Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

6 décembre 2019 5 06 /12 /décembre /2019 09:55

 

 

Département 48 - LOZÈRE

 

 

 Une église... fortifiée ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Saint Jean du Bleymard est située à 60km au Nord-Ouest d'Alès, à 25km au Nord-Est de Florac (voir son château) et à 20km à l'Est de Mende (voir ses fortifications).

 

     Coordonnées du prieuré :

44° 29' 43" N 03° 43' 41" E
 44.495178°  3.727947°

 

 

 

 

L'église : 

L'extérieur :

Est ce le bon endroit ?

* Après avoir visité quelques villages et paysage à l'Est de Mende, mon destrier me quémande de trouver une étable pour un repos bien mérité. Mon choix se porte sur la commune de Bleymard.

* Soudain, à quelques kilomètres de ma destination finale, mon palefroi stoppe devant une église qui me semble non fortifiée.

* Ne voulant point discuter sa décision, je descends de sa selle et m'approche du moutier entouré de son cimetière.

 

 

Une nef très... heu... primitive !

Dois je montrer ma patte blanche ?

* La porte d'entrée n'est pas la plus sculptée du département mais elle montre :

- Un arc brisé en tiers-point,

- Deux archivoltes moulurées en tore tombant sur deux colonnettes.

* Sur la droite un "arc de décharge. Je suis surpris car sa fonction est inutile.

Est ce le vestige d'un enfeu ?

* Cela me surprendrait car il est trop proche de l'entrée et trop petit en largeur

 

 

Un intérieur reposant

* Point de fioriture dans la nef composée de 2 travées sous une voûte en berceau brisé.

* L'abside en cul de four possède un retable et un maître-autel en bois polychrome (du 19ème siècle d'après ma brochure).

* Les chapelles latérales s'intercalent entre les contreforts intérieurs.

* Je crois voir les restes de peintures murales.

 

 

Que voila architecture tourmentée

Accidentée, chaotique, mouvementée

* La façade Sud-Ouest offre une architecture tourmentée.

* Je vois :

- Un enfeu.

- Une fenêtre en plein cintre dont le linteau a été "réparé" récemment.

Voyez vous quelques pierres de remploi ?

- Une fenêtre trilobée avec large ébrasement extérieur.

* En inspectant les murs, je vois...... une archère en étrier.

==> Le site était donc fortifié !

* Je profite de ce moment de bonheur pour embrasser des yeux le chevet de cette église quand......

 

 

 

 

Le bâtiment défensif : 

L'extérieur :

Surprise !

..... Au dessus apparaît un bâtiment.

* A l'origine, l'église et ce bâtiment ne formait qu'une seule entité : Un prieuré.

* Hélas, au 20ème siècle, une route a été construite séparant les 2 constructions. Elle a certainement détruit une partie des remparts.

 

 

Voyez vous cette belle construction défensive au dessus de l'église ?

Bourgeoise construction

* Bien qu'elle soit fortifiée, cette construction ne parait pas invulnérable ni terrifiante.

* Elle est composée d'un bâtiment parallélépipédique en schiste comportant 3 niveaux.

* En faisant abstraction de la fenêtre à gauche au dernier étage, j'ai l'impression qu'une salle défensive existait sous le toit.

La ressentez vous aussi ?

* Je me déplace sur le coté pour mieux argumenter ma supputation quand..... je vois une beauté : 

- Deux pierres en encorbellement sur la ronde tour.

Quelle fut leur fonction ?

* Évidemment, vous êtes si intelligents.... hoo... mes visiteuses et visiteurs que vous me répondez :

"Chevalier, en dessous il y a une porte, donc : Bretèche !"

 

 

Rondeurs

* La tour, coté église, comporte une petite canonnière.

- Je pressens que sa fonction fut : Tour escalier.

* Coté opposé, une imposante construction circulaire se devine.

- Puisqu'elle est située vers le plateau, donc coté de l'attaque, je presses que ce fut la principale tour de défense.

* Sur les 2 tours (et partiellement sur le bâtiment), je suis surpris de ne voir aucun fantôme de mâchicoulis (voir vocabulaire).

 

 

 

L'intérieur :

* La propriété privée n'est pas visitable car la porte est close.

 

 

 

Le diaporama du prieuré est ici - clic

 

 

 

Histoire du site :

* Au 12ème siècle, construction de l'église.

* En 1267, le château du Bleymard est cité dans un texte d'hommage (?) de toutes les possessions du Baron (voir titre de noblesse) de Tournel  (Odilon Guérin III) envers l'évêque de Mende (Odilon Mercœur).

* En 1284, Jordan du Tournel consent à une emphytéose perpétuelle à Jean Fabre du Bleymard.

* Au 14ème siècle, modification de la façade de l'église.

* Au 15ème siècle, création de chapelles latérales dans l'église.

* Au 18ème siècle, création/modification du clocher-mur de l'église.

* En 1943, le site est inscrit aux Monuments Historiques.

* En 1979, l'église est classée aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur du château défensif est interdite. Soyez prudent, le site est coupé par une route à forte circulation.

 

 

Fortifié, certes... mais minimal

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 48 Vers Menu châteaux de la Lozère
Partager cet article