Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

17 janvier 2022 1 17 /01 /janvier /2022 08:50

 

 

Département 73 - SAVOIE

 

 

 

 

Une butte et une ruine.... Mon rêve !

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Chignin est située à 35km au Sud-Ouest d'Albertville (voir cette cité), à 15km au Nord de Pontcharra (voir son château) et à 10km au Sud-Est de Chambéry (voir son château).

 

 

Coordonnées de la tour Boichère-Corraz

45° 31' 40" N 05° 59' 59" E
 45.526500°  5.999722°

 

 

 

 

La tour :

L'extérieur :

Une ascension.... facile

* Après avoir conquis la tour de Montagny puis la tour du Villard, puis la tour de La Place, je rampe vers le Nord-Ouest (repère 4 sur la carte).

* Cette quatrième aventure m'emporte vers la tour de Boissère-Corraz, fortification de Savoie que je me dois d'attaquer pour le compte de mon Dauphin (voir titre de noblesse).

* J'avale rapidement la petite butte pour me retrouver devant.... heu.... un rempart (?)... ou plutôt le mur Sud d'une habitation défensive.

 

 

Une tour devant une tour...... quel joli tour...de l'histoire !

 

Enigmatique ruine

* Pour mieux comprendre cette construction qualifiée de tour dans les documentations, je la contourne par l'Ouest.

* En découvrant les 2 vestiges en hauteur attaqués par la végétation et séparés par un arbre sans feuille, je suis désappointé.

* L'architecture de la ruine me semble hermétique.

* Pour mieux comprendre, je consulte le plan "secret".

- Sur la gauche au centre, je vois un bâtiment non accolé au long rempart.

- Sa superficie semble importante.

* Comprenant un peu mieux l'architecture de la ruine, je reprends mon analyse du vestige coté Sud.

* Voici les restes du mur d'habitation (certainement de forme carrée) avec une baie (fenêtre ou porte) semi enterrée (l'association de sauvegarde n'a pas encore réalisé un travail de déblaiement ni de consolidation).

 

 

La tour cherche à ressembler à l'arbre

 

 

Deviner, c'est voir !

* La plus haute construction, bien que très ruinée et envahie par la végétation grimpante, arbore encore une ronde forme.

* Actuellement, elle montre 2 niveaux, mais il est probable qu'un troisième existait.

* L'ensemble des pierres existantes sont pauvrement équarries et peu jointives.

* Je vais contourner la tour par le Nord-Ouest pour tenter d'entrée.

 

 

 

Elle est ronde..... comme j'aime !

L'intérieur :

Sécurité et découverte sont antinomiques

* Lentement j'avance vers la tour.

* A ses pieds, je remarque 2 curiosités :

- Un mur très épais.

- Une porte cintrée  au rez-de-chaussée (à moins qu'elle soit à l'étage puisque les gravas encombrent la base).

* Avec précaution, je passe la tête en cette tour.

* Je ne vois ni décors, ni trace de cheminée, mais je crois deviner les retraits de séparation des étages ayant porté des poutres.

 

 

 

Il en reste encore !

* Après avoir visité puis compris les 4 tours de Chignin, j'ai le droit à un repos de douceur bien mérité.

* C'est donc un Dauphinois postérieur qui se pose sur une Savoisienne pierre au sol.

* Je regarde coté Sud la tour de La Place et les vignobles qui seront miens après ma croisade victorieuse en ces terres Ducales.

* Puis, mes yeux plongent vers le Nord pour..... Hooooo !

Voyez vous comme moi cette motte ?

* Qui dit motte signifie (non point beurre) aménagement pour une tour médiévale.

* Je me dois de suite de rechercher puis d'attaquer cette tour nommée Bourdeau.

 

 

Le diaporama de la tour est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de la tour :

* Au 13ème siècle, le Comte de Savoie (voir liste) Amédée IV, en guerre contre le Dauphiné (quelques kilomètres à l'Ouest et au Sud), demande la construction de systèmes défensifs au lieu dit Villard.

* Vers 1240 (les textes étant rares, les historiens supputent cette date), des tours d'habitation et de guet entourées de remparts sont construites.

* Au début du 18ème siècle, le site est qualifié de masure. Il est/serait possession de Guillaume d'Oncieu de la Bathie (peut être une branche de la famille de La Place).

* Au 19ème siècle, certains témoignages affirment que les 7 tours et une maison forte sont encore visibles.

* Au 20ème siècle, les pierres du rempart et des tours sont récupérées. Ruines informes semble être l'avenir de ces constructions.

* En 1991, comme ses consoeurs, la tour de Montigny est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la tour est libre et gratuite. Pour cette ruine, il est important d'être très vigilant, calme et respectueux à l'intérieur de cette fragile construction médiévale.

 

 

De gauche à droite : Boichère-Corraz, Villard, Montagny puis La Place

 

     

Vers Menu châteaux de Savoie

Partager cet article

commentaires

P
T ravail de Sherlock Holmes avez-vous fait,<br /> O ù l’on ne voit que ruines dans épais<br /> U niforme de verdure ! Savez <br /> R etrouver tant bien traces du passé,<br /> <br /> D ûssiez-vous égratigner corps d’athlète…*<br /> E t en silence !…* Mais, que je suis bête :<br /> <br /> B ien ronde est la quarte tour d’autrefois.<br /> O n sait que vous feriez n’importe quoi -<br /> I l n’est pas un secret ! - pour découvrir<br /> C ertains dessous de ces belles ! Plaisir<br /> H eureux, pour nous, qui profiter pouvons,<br /> E n tout bien tout honneur, de ses jupons !<br /> R éalité est qu’ils ont disparu <br /> E t qu’avons face à nous entrailles nues.<br /> <br /> C omme je suis pudique et qu’ennemis<br /> O nt droit à leur intimité aussi,<br /> R ien ne dirai-je de plus, sauf qu’antan<br /> R epousser bien a dû les assaillants.<br /> A tout le moins, les vit-elle arriver.<br /> Z èle montra, je pense, pour stopper<br /> <br /> P uissants Dauphinois ! Seule n’était pas :<br /> S ur consoeurs de toutes parts elle compta.<br /> <br /> * étonnant, que vous n’ayez mie parlé de vos merveilleux, magnifiques, incomparables mollets piqués par les ronces !… (alors qu’armuré vous êtes sensé être, entre parenthèses… !)
Répondre
L
* Raison vous avez : Les jupons des rondes.... oui... cela est mon seul (?) petit péché..... heu... il est vrai que la glace est aussi un autre (seul) péché, mais en terre ennemie de Savoie, je n'ai point le droit d'être distrait.<br /> * Voir dessous est LA passion qui m'anime, moi le si parfait Demi-Dieu.<br /> .<br /> ** Pour mes mollets.... point je mens.<br /> ** Les piquantes plantes n'ont qu'une seule intelligence : Celle d'entrer dans les fentes des articulations de ma Dauphinoise armure.<br /> ** Donc piqué je suis "toujours"..... comme ma Jehanne qui le fut par une flèche d'un vil ennemi de Ma France !<br /> ** Et puis.... j'avoue.... j'adore me faire cajoler.... donc... je prétends parfois que blessure terrrrrrrible j'ai.