Translation

Select your language below

 
 

 

 

Recherche Dans Ce Site Web

Joyeux Noël

1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 06:30

 

      Bien que moins spectaculaire que les châteaux forts, les églises fortifiées ont aussi été un des systèmes de défense au moyen âge. Voici un bel exemple.  

 

 

 

Département :   08 - ARDENNES

 

 

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> la voir sur une carte)

  La petite commune de Nouvion sur Meuse se situe à 70km au Nord-est de Reims, à mi-distance (10km) entre Sedan et Charlevilles-Mézières.

 

  Coordonnées du bourg :

49° 42′ 02″ N 04° 47′ 45″ E
 49.700556°  4.795833°

 

 

 

 

L'église fortifiée :

L'extérieur :

Préambule

* L'église Nouvion sur Meuse n'est pas dans la liste du circuit des "églises fortifiées de la Thiérache", pourtant elle en a toutes les caractéristiques.

 

 

L'arrivée

* Comme souvent, l'église trône proche du centre du village.

* Mon dictionnaire des châteaux m'affirme que cette imposante construction est fortifiée.

* De loin, bien qu'elle soit massive, elle semble classique.

* Le clocher a certainement dû servir de tour de guet dans cette région de plaine, mais curieusement, je ne vois pas de fente de tir, ni archère pour repousser les assaillants.

* De système défensif efficace, je n'en vois aucun.

 

 

Plusieurs systèmes défensifs

* En approchant, je constate que la porte latérale de l'église est défendue une petite bretèche (voir vocabulaire).

"Voila une défense minimale" pensais je.

* Soudain, une autre bretèche apparaît (heu, non, non, cela ne pousse pas instantanément  ).

* Avec ce ciel sombre chargé de nuages, la pierre est peu colorée et il faut beaucoup d'attention pour découvrir les systèmes de défense.

* La 2ème bretèche comporte des corbeaux moins bien taillés que la précédente, mais elle est accompagnée d'une gargouille qui a peut être vu passer un liquide bouillant limitant l'ardeur des assaillants.

Petite parenthèse :

- Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas de l'huile bouillante que les défenseurs déversaient et ceci pour 2 raisons :

-- L'huile est rare et très coûteuse, la gaspiller n'est pas une attitude médiévale.

-- L'huile met beaucoup de temps à être portée à ébullition, ceci est incompatible avec une attaque "surprise" ennemie. Il faut énormément de bois pour la chauffer.

- Ce n'est donc pas de l'huile qui était jetée sur les "vilains pas gentils", mais entre autre de la pois et aussi de l'eau lorsque la fortification possédait un puits et non une citerne.

 

 

Encore des défenses

* A l'arrière de l'église, une construction "en verrue" m'étonne.

* La petite documentation dont je dispose affirme que c'est un bâtiment de refuge.

Avez vous remarqué la qualité du parement d'angle ?

* Ces grandes et belles pierres taillées surprennent par rapport aux petites pierres symétriques du mur.

* Mais il semble avoir été refait "récemment" et peut être pas dans le même esprit que nos ancêtres du 15ème siècle.

* Votre oeil d'expert a certainement remarqué les trous de boulin (voir vocabulaire) et surtout la canonnière avec un large ébrasement.

* Ce bâtiment de repli en comporte plusieurs à des hauteurs différentes et surtout avec une belle taille de pierre.

* Une de ces canonnières possède une caractéristique inhabituelle.

L'avez vous remarquée ?

* Elle permet au soldat d'avoir 2 angles de tir  tout en restant bien protégé grâce à la pierre centrale.

 

 

 

L'intérieur :

* Comme souvent durant notre siècle, les églises sont fermées.

* Celle de Nouvion sur Meuse n'échappe pas à la règle.

* Qu'importe, cette église est une belle découverte à laquelle je ne m'attendais pas.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 15ème siècle (?), avec les pillages et l'insécurité, l'église est fortifiée pour protéger les villageois.

* En 1972, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Notre Dame de l'Assomption) est libre et gratuite. La visite de intérieur est autorisée en dehors des offices, mais la partie fortifiée n'est pas visitable.

 

 

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 08 Vers Menu châteaux des Ardennes 
Partager cet article