31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 06:30

 

 

Département 17 - CHARENTE MARITIME

 

 

Voyez vous une église fortifiée ?

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Pérignac est située à55km à l'Ouest d'Angoulême (voir son château), à 20km au Sud-Est de Saintes et à 12km au Sud-Ouest de Cognac.

 

   Coordonnées de l'église :

45° 37′ 28″ N 00° 27′ 46″ W
 45.624444°  -0.462778°

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

La découverte

* En découvrant l'imposante église, je me suis écrié : "Wahouuu" (J'avoue que parfois, mon vocabulaire n'est point riche et que l'hominidé qui est en moi prend le dessus pour montrer mes émotions).

* La stupéfaction étant retombée, l'incroyable castellologue-amateur que je suis, s'écrit :

"Mais, où sont ses systèmes défensifs ?"

 

 

Cubique est cette église et pourtant si belle

Première analyse

* Très souvent, une église fortifiée possède une salle de repli au dessus de l'abside, c'est donc d'un pas alerte que je me rends de l'autre coté.

* Le spectacle qui m'est offert est curieux : Hautes et étroites fenêtres aboutissant sur un oculus. Point transcendant est cette vision non défensive.

* Le sommet me redonne le sourire béat d'un castellologue-amateur.

Voyez vous l'ouverture ?

 

 

Recherche de systèmes défensifs

* En levant la tête, je scrute chaque pierre à la recherche d'un indice défensif.

* C'est encore sur la paroi de l'abside que je vois la preuve d'une salle de repli.

* Je vous sens interrogatif devant mon affirmation :

N'est ce point le transept ?

* Je ne sais que vous répondre, le plan de cette église est peu traditionnel.

* Les chapelles latérales sont noyées dans le chevet plat (ou est ce l'inverse ?).

* Ma confirmation d'un système défensif m'est donnée par la présence d'une fine archère droite.

 

 

Système défensif de la façade

perignac-19-

 

   "Diantre, quelle beauté", me suis je encore écrié.

 

   Vous pensez que je suis fasciné par les statuts et les décorations.

Que nenni !

 

   Ayant toujours mon heaume de chercheur, je vois, de chaque coté, des archères et des ouvertures latérales pour défendre le portail.

  Même si ces défenses ne sont point les plus efficaces que je connaisse, elles ont du faire réfléchir plus d'un assaillant.

perignac-18-

 

 

Que de statuts !

* Ayant dévoré chaque pierre, étant heureux de toutes mes découvertes, j'ôte mon heaume de castellologue-amateur et je revêts mon chapeau de paille de touriste pour admirer la façade.

* Elle comporte deux galeries superposées séparées par une ligne de mordillions très expressifs.

 

Ces modillons, ce n'est pas du pipeau J'ai des cornes et point de femme, comment cela se peut il ?

La conversation avec ce gnome à la langue pendante m'endort

 

* La galerie inférieure comporte treize niches dont l'arc est légèrement brisé.

* La partie centrale est logiquement réservé au Christ.

* Il est entouré de chaque coté par six apôtres.

* La galerie supérieure possède en son centre une fenêtre.

Avez vous remarqué les sculptures de chevaux sur l'arcade ?

* De chaque coté de cette fenêtre il y a quatre niches.

* Curieusement cinq statues ont été sculptées sur les huit prévues.

* Certains archéologues voient dans les niches des Saintes et des Saints.

* Mais d'autres pensent que c'est la représentation des vices et des vertus.

Que voyez vous (exemples en bas de l'article) ?

* Au dessus, une représentation du Christ triomphant du jugement dernier, accompagné de deux anges.

 

 

 

L'intérieur :

* Hélas, comme beaucoup d'églises, la porte ne s'ouvre pas.

* Je ne pourrai pas confirmer mes constatations. 

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église.

* Au 13ème siècle, certains éléments architecturaux sont remaniés.

* Au 15ème siècle, le portail est remanié.

* En 1848, décapitation de certaines statuts.

* En 1907, l'église est classée aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Pierre) est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

Sous la jupe je peux vous dire que ce n'est pas un garçon As tu été guillotiné ou as tu virtuellement perdu la tête mon pauvre fou !

Là où je suis caché, tu ne me trouveras pas

 

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Vers menu des châteaux de la Charente Maritime Vers Menu châteaux Charente Maritime
Partager cet article