Translation

Select your language below

 
 

 

 

Recherche Dans Ce Site Web

Joyeux Noël

28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 06:30

 

 

Département 17 - CHARENTE MARITIME

 

 

 

 

Quelle présence !

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Chaniers est située à 60km au Sud de Niort, à 20km au Nord-Ouest de Cognac et à 5km au Sud-Est de Saintes.

 

  Coordonnées de l'église :

45° 43′ 00″ N 00° 33′ 27″ W
 45.716728°  -0.557589°

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

La découverte

* Avec l'extension des zones pavillonnaires au Nord du bourg, l'église semble être presque en dehors de Chaniers.

* Elle semble isolée au bout de son cimetière.

* Pourtant, à l'époque médiévale, l'imposante église était proche du centre du village.

* Située à une portée de flèche de la rivière Charente, elle a du servir de point de vigie pour le déplacement des bateaux sur ce beau cour d'eau aujourd'hui paisible.

* En regardant cette haute et puissante construction, il semble évident qu'elle soit fortifiée. Les indices sont nombreux.

 

 

La fonction défensive de cette église est évidente 

Analyse des défenses

* En observant le chevet, de nombreux détails confirment ma certitude d'une église fortifiée, mais aussi m'interpellent :

A - Sous le toit, les grandes ouvertures carrées ressemblent à un crénelage et  prouvent l'existence d'un chemin de ronde.

B - Sur la droite, une fente de tir (archère ?) m'informe qu'il y a au moins 2 niveaux défensifs avec certainement une salle de repli.

C -Certains murs conservent des vestiges de corbeaux.

Sont ce des restes de mâchicoulis (voir vocabulaire ) ?

D - Ces fantômes de corbeau s'observent sur plusieurs murs (flèche bleue).

E - Quelques bâtiments semblent avoir été ajoutés à l'église originale (flèche rouge).

F - Ces constructions ajoutées possèdent aussi des systèmes de visée sous le toit (flèche orange).

G - Pour monter dans les salles de défense (flèches jaunes) il faut une tour escalier (flèche grise).

H - Tous ces systèmes défensifs ne semblent pas très efficaces lorsque l'assaillant est proche du mur : Voici la preuve. L'église a certainement été modifiée et aménagée durant 800 ans, cette curiosité ne devait pas exister durant les attaques des Protestants au 16ème siècle.

 

 

Particularité architecturale

* Après avoir observé toutes les fentes de tir et défensives, j'enlève mon armure de Chevalier-Castellologue pour prendre ma casquette et mon bermuda de touriste.

* Et c'est ainsi que je remarque une curiosité architecturale pour ce chevet du 12ème siècle.

La voyez vous ?

* Le chevet a la forme d'un trèfle, c'est à dire qu'il forme 3 branches circulaires dont la partie centrale est plus importante.

Magnifique n'est il pas !

 

 

 

Le rêve est au plafond

L'intérieur :

L'église semble classique

* Timidement, j'entre dans l'église. La nef à vaisseau unique est décomposée en 2 travées.

* Elle ne présente pas de caractéristique architecturale exceptionnelle (habituels chapiteaux sculptés).

* L'art roman se ressent dans chaque pierre.

* Pourtant, le Gothique apparaît dans une chapelle aménagée 4 siècles après la construction de l'église.

* Rapidement, je comprends que les étages défensifs me seront interdits, car porte d'accès est close.

 

 

Quelle surprise !

* En regardant la chapelle, je prends la direction de la sortie quand mon instinct de touriste-en-bermuda me force à lever la tête.

* Le plafond des absidioles comporte des peintures du 15ème siècle.

* Les archéologues distinguent la visitation et le baptême du Christ.

Les voyez vous aussi ?

 

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire succincte du bourg et de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église de Chapniers.

* Au 15ème siècle, les pierres sont redécorées.

* Au 16ème siècle, une chapelle de style Gothique est ajoutée.

* Pour se prémunir des risques des Guerres de Religion qui menacent (2ème moitié du 16ème siècle), l'église est fortifiée.

* En 1676, le clocher reçoit quelques cloches.

* En 1708, curieusement le P du nom du bourg disparaît des textes. La petite ville se nomme depuis ce jour : Chaniers

* En 1912, l'église est classée aux Monuments Historiques.

* En 1928, le clocher est restauré.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Pierre) est libre et gratuite depuis le cimetière et les ruelles. La visite de la nef et du chœur est possible en dehors des offices. Le clocher avec ses 5 cloches ainsi que les salles de repli ne sont pas visitables.

 

 

Gracieuse et puissante. Quel contraste !

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 17 Vers Menu châteaux Charente Maritime
Partager cet article