Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 07:30
      En Corrèze,  près du château féodal de Ségur, coule un petit ruisseau qui fut l'objet d'une aventure peu commune. Evidemment, le bouche à oreille et les veillées transformèrent ce récit en légende. Curieusement elle se nomme :   

 

 

Les Prés Messieurs de Ségur

 

 

   "Il était une fois une belle jeune femme qui venait passer les mois d'été dans ce lieu de calme qu'est Ségur en Corrèze. Evidemment, une belle femme seule et libre de ses mouvements ne pouvait paraître que suspecte.

 Certains disaient :

     - " Cette femme sort aussi (et surtout ?) les nuits de pleine lune "

 

 D'autres surenchérissaient en affirmant :

     - " Cette femme est en réalité.....une sorcière ! "

 

 Et les plus hypocrites chuchotaient en faisant le signe de croix :

     - " Cette sorcière a fait un pacte avec le Démon ".

 

    La chose la plus curieuse était que cette sorcière était belle...... mais vraiment belle, sans verrue sur le nez, sans habit noir, sans chevelure foncée et mal coiffée.

Comme les femmes sont changeantes !Belle et jeune !

  Cela prouvait bien qu'elle avait vendu son âme au Diable !.. (est ce vrai mesdames ?)

    Autre curiosité, une sorcière ne se lave pas, c'est bien connu, alors que notre beauté allait se baigner dans la rivière, évidemment uniquement les soirs de pleine lune (sinon, elle ne serait pas mystérieuse cette jouvencelle, et point de légende j'écrirais ).

 

  

  Admirez mes petites gambettes au soleil.... mais de loin !  Hors, une nuit de pleine lune (dans les légendes, c'est toujours la pleine lune), deux jeunes chevaliers récemment sacrés,  voulurent se rendre compte des faits et faire taire les ragots.  Près de la rivière, Ils s'approchèrent  et furent surpris par la beauté de la baigneuse. (j'espère que vous avez compris maintenant qu'elle est belle....... non pas ma légende mais mon héroïne).

 

     Mais hommes ils étaient plus que chevalier (contrairement à moi), et voulurent taquiner la belle en prenant ses vêtements abandonnés sur la berge (ha, les hommes, toujours à embêter les damoiselles !   1000 ans plus tard, ils n'ont pas évolué ).

    Ils pensaient que la belle n'oserait pas repartir toute nue et qu'elle viendrait réclamer ses beaux habits. Les jeunes chevaliers avaient l'intention de négocier la rupture de son pacte avec le diable   (et peut être quémander une bise , mais la légende ne le dit pas).

 

Quand la belle s'aperçut de la disparition de ses vêtements, on prétend que ......... tous les chiens des environs se mirent à hurler à la lune . Il s'en suivit un énorme grondement qui réveilla tous les habitants du village et des alentours.

 


Le lendemain matin, au bord du ruisseau, un fermier qui emmenait ses vaches découvrit,  les corps foudroyés des deux jeunes chevaliers. " Moralité : Soyez toujours galant avec une femme, sinon......

 

 

 

   C'est depuis ce jour là que les prés qui longent ce ruisseau se nomment :

 

 

Les Prés Messieurs.

 

 

  Vers menu
Contes
 et
Légendes

<---  clic

 

 

Partager cet article