ce une bretèche ?

Que nenni, la construction en encorbellement posée sur 2 corbeaux est un conduit extérieur de cheminée. Cette astuce libère de la place à l'intérieur.

5 - En haut, de petits arcs en anse de panier supportés par des corbeaux ressemblent à des mâchicoulis (voir vocabulaire). Ne voyant pas de trous pour laisser tomber projectiles et liquides chauds, j'opte pour un "trompe l’œil" défensif ou une coquetterie architecturale.

 

 

2ème analyse de la tour

* Même si une tour est circulaire, il est possible que les "faces" ne soient pas symétriques.

* J'attaque donc la lecture du coté Sud-Ouest :

6 - En partie basse, présence d'une petite canonnière.

7 - A mi-hauteur, au niveau de l'emplacement théorique de la cheminée, présence d'une fenêtre (partiellement bouchée pour consolider la fragile tour).

8 - En haut, je retrouve les ornements ressemblant à des mâchicoulis.

9 - Et curieusement, cette face possède de nombreuses petites ouvertures carrées.

Quelles sont leurs fonctions ?

10 - La réponse m'est donnée en regardant dans la tour. Je vois de nombreuses alvéoles. Le sommet de cette tour était un colombier.

 

 

 

Plan actuel du manoir médiéval de Sénoville

L'intérieur

Être (dedans) ou ne pas être..... Tel est la question

* Hélas, la propriété est privée et interdite à la visite.

* Le site étant divisé en 2 habitats distincts, je n'ose déranger les propriétaires.

*Je me console en regardant le plan de ce manoir ayant évolué durant 600 ans. 

 

 

Le plan

A - 1ère ferme construite au milieu du 18ème siècle.

B - Les communs.

C - Portail avec piédroits et frises du 18ème siècle.

D - Chartrie (hangar, garage pour les charrettes). 

E - Emplacement des anciennes chambres médiévales (bâtiment détruit).

F - Tour ronde.

G - Tourelle escalier, aujourd'hui disparue.

H - Ancien cellier et fenil (bâtiment détruit).

I - Ancienne bergerie.

J - Aile du logis seigneurial (bâtiment détruit).

K - Tourelle octogonale (bâtiment détruit).

L - Aile du logis seigneurial possédant une niche avec arc plein cintre (Puits).

M - Ancien colombier du manoir (bâtiment détruit).

 

 

Le diaporama du manoir est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du manoir :

* En 1394, Pierre Hervieu est seigneur de Sénoville. Il décède en 1414.

* A la fin du 15ème siècle, construction du manoir fortifié.

* Au 17ème siècle, aménagement du logis seigneurial et des communs.

* Au 18ème siècle, Bon-Antoine de la Haye est seigneur de Sénoville. Il occupe les fonctions de conseiller du roi (voir liste) et Lieutenant Général au Bailliage de Valognes.

* A partir de 1741, une ferme est aménagée.

* En 1980, de nombreux bâtiments sont détruits (Colombier, tourelle octogonale, logis renaissance, chambre médiéval, etc...).

* En 1990, la tourelle-escalier du colombier s'effondre.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis le chemin. La propriété est privée et non visitable.

 

 

Machicoulis très esthétiques

 

  Vers menu châteaux forts du 50 Vers Menu châteaux de la Manche
Partager cet article