15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 07:30

 

 

Pays :

 Grand Duché du LUXEMBOURG

 

 

 

 

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Esch sur Sure (aussi nommé Esch-Sauer) est située à 18km à l'Ouest de la ville Belge de Bastogne, à 45km au Nord-Ouest de la capitale Luxembourg.

 

   Coordonnées du château :

49° 54' 41" N 05° 56' 04" E
 49.911510°  5.934525°

 

 

 

 

La tour :

L'extérieur :

L'arrivée

* Les nuages sont épais et  l'atmosphère humide lorsque j'arrive aux portes du bourg.

* Soudain, au dessus de moi, posé sur un rocher, apparaît une forme bien connue.

* Par un sentier bien tracé je monte vers la tour solitaire.

 

 

Une tour fascinante

* Je m'attendais à un château fort et c'est une simple tour que je découvre.

* Pas si simple que cela en réalité car avec ses dimensions, elle semble habitable.

* Je vous invite à découvrir ce bâtiment nommé : Tour du Log.

* Mais avant, il est important de lire les indications.

* Il y a sur la tour un "joli"  panneau ayant peut être l'âge de la ruine (hihi, moqueur je suis) m'informant en 4 langues du danger

* Il faut donc un heaume et une solide armure pour découvrir cette beauté.

 

 

 

L'intérieur :

Une tour fascinante

* C'est donc "coiffé" que je grimpe un escalier dans la pénombre à la découverte d'une tour très consolidée.

* A l'étage, une belle pièce m'accueille.

* Ce n'est pas Versailles, mais il y a assez de place pour vivre, se nourrir et dormir.

* Je pense que ce devait être la salle des gardes (supposition sans fondement technique).

* Par l'ouverture, un incroyable miracle se réalise (j'exagère un peu certes, mais vous me connaissez un peu maintenant).

 

 

Une surprise

* Pendant que je montais, une fée a construit pour moi un château fort de l'autre coté de la faille.

* Avant que le "mirage" s'efface, je me précipite dans l'escalier construit dans l'épaisseur du mur pour descendre rapidement la tour puis la colline.

* Je vérifie une dernière fois que le château est encore là (oui, je crois toujours aux maléfices et aux fées), puis....  je vous le présente.

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

* Après avoir traversé le joli bourg et gravi facilement les rues en pente, j'arrive devant la curieuse entrée du château certainement remaniée au 17ème siècle.

* Elle est dépourvue de pont-levis, herse et bretèche (voir vocabulaire).

* Au fond, la tour semi-circulaire est en réalité l'église, servant aussi de défense.

* La visite commence.

 

 

 

L'intérieur :

Les salles voûtées

* Avant de découvrir l'architecture du site, j'ai envie de comprendre l'aménagement des salles voûtées.

* La 1ère est sombre, sans fenêtre et sans aération avec un séparateur central. C'était peut être la cave puis à partir du 15ème siècle la poudrière (supposition sans preuve).

* La 2ème est plus lumineuse et comporte sur le mur du fond une ouverture me faisant penser à un four à pain.

Était ce la cuisine ?

 

 

Les bâtiments

* Les premiers pans de mur visibles sont très curieux. Ils sont réalisés avec des pierres sombres pauvrement taillées et surtout reconstruits récemment. Il n'est pas aisé de définir leur ancienne affectation.

* J'erre dans ce dédale sans comprendre.

* Même si l'architecture du château fort semble brouillonne, sa découverte est agréable.

* Imaginez le sous le soleil avec les pierres brillant de milles feux et des fleurs montrant leurs couleurs.

* Un plaisir visuel et odorant.

 

 

La tour carrée

* Soudain, j'ai ma récompense. Au bout d'une "allée", une puissante tour carrée.

* Elle est devancée par des vestiges de bâtiments comportant des étages (point devin je suis, il y a les trous pour les poutres des plafonds ).

* Si près de ce donjon "étroit", je suppose que ce devait être le logis seigneurial.

* Cette tour maîtresse est surprenante.

* Elle n'est pas assez large pour être habitable, pourtant ses dimensions impressionnent.

* Elle ne comporte pas de fenêtre, ni d'archère, ni de bretèche, ni de porte à plusieurs mètres du sol comme toutes ses "sœurs carrées du 12ème siècle.

* Ce mélange de Roman et de pré-Gothique me fascine et m'interroge.

Quel est donc le secret de cette tour ?

* Je tente d'entrer mais....  un grille moderne m'en empêche.

 

 

La fin... n'est qu'un début

* Je vous laisse avec mes doutes.

* Je vais manger dans l'un des nombreux bon restaurants de la bourgade.... Hummm.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Vers 774 (?), un personnage nommé Nebelungus donne ses propriétés de "hesc" à l'abbaye d'Echternach.

* Vers 927, Menigaud possède, par un échange, un site à Esch. Une tour carrée avec dépendances semblent excitées (ou construites).

* A la fin du 11ème siècle, les 2 propriétaires du château partent aux croisades. Le château et les remparts ne semblent pas modifiés.

* Vers le 13ème siècle, il semble que la fortification soit modifiée (?).

* Au 15ème siècle, avec l'arrivée des armes à poudre, c'est le village qui est fortifié et non le château adapté aux boulets.

* Au 16ème siècle, il semble que le château soit déserté (?).

* A la fin du 17ème siècle, les troupes Françaises du Roi de France Louis XIV (voir liste des rois) s'emparent de Esch et démantèlement le château.

* En 1906, la chapelle du château est restaurée.

* Au début du 21ème siècle, une association de sauvegarde du château est créée.

* Au 21ème siècle, la découverte des ruines est libre et gratuite. Le risque de recevoir un pierre ou de tomber est faible mais existe. Soyez toujours prudents dans une ruine.

 

 

Partager cet article