Translation

Select your language below

 
 

 

 

Recherche Dans Ce Site Web

Joyeux Noël

13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 06:30

 

 

 

Département 17 - CHARENTE MARITIME

 

 

Voyez vous une église fortifiée ?

 

 

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Vandré est située à 45km au Sud-Ouest de Niort, à 40km au Nord de Saintes, à 25km au Nord-Est de Rochefort et à  6km au Sud de Surgères (voir son château).

 

     Coordonnées de l'église :

46° 03′ 23″ N 00° 45′ 50″ W
 46.056389°  -0.763889°

 

 

 

 

 

Mes yeux se brouillent devant cette salle fortifiée

L'église :

L'extérieur :

La découverte

* En arrivant dans le petit bourg de Vandré, je ne m'attendais pas à voir une église si haute avec une force tranquille.

Curieux, j'ai l'impression que quelqu'un a déjà dit cela avant moi ?

* Avant même que je me pose la question de la présence d'un système défensif, l'église se jette sur moi pour me le montrer. 

 

 

 

Je reste zen

* Ne voulant pas de suite dévorer cette belle, je prends le recul (psychologique) nécessaire pour observer le clocher carré :

- Au 1er étage, chaque face comporte trois baies aveugles en arc brisé. Je ne distingue aucun signe de fentes de tir.

- Au 2ème étage, symétrique du premier étage, les baies sont ouvertes et ne constituent pas un système défensif.

Peut être ont-elles servi d'ouvertures de guet ?

 

 

 

Le chevet

* Le chevet est gracieuse avec ses colonnes circulaires faisant office de contrefort.

* Je suis surpris du contraste entre la rudesse des étroites baies de lumières de style Roman avec la magnifique fenêtre Gothique avec remplage.

* Ce opposition architecturale montre l'évolution vers la beauté mais aussi la maîtrise technique qu'il a fallu entre ces 2 périodes.

 

 

L'église de Vandré est élégante et défensive

 

 

Le système défensif

* La surélévation au dessus de l'abside est très intéressante.

* Elle possède une variété de systèmes d'observation et de défense :

1 - Le premier que l'on remarque est évidemment l'ouverture carrée curieusement non centrée au dessus de la fenêtre Gothique.

2 - Puis une archère droite dans l'angle.

3 - En dessous, une ronde ouverture ressemblant à une arquebusière.

4 - L'autre face montre un système défensif diversifié et surtout non symétrique par rapport à l'autre coté.

5 - Une belle archère cruciforme à croix pattée.

6 - Deux ouvertures rondes pour arme à feu.

Quel magnifique "musée" des systèmes défensifs !

 

 

 

La porte va s'ouvrir vers un autre monde

La découverte continue

* En contournant l'église coté soleil pour chercher d'autres systèmes défensifs (gourmand je suis en découvertes construites), je vois une chapelle latérale sans intérêt pour un castellologue-amateur.

* Mais plus loin, une haute construction avec des fentes verticales attire mon attention.

* C'est évidemment la tour-escalier accédant au clocher mais surtout à la salle de repli.

* Je suis surpris de ne pas voir de preuve d'une salle de repli au dessus de la nef.

* Pourtant son toit est à la même hauteur que celui du chevet.

 

 

 

Le portail

* A l'opposé de l'abside il y a ... le portail bien sur.

* Il ressemble à ceux que je vous ai déjà montrés en Saintonge :

- En partie basse, trois arcatures en arc brisé.

- Celles aux extrémités sont bouchées par des pierres en zig-zag nommé aussi Opus Spicatum.

- Une corniche avec des modillons  très expressifs.

- La corniche semble porter par des colonnes.

- Ces colonnes supportent (comme si cela était un chapiteau) un lion stylisé.

 

 

 

Les modillons

* Je passe de longues minutes à observer et admirer les modillons.

* Certains sont si amusants que je souris sous mon heaume.

 

 

Chapiteau sculpté entouré de fleurs Des têtes très expressives Que vois je ?.. Des barbus

 

 

 

 

L'intérieur :

L'espoir

* Je tire la bobinette et la chevillette cherre.

* La porte s'ouvre dans un long crissement. Je découvre la longue nef linéaire.

* Le chœur en style Roman est voûté en cul-de-four.

* Au sommet, le plafond voûté est magnifique au point de me donner un torticolis.

 

 

 

 La fin est toujours une suite

* En me dirigeant vers la sortie, je vois la porte "secrète" menant vers la salle haute.

* Hélas, elle est fermée.

* Qu'importe, une nouvelle aventure m'attend dans la prochaine commune.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 13ème siècle, construction de l'église.

* Au 14ème siècle, durant la guerre de Cent Ans, l'église semble être le théâtre de quelques escarmouches entre les troupes (parfois illégitimes) Anglaises et Françaises.

* Au 16ème siècle, durant les Guerres de Religion, l'église subit quelques attaques.

* En 1911, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Vivien) est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

Je vais entrer dans la lumière !

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Vers menu des châteaux de la Charente Maritime Vers Menu châteaux Charente Maritime
Partager cet article