Translation

Select your language below

 
 

 

 

Recherche Dans Ce Site Web

Joyeux Noël

19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 07:30

 

 

 

Département 17 - CHARENTE MARITIME

 

 

 

 

Voyez vous une église fortifiée ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Brie sous Matha est située à 40km au Nord-Ouest d’Angoulême (voir son château), à 36km au Nord-Est de Saintes, à 20km au Nord de Cognac et à 8km au Sud-Est de Matha.

 

  Coordonnées de l'église :

45° 49′ 08″ N 00° 14′ 57″ W
 45.818883°  -0.249301°

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

La découverte

* En arrivant dans le petit bourg aux maisons peu hautes, il est aisé de trouver l'église au milieu de sa blanche place.

* Après avoir déposé mon destrier sous les arbres, je regarde l'église, dont l'architecture Romane ne fait aucun doute.

* Mes doutes sont surtout sur sa capacité défensive.

Voyez vous un "signe" me permettant d'écrire : "Église fortifiée" ?

 

 

Les signes de fortification sont nombreux

Je n'ai plus de doute

* En contournant le bâtiment religieux par la gauche, les preuves de fortification me sautent aux yeux :

1 - Entre les puissants contreforts, de fines fenêtres empêchaient l'entrée des attaquants tout en amenant, par leur position haute, une douce lumière dans la nef.

2 - La rehausse du mur est certainement le signe d'une salle de repli. Ceci n'est que supposition de ma part car je ne vois aucune ouverture de tir.

3 - Située entre la nef et le chœur, une puissante tour ronde doit contenir un escalier. Les ouvertures carrées sont certainement des puits de lumière, pouvant éventuellement permettre la défense.

4 - Au dessus du chevet, la rehausse du 15ème siècle montre deux niveaux d'archère droite ainsi que des ouvertures pour un chemin de ronde.

 

 

Le chevet

* L'extrémité arrondie de cette église semble être la partie la plus fortifiée.

* Les deux niveaux d'archères droites déjà identifiés précédemment couvrent pratiquement un angle de 200° de la périphérie.

* Le chemin de ronde fait presque le tour de l'abside.

* Le bâtiment rectangulaire (chapelle) semble plus récent que l'ensemble de l'église et n'apporte aucune information sur le système défensif.

 

 

Le portail

* Curieusement, l'entrée ne possède aucune défense.

* J'avoue que je m'attendais à une bretèche (voir vocabulaire).

* Au dessus de la corniche comportant quelques modillons, une petite ouverture rappelle la présence d'une salle supérieure.

* Les voussures, portées par quatre colonnettes, comportent peu de sculpture, seule celle du bas possède des motifs géométriques.

 

 

 

L'intérieur :

Quelques détails fascinants

* La nef unique sans transept offre une couleur blanche surprenante. cette teinte se retrouve sur tous les piliers et les chapiteaux.

* Les années n'ont pas été tendres avec cette église qui a perdu son plafond.

* Avec un peu d'attention, il est possible d'imaginer les traces de dessins et peintures.

 

 

Vais je visiter les fortifications ?

* Sur un coté, je vois une porte permettant l'accès aux étages.

* Hélas, elle est fermée en cette fin de printemps.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction d'une église.

* Au 15ème siècle, fortification de l'église. Le rehaussement de l'église et l'aménagement d'ouvertures pour le passage vers le couvent attenant suppriment des baies romanes.

* En 1890, le cimetière, classiquement  installé devant l'église, est déplacé.

* En 1913, l'église est classée aux Monuments Historiques.

* Durant le 20ème siècle, de nombreux travaux de consolidations sont effectués.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Pierre) est libre et gratuite. La visite de l'intérieur des fortifications est interdite.

 

 

Un chevet incroyablement fortifié

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux Charente Maritime
Partager cet article