Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

7 août 2007 2 07 /08 /août /2007 00:00

 Au moyen âge, plusieurs châteaux ont été le refuge de brigands. En voici un qui sévissait en Alsace au château de Loewenstein. Il était (et il est toujours d'ailleurs tant sa renommé a imprégné les mémoires) nommé:tagada, tagada

 

     

 

Le  LINDENSCHMITT  

 

 

On prétend que le fait de prononcer son nom fait trembler les branches des sapins. Alors, je vous donne un conseil, ne lisez pas ce texte à haute voix.

 

 Vers 1380, un chevalier peu fortuné et sans terre s'empare par la force du château de Loewenstein, site délaissé par la famille Ochsenstein.

  Pour survivre, le chevalier, accompagné par une bande de coupeurs de gorges, rançonnent tous les voyageurs et passants circulant sur son territoire.

     Afin de cesser les pillages et rendre le calme à cette région, une armée est levée contre lui. Les cavaliers le pourchassent à chacun de ses larcins. Curieusement, ils restent introuvable. Des limiers sont recrutés pour suivre les traces laissées par sa monture, mais......... ils ne réussissent jamais à comprendre sa direction.

  On prétend qu'il disparaît dans la roche.......ou qu'il s'évapore comme un nuage........ La légende du chevalier prend forme.

 

   Evidemment, les discussion fusent dans les villages :

  • - Certains pensent que ce cavalier a fait un pacte avec Satan,
  • - D'autres affirment de source sure, que c'est un fantôme ....

 

Mais nul ne sut la vérité pendant des siècles. Le château fut maudit et la contrée fut isolée du monde. "

  

  Aujourd'hui, je vais vous donner la réponse.

  Après des années de recherche sur le terrain, de lecture dans des bibliothèques poussiéreuses, de questionnement auprès des sorciers, religieux et druides je peux vous dire que :

   Ce chevalier (dont le vrai patronyme nous est inconnu) a pour nom de légende: le Lindenschmitt. (je sais, ce n'est pas un scoop puisque c'est le nom de la légende, mais....).

 Ce nom signifie: Le forgeron qui ferrait à l'envers.

 

  Oui, voilà le secret de ses disparitions, les traces allaient dans le sens inverse de sa direction !............ (et non Mulder, point de E.T. derrière tout celà).E.T. Téléphone maison...

 


Toujours en Alsace, il existe : 

     - une légende sur un  bandit  plus cruel et moins "malin".

  Vers menu
Contes
 et
Légendes

<---  clic
Partager cet article