20 décembre 2019 5 20 /12 /décembre /2019 09:50

 

 

Département 47 - LOT et GARONNE

 

 

 

 

Voyez vous cette merveille au loin ?

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Fréchou est située à 35km au Sud-Ouest d'Agen, à 16km au Nord-Ouest de Condom et à 10km au Sud-Est de Barbaste (voir son moulin fortifié).

 

  Coordonnées du château :

44° 05' 09" N 00° 19' 10" E
 44.085855°  0.319666°

 

 

Toponymie :   (--> voir initiation)

* Fréchou signifie : Lieu planté de Frênes.

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Là bas... il y a ....

*Après avoir visité la ruine du château d'Espien, je laisse mon destrier me mener vers le Sud.

* Comme il est bon de ne point réfléchir durant cette fin de journée, mais de penser aux multiples beautés que j'ai vues en ce département depuis quelques jours.

* Soudain, mon palefroi stoppe puis me montre au loin une grise construction .

* Il attend mon autorisation pour changer de direction.

Quel merveilleux compagnon de découverte !

 

 

Quelle puissance !

 

Complexité !

* Que cette architecture est torturée ! 

* Depuis la route au Nord, je crois voir :

- Un logis orienté Est-Ouest.

- Au fond (coté Nord), un imposant donjon habitable de forme carrée. Curieusement je ne vois aucun système défensif.

Ont ils été gommés suite à une reconstruction ?

- Devant (coté Sud), une imposante tour ronde est "désarmée" comme le donjon.  Par contre elle montre 2 caractéristiques architecturales :

-- Sur la droite, les inévitables latrines.

-- Au dessus de la fenêtre, les pierres en encorbellement ont peut être porté une hachette (voir vocabulaire).

- Sur la gauche, la plus petite tour ronde possède (peut être) un escalier en colimaçon.

* Après avoir tenté de comprendre ce château de loin, il faut que je m'approche.

 

 

Je longe.... le long mur 

* Le mur qui m'accueille devait être le rempart extérieur.

* Je précise "devait" car il ne montre ni crénelage ni mâchicoulis.Voyez vous les systèmes défensifs ?

Pourquoi j'ose dire que c'est un rempart ?

* Je vois sur cette paroi verticale des ouvertures défensives, même si certaines sont partiellement obstruées.

* Haaa, comme j'adore une couleuvrine avec un embrasement extérieur si important !

* Comme c'est beau une ouverture de tir proche d'un arbre vert !

* Comme il se doit, un rempart porte un chemin de ronde. Même s'il a disparu, sa porte d'accès est encore visible.

 

 

Des surprises

* "En sautant" pour voir derrière le rempart, je suis en extase (ou presque) devant les sommets des 2 rondes tours.

* L'une arbore une porte accédant... dans le vide. surprise

- Est ce une ancienne bretèche ?... Je doute.

- Des latrines ?... Ben... Non !

Avez vous une idée ou LA réponse ?

* L'autre montre une archère cruciforme en étrier.

 

 

 

L'intérieur :

Entrée .... et dessert ou désert ?

* La visite du château est payante, mais la porte est fermée.

* Je toque, je hurle, je quémande le droit de visiter.

* Sur le coté, je vois enfin les heures d'ouvertures.

* Heu... Il faut être ingénieur 🙄 pour comprendre toutes les subtilités de visite, car cela dépend du jour, du mois, de la quantité de visiteurs, de l'âge du capitaine 🤣 et  de... heu.... la propreté (?) 😝

 

 

Hooooo !

* Donc :

- J'admire le panorama sur les plaines.

- Je laisse ce château pour en trouver un autre.

- Mais avant, je vole une image.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au milieu du 13ème siècle, construction du château.

* Au 15ème siècles, des fenêtres sont ouvertes dans le logis.

* Au début du 16ème siècle, suite à l'invention des armes à poudre,  amélioration du système défensif.

* En 1536, Françoise de Gua, dame du Fréchou apporte en dot la seigneurie en épousant Alain de Montpezat.

* En 1561, après le décès de son père Alain de Montpezat, son premier fils ayant pris le parti des Protestants, c'est le second fils, François de Montpezat, de religion Catholique, qui devient son héritier.

* Au 16ème siècle, le château est modernisé. Aménagement de la façade, création d'une tour, construction d'une toiture sur le pavillon d'entrée. La vieille écurie médiévale est transformée en orangerie.

* En 1952, le site est inscrit aux Monuments Historiques.

* A partir de 1970, le château est restauré par ses nouveaux propriétaires. Un jardin de style Italien est créé, puis à l'emplacement d'une ancienne bâtisse du Moyen Âge, un jardin médiéval est aménagé.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du site est libre et gratuite depuis les rues. La visite du jardin et de l'intérieur est payante. Veuillez vous renseignez sur les horaires et jours de visite assez rares dans l'année.

 

 

Je reviendrai visiter tes entrailles... Parole de Dauphinois !

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 47 Vers Menu châteaux du Lot et Garonne
Partager cet article