6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 07:30

 

 

Département :  36 - INDRE

 

 

 

Au centre du bourg, une beauté attend ma visite ! 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Bouesse est située à 75km au Nord-Ouest de Montluçon, à 25km au Sud de Châteauroux et à 24km à l'Ouest de La Châtre (voir son château).

 

   Coordonnée du château :

46° 36' 56" N 01° 41' 11" E
 46.615687°  1.686379°

 

 

 

 

 

Une tour défensive du rempart

Le château :

L'extérieur :

L'arrivée

* En arrivant dans le petit bourg, comme un aimant je suis attiré par une incroyable construction jouant à se cacher dans les grands arbres.

* Heureusement, en ce mois de mars, les feuilles sont absentes des arbres et je peux me régaler du spectacle médiéval.

 

 

 

Le rempart extérieur

* Évidemment, avec la modernisation, la civilisation et la vie tumultueuse, le rempart n'a plus son agressivité médiévale.

* Il a été aseptisé et ne montre plus de système défensif, ni de crénelage (voir vocabulaire).

* Pourtant à l'angle une puissante tour apparaît.

 

 

 

La tour d'angle

* La tour présente quelques systèmes défensifs variés :

- Une canonnière pour tir rasant,

- Une ouverture ronde pour arme à feu (dans une pierre blanche ajoutée),

- Au sommet, des trous de boulins pour un hourdage peut être.

* Je suis surpris par la piètre qualité de taille des pierres et leurs positionnements peu jointifs.

 

 

 

Il y en a d'autres

* Mon aveuglement à décrire la (première) tour d'angle m'a fait oublier la règle d'or d'un Castellologue-Amateur :

Observer avant d'interpréter !

* Car, en ayant une vue d'ensemble, je vois un autre long rempart (dans le même état que le précédent) et une deuxième tour presque sosie de la première.

 

 

 

  Le donjon marque la puissance de son ancien seigneur !

Le corps de logis

* Au centre de l'espace trône le corps de logis divisé en deux parties :

- Sur la droite, un bâtiment Renaissance avec fenêtres à meneau en croix.

- Sur la gauche, un puissant donjon rond.

 

 

 

Le donjon

* Avec ses dimensions, cette tour fut habitable (les fenêtres prouvent son habitabilité).

* Contrairement aux petites tours d'angle, ce donjon a gardé ses attributs défensifs médiévaux :

- Des mâchicoulis sur consoles,

- Un chemin de ronde couvert,

- Des archères canonnières.

* Comme pour les tours d'angle, je suis surpris de la piètre qualité des pierres, surtout pour un donjon.

* Mais en observant mieux cette tour, je vois par endroit de larges et belles pierres taillées.

* Une reconstruction/consolidation hâtive a donc été effectuée sur l'ensemble du château.

 

 

 

 

L'intérieur :

* Le château est une propriété privée non visitable.

* C'est en réalité un hôtel restaurant moderne, silencieux et agréable.

* Ayant un autre logis ce soir là et n'ayant plus faim, je n'ai hélas pas pu profiter de la découverte des lieux.

* Mais je reviendrai !

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 13ème siècle, construction du château par Eudes de Cluis, vassal du seigneur de Châteauroux.

* En 1239, un acte autorise le seigneur de Bouesse à exercer les droits de basse et haute justice.

* Au 15ème siècle (1443 ?), le château est acheté par une riche famille Picarde : Les Gaucourt. L'architecture du bâtiment est fondamentalement modifiée avec l'ouverture de fenêtres, grandes salles de confort, larges cheminées, mais en respectant les systèmes défensifs de ce siècle.

* Vers 1792, les Révolutionnaires vendent le château.

* En 1855, le château est en mauvais état. Étienne Thimel, son nouveau propriétaire, tente une restauration.

* A la fin du 19ème siècle, le fils de Étienne continue les restaurations du château.

* Au début du 20ème siècle, Georges Poussielgue-Russand, gendre d'Etienne, embellit le château et décore la façade coté parc.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite. Mais peut être qu'en mangeant dans le restaurant ou en dormant dans l'hôtel, certaines caractéristiques architecturales vous seront révélées.

 

 

Pour entrer en ce lieu, il faut avoir faim ou sommeil !

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 36 Vers Menu châteaux de l'Indre
Partager cet article