27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 06:30

 

 

 

Département 16 - CHARENTE

 

 

 

 

Voyez vous une église fortifiée ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Juillac le Coq est située à 45km au Sud-Est de Saintes, à 40km au Sud-Ouest d’Angoulême (voir son château) et à 10km au Sud-Sud-Est de Cognac

 

  Coordonnées du bourg :

45° 35′ 24″ N 00° 15′ 35″ W
 45.59°  -0.2597°

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Préambule

* Étant souvent à l'affût de prospectus, journaux, affiches, livres vantant ou montrant des constructions médiévales fortifiées, la folie me prend à la lecture des informations même minimales.

* Cette débordante envie me force à tout visiter, sans faire la part du "vraie et du faux", de ce qu'il faut absolument dévorer et de ce qu'il ne faut pas obligatoirement voir.

* Cette église est un bel exemple de mon aveuglante passion pour tout découvrir, sans prendre du recul.

 

 

La découverte

* Sans que je me souvienne pourquoi, ma carte spéciale de Castellologue-amateur a été cochée avec comme annotation :

- Traces d'un bâtiment religieux à visiter dans Juillac le Coq.

* En arrivant devant le chevet de l'église, je ne vois pas de fortification.

* Seule une ouverture au dessus de la corniche peut faire penser à une salle de repli.

Pensez vous que cette église ait été fortifiée ?

 

 

Les systèmes défensifs sont invisibles !

L'analyse

* En découvrant les différentes architectures, je pressens qu'il va me falloir un œil d'aigle pour imaginer les systèmes défensifs :

1 - Les fenêtres de la nef, positionnées en hauteur et peu larges, me font penser à une protection classique des églises fortifiées.

2 - Au dessus d'elles, je ne vois aucune fente, ni surélévation pour une salle de repli.

3 -Le clocher, avec ses 2 niveaux et ses abats-sons, ne semble pas avoir été fortifié, même s'il a pu servir de vigie.

4 - La différence de qualité et de taille des pierres entre nef, transept et chœur me prouvent que l'église a été aménagée et refaite sur plusieurs siècles. Cela est confirmé par les fenêtres Romanes et  Gothiques.

* Soudain, un détail attire mon attention.

Le voyez vous ?

 

 

Sont ce des archères ?

* L'architecture du chœur semble "tortueuse".

A - Sur le bâtiment  dans l'angle, des ouvertures me rappellent des puits de lumières pour un escalier.

B - Les contreforts d'angle sont plus hauts que ceux de la nef.

A quoi pensez vous avec mes deux affirmations ?

C - Évidemment, comme moi, vous voyez une salle de repli entre la corniche et le toit accessible par l'escalier.

* Même si les traces d'archères sont peu visibles, je suis convaincu que cette église fut fortifiée à l'époque médiévale.

 

 

 

L'intérieur :

* Hélas, comme beaucoup d'églises, la porte ne s'ouvre pas.

* Je ne pourrai pas découvrir les secrets de construction de cette vieille construction religieuse très souvent remaniée.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 11ème siècle, construction d'un premier bâtiment. Il serait de forme carrée avec des fenêtres très hautes.

* Au 12ème siècle, des bas-cotés sont élevés. Piliers et chapiteaux datent de cette époque.

* Au 13ème siècle, à cause de la Guerre de Cent Ans, un chevet fortifié semble avoir été construit.

* Au 15ème siècle, construction de deux chapelles de chaque coté de la nef.

* A la fin du 16ème siècle, la chapelle méridionale est modifiée.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Martin) est libre et gratuite. La visite de l'intérieur des fortifications est interdite.

 

 

Les massifs contreforts alourdissent l'église rectangulaire

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Vers menu des châteaux de la Charente Vers Menu châteaux Charente
Partager cet article