12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 06:30
 
 
   
  Il m'arrive parfois d'être sans voix devant une ruine ou plutôt sans mot. Elle est belle, elle est extraordinaire, elle est unique mais parfois, elle est si originale que je ne sais que penser ou décrire.
  L'église fortifiée de Woël en Lorraine est dans ce cas. Je vais donc laisser les images vous envoûter et mes mots vous... heu... "coquiner".
 

 

 

 

Département :    55 - MEUSE

 

 

 

 

Le bourg :

Situation :   (le voir sur une carte)

   La commune de Woël est située à 30km au Sud-Est de Verdun et à 45km au Nord de Commercy, et à 40km à l'Ouest de Metz.

 

   Coordonnées de l'église :

49° 02′ 24″ N 05° 43′ 49″ E
 49.04°  5.730278°

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Devant la belle

* Elle est là devant moi, cette église qui figure sur de nombreuses notices vantant la beauté de cette région.

* L'église fortifiée de Woël est l'un des 3 sites que je voulais découvrir durant ma croisade Meusienne (ou Meusoise ? ).

* Curieusement, je suis sans acte de folie .

* Pourtant grâce à cet article, vous savez comment j'ai l'habitude de découvrir une fortification médiévale..... et de faire des folies.

 

 

Proche d'elle

Suis je impressionné ou ai je peur d'être déçu ? 

* Je ne sais point.

* Donc je marche lentement dans l'herbe pour mieux ressentir les pierres.

 

 

Je suis à ses pieds

* Comme devant une belle que l'on veut séduire , je suis à ses pieds pour mieux la contempler et lui montrer que je ne veux faire qu'un.

* Mais elle se refuse toujours .

* Alors, coquin je deviens et je regarde sous sa jupe  (qui est en réalité un hourdage - voir vocabulaire).

 

 

Elle résiste

* Elle m'a vu trop empressé, alors, je recule un peu pour lui montrer mon respect.... (Ce n'est pas facile de séduire une beauté ).

* Je la contourne pour trouver une faille dans ses doutes (Les hommes sont ainsi, séducteurs point romantiques ).

* Il y a bien ce sourire (ouverture avec meneau), mais les trous de boulin en dessous (vestige d'une passerelle ?) ne sont pas suffisants pour accrocher mon échelle de corde comme Roméo sous le balcon .

 

 

Vais je la pénétrer ?

* Alors, tel un goujat , je cherche à la prendre de force en pénétrant par cette entrée.

* Mais close elle est.

* Alors épuisé, je me laisse attendrir par son diadème (un linteau sculpté) puis ses dentelles (autre sculpture sur le piédroit).

 

 

J'ai presque réussi

* Profitant de sa faiblesse passagère, je cours voir son chœur (sans le h, c'est 'amour ).

* La fenêtre de son cœur chœur est partiellement ouverte, je vole pour un moment son antre.

Votre chevalier Dauphinois ne serait donc pas un Saint ? 

 

 

Message personnel

  Si un jour vous découvrez cette emblématique église fortifiée avec son clocher à hourd, dites moi si elle n'a pas été traumatisée par notre rencontre , puis contez moi vos réactions.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle (?), construction d'une église.

* Au 13ème siècle (?), construction d'un portail "occidental" et aménagement de la nef.

* Au 16ème siècle, création des bas-cotés,  du portail latéral Sud et du choeur.

* En 1714, restauration du choeur.

* Au 18ème siècle, construction (ou aménagement ?) des voûtes du rez de chaussée.

* En 1914, l'église paroissiale Saint Gorgon est classée aux Monuments Historiques.

* Durant la 1ère guerre mondiale, le bourg et l'église subissent quelques dommages.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église Saint Gorgon est libre et gratuite à l'extérieur. La visite des fortifications intérieures est impossible.

 

 

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 55 Vers Menu châteaux de la Meuse
Partager cet article