Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 08:00

 

 

Pays :

 SUISSE

Canton :

 VALAIS

 

 

 

 

Les "échecs" de votre chevalier :

 

  La découverte d'une ruine castrale apporte souvent d'immenses plaisirs. Il y a d'abord la lecture de revues, d'ouvrages, de journaux, de prospectus et de mon dictionnaire des châteaux médiévaux. Puis il y a la recherche sur mes cartes ign ou sur Google Map de la position du château et des voies d'accès (routes et chemins). Et enfin, la "découverte en vraie" de mon Graal.

   Très souvent, j'ai une immense joie d'avoir vaincu tous les obstacles.  Mais parfois, le livre est très ancien ou les coordonnées sont fausses et la "beauté de pierre" est introuvable ou a disparu....    Voici un et même 2 exemples d'échecs de votre chevalier.
 

 

 

 

 

Le bourg :

Situation : (--> les voir sur une carte)

  Unterbäch, comme son nom l'indique, se situe en zone linguistique Alémanique du Valais.

   Ce petit village est à 20km à l'Est de Sierre, sur un promontoire de la rive gauche du fleuve Rotten (c'est le nom que prend le Rhône en amont de Sierre). Ce plateau se situe en face du château de la Tour Châtillon dans le village de Niedergesteln. 

 

 

 

 

Les châteaux :

Extérieur :

L'approche

* Un peu à l'extérieur du petit village, coté Ouest, mon instinct de chasseur m'ordonne de descendre de mon destrier pour chercher les ruines.

* Vous avez bien lu, ce village a possédé 2 bâtiments fortifiés :

- le Zwingherrenschloss,

- le Steinhaus.

 

 

Le château de Steinhaus

* Lorsque j'arrive sur l'emplacement théorique de la ruine, je découvre un bloc compact.

Est ce le château ?

* Quelques pans de murs ayant du servir d'étable ou de stockage d'engins agricoles sont visibles.

* La construction en pierre ne laisse apparaître aucun détail médiéval, pas d'archère, pas de bouche à feu, pas de corbeau.

* Il est vrai que ce bâtiment aurait été construit entre le 15ème et 16ème siècle après l'attaque des "patriotes".

* Il est peu probable que sa fonction soit la défense mais plutôt l'habitat d'un petit seigneur.

* Même en fouillant dans les herbes, en détaillant les pierres, je n'ai pas la certitude d'être en face du château de Steinhauss.

* Et c'est en observant une dernière fois ce site que je m'éloigne à la recherche du 2ème vestige situé à 50 mètres à l'Ouest. 

 

 

Le château de Zwingherrenschloss

* Étymologiquement, ce nom signifie : Château des Tyrans 

Dois je être sur mes gardes ?

* Déjà, je pressens que le château sera "plus que minimal", car.... pour accéder à l'emplacement théorique du site, je dois enjamber les poubelles d'une station de stockages d'ordures ménagères et industrielles.

Beurk !

* Mais rien ne doit arrêter un chevalier (j'adore vous faire croire que je suis formidable  hihihi).
 
* Le site est parfait pour un château.

* Il est entouré sur 2 cotés par un ravin.

* Le plateau est à 1160m d'altitude. Il peut surveiller toute la vallée du Rhône et recevoir des signaux visuels de la fortification de Niedergesteln (la voir ici).

* Alors, je cherche.

* Et quand on cherche (surtout avec une imagination fertile) on croit trouver des indices.

* Je ne me moque pas, il me semble que dans la végétation, des pierres forment les contours d'une tour.

* Un peu plus loin il y a...... heu.....  j'ai beaucoup de doutes.

* Comme je vous l'expliquais au début, l'échec ou les doutes sont aussi le quotidien de la vie d'un castellologue amateur.

 

 

Le diaporama des châteaux est ici - CLIC

 

 

 

 Histoire des châteaux :

* Au 11ème siècle (?), une famille nommée Bex semble posséder une "fortification" qui serait nommée Swingherrenschloss.

* Au 13ème siècle (?), le fief appartiendrait à la famille de La Tour.

* Au 14ème siècle (?), le château semble détruit (est ce par les Patriotes ?). Le site est abandonné.

* Au 15ème (ou 16ème siècle ?), le château de Steinhaus est construit et habité par un vassal de la puissante famille de Rarogne (?).

* Au 18ème siècle, le château de Steinhaus est abandonné.

* Au 21ème siècle, (si vous les trouvez) la découverte des ruines est libre et gratuite.

 

 

 

Partager cet article