13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 06:30

 

 

Département :    34  - Hérault

 

 

 

Mon graal est en haut de la colline

Le site :

Situation :    (--> le voir sur une carte)

  La tour de Saint Salvi est située sur le territoire du petit village de Cesseras (voir ses fortifications) à 30km au Nord-Ouest de Narbonne et à 5km au Sud-Ouest de Minerve.

 

   Coordonnées de la tour :

43° 19' 21" N 02° 43' 18" E
 43.322441°  2.721791°

 

 

 

La tour :

L'extérieur :

La découverte

* Ma carte IGN indique qu'une ruine se repose en haut de la colline.

* Mais mon dictionnaire des châteaux lui attribue le nom de : Tour Saint Salvi.

* Un visiteur m'informe qu'elle se nomme : Saint Salvy.

Qu'importe le nom, je dois la découvrir.

 

 

L'approche

* Dans cette région ventée, je me demande si ma découverte sera une ruine de château ou les vestiges d'un moulin.

* Un agréable petit chemin en légère pente m'emmène vers ce "mystère".

 

 

L'analyse

* Elle est là, cachée par les arbres mais la tête fièrement levée.

* Elle semble solitaire comme...... un moulin.

* Un doute me prend : "Est ce vraiment une ruine de château du Moyen Âge ?".

* Je détaille la tour :
 

  * Point de créneau au sommet  --> De nombreuses fortifications ont été arasées transformant leur esthétique.  
  * Le sommet est couvert de tuile rouge  --> La tour a peut être été utilisée comme refuge pour berger (?). Mais souvent les tours ouvertes au sommet sont recouvertes pour éviter l'érosion des pluies.  
  * Les murs sont très reconstruits et cimentés --> Parfois, les hommes au lieu de détruire et prendre les pierres taillées "cimentent" pour garder le souvenir des ancêtres et le notre histoire.  
  * 2 portes en partie basse --> Cela ne se justifie pas aussi bien au moyen âge qu'au siècle suivant. Mais peut être que l'une était l'entrée et l'autre accédait à un bâtiment latéral aujourd'hui disparu.  
  * Des trous de boulin (voir vocabulaire) sont présents en haut --> Dans certaines régions, cette technique a perduré plusieurs siècles. Un trou de boulin n'est pas une preuve irréfutable de l'origine de cette tour.  

 

L'intérieur va-t-il me révéler des secrets ?

 

 

 

L'intérieur :

Y a-t-il des traces médiévales ?

* Je le présentais.

* L'intérieur est très cimenté et ne comporte pas de caractéristique architecturale, ni d'archère.

* Même en levant la tête, je ne vois rien

* Pourtant... Regardez bien en haut.

Ne serait ce pas un départ de voûte ?

 

 

Doutes

* J'ai évidemment quelques doutes.

* Ma seule certitude est (si cette tour est bien médiévale) que ce site n'était pas un château de seigneur mais une tour de guet pour avertir les habitants du bourg fortifié de Cesseras à quelques kilomètres à l'Est.

* Un visiteur de ce blog affirme que ce serait le pigeonnier d'une ancienne métairie.

 

 

Conclusion

* La recherche de sites médiévaux est parfois animée de doutes.

* Qu'importe, je me rends maintenant vers une vraie ruine bien cassée à Azillanet.

 

 

Le diaporama des fortifications est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :  

Je n'ai hélas aucune information historique sur ce site.

* Au 13ème siècle, un château est construit (Est ce son vestige ?).

* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre est faible.

 

 

N'est elle pas belle cette tour au milieu des arbres ?

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux de l'Hérault Vers Menu châteaux de l'Hérault
Partager cet article