14 août 2007 2 14 /08 /août /2007 06:30

 

 

Département :   38 - ISÈRE

 

 

 

 

A travers le feuillage, cette tour semble mystérieuse. Était elle Templière ?

Le bourg :

Situation (--> le voir sur une carte)

    La commune est située à quelques kilomètres au Nord de Grenoble, sur la route nationale en direction de Valence. 

    Sur un petit promontoire, face à l’Isère, à l’entrée du village se dresse une tour "féodale".

 

   Coordonnées de la tour :

45° 16' 17" N 05° 36' 58" E
 45.271461°  5.616048°

 

 

Origine du nom :

* Voroize : est le nom de la rivière qui descend du Vercors. Il a été accolé à celui du Veurey car un autre bourg proche porte un nom presque homo-phonique : Vourey. Cette similitude créait de nombreux quiproquos.

* Veurey : La racine Romaine du nom VOREINUM signifie : Abîme, Gouffre.

   Mais certains voient le mot Celte de VOR signifiant : Hauteur.

Curieuse contradiction !

   Il est vrai que les falaises sont abruptes derrière ce village construit sur les pentes du Vercors.

 

 

 

La Maison Forte : 

* Sa dénomination de TOUR des TEMPLIERS serait due à sa construction par un «ordre de chevalerie»  au 13ème siècle.

* Cette massive tour est de plan rectangulaire et de construction soignée. Elle mesure 13 m par 15m pour une hauteur de 17m. Les murs ont une épaisseur de 2 mètres.

* Il est possible de voir quelques fentes de tir sur les faces Nord et Ouest.

* Des 3 étages primitifs, 2 sont identifiables et recouverts d'une toiture à 4 pans. La tour comporte du côté de la rivière (face Est) de fines et élégantes baies géminées surmontées chacune d'une fenêtre ronde trilobée, dont une conserve une sculpture.

* Au 1er étage, des corbeaux sortent d'une ouverture aujourd'hui bouchée.

Était ce une bretèche (mais aucune porte est en dessous) ?

Ou bien un vestige de latrines ?

* Le réemploi de cette tour durant 7 siècles ne permet pas de retrouver des éléments d’architecture prouvant sa fonction exacte, ni son attribution réelle à l'Ordre du Temple.

 

 

Le diaporama de la maison forte est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de la Maison Forte :

* Au 1er siècle, la voie romaine de Saint Ours passe dans l’ancien village nommé : Veureium. Bien que rien ne le prouve, certains affirment qu'une tour de guet en bois est construite par les romains à l'emplacement de celle d'aujourd'hui. 

* Au 11ème siècle, la commune se nomme : Voroi.

* Au 12ème siècle, la commune se nomme : Veray.

* Vers 1200, un acte religieux cite une chapelle castrale dans le village, sans clairement identifier la position et l'importance de l'ouvrage défensif.

* En 1284, Raymond Bertrand seigneur de Veurey est vassal (du Baron ?) François de Sassenage (village proche connue aujourd'hui pour son fromage et ses grottes nommées "cuves").

* Au 13ème siècle (1291 ?), un "ordre de chevalerie" demande la construction d'une tour de guet pour contrôler les passages du Nord Isère, au Sud Isère et vers la vallée du Grésivaudan (voir le livre sur cette vallée). Il semblerait que ce soit le seigneur de Veurey, Raymond Bertrand, qui sollicite un renforcement de la position auprès de l'Ordre du Temple.......  Le mot Templier viendrait de cet acte. Mais il semble qu'il y ait confusion avec une Maison Forte Templière dans le village de VOUREY.

* Au 14ème siècle la commune se nomme : Voroy.

* En 1339, dans un acte Delphinal (du Dauphiné), ce lieu est cité possédant un donjon de 3 étages accolé à une habitation.

* Au milieu du 14ème siècle, il semble que cette tour soit le donjon d’une fortification.

* Au début du 15ème siècle, un autre château d’habitation est construit sur les hauteurs du village. La vieille tour ne semble plus être utilisée par le seigneur Josserand Bertrand.

* Vers 1530, la tour, le verger, les terres sont vendus par Anne Montaud à François Vacon. Ce nouveau seigneur rend hommage au Roi quelques mois plus tard.

* Vers 1792, le nom du petit torrent est associé à celui du village qui se nomme depuis : Veurey Voroize.

* En 1814, l'armée Napoléonienne est en guerre près du village. Des boulets de canon endommagent la tour.

* En 1984, cette tour privée est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la visite de l'extérieur est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre est négligeable.

 

 

Ces fenêtres trilobées surprennent sur cette façade très classique

 

Vers liste constructions des Templiers Vers liste châteaux des Templiers   Cliquez pour aller au menu des Châteaux de l'Isère Vers Menu châteaux de l'Isère
Partager cet article