24 juin 2021 4 24 /06 /juin /2021 07:50

 

 

Département 73 - SAVOIE

 

 

 

 

Ces couleurs....Est ce un signe du ciel ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune d'Ugine est située à 50km au Nord-Est de Chambéry (voir son château), à 30km au Sud-Est d'Annecy (voir son château) et à 10km au Nord d'Albertville (voir sa cité fortifiée).

 

   Coordonnées du château :

45° 45' 17" N 06° 25' 52" E
 45.754747°  6.431344°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

L'éblouissement

* Après avoir visité un curieux château à Beaufort (le voir ici) territoire d'un succulent fromage, mon destrier m'emporte vers le Nord-Ouest, vers des terres inconnues et ennemies de mon Dauphiné.

* C'est donc un Chevalier aux sens aiguisés, aux yeux scrutateurs qui avance sur la selle de son fier destrier.

* Soudain, un éclair multicolore m'éblouit.

* Soudain, je sens que mes poils de castellologue amateur se dressent.

* Un château Savoyard est devant moi !

 

 

Se cache-t-elle de moi ou des rayons du soleil ?

Les nuances de couleurs

* Pour mieux savourer ce site castral, je le contourne.

* Quel spectacle ! 😮

* Au milieu d'arbres aux feuilles multicolores apparait une grise forme posée sur une motte. Si la construction avait été en bois je me serais cru au 11ème siècle devant un château primitif.

* Lentement j'avance espérant que mes chausses puissent marcher sur les bases du premier rempart puis de l'habitat. Hélas, l'herbe Savoyarde est très épaisse, je ne peux point retracer les contours primitifs.

 

 

Les détails d'un passé perdu

* Du château, il ne semble visible que le donjon (ou la tour principale) au sommet de la motte.

* Il est possible de voir :

- Le remblai (puisque les pierres de parement ont disparu).

- En partie basse, la porte en arc plein contre. Cette entrée a été obturée avec des matériaux modernes.

- Au dessus, une baie dont je ne peux point définir la fonction.

-- Théoriquement ce devait être la porte accessible avec une passerelle.

-- Dans ce cas, à quoi servait l'imposante porte en dessous ?

- Cette baie sans coussiège (donc cela ne serait pas une fenêtre) permet de voir l'épaisseur du mur.

- En bas sur le coté, je vois une ouverture avec un ébrasement (voir vocabulaire) extérieur important. Je subodore que cela donnait de la lumière à la salle basse.

- Au dessus... heu..... des pierres. 😃

Ces couleurs....Est ce un signe du ciel ?

 

 

Conclusions et supputations

* Pour comprendre la ruine, il faudrait revenir en hiver pour éviter le feuillage trop dense.

* Les dimensions "théoriques" de la tour ne la rendent pas habitable, donc un logis devait exister proche.

* La porte du bas devait accéder à une salle avec peut être un ratier.

* L'ouverture supérieur devait être l'entrée dans la salle principale.

* Un crénelage devait exister.

* Ce site ne fut pas occupé par un seigneur, mais quelques guetteurs.

Rappel : Ceci ne sont que supputations.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 13ème siècle, construction d'un château (certainement une tour avec logis) sur motte pour contrôler le passage de l'Arly. Ce château surveille aussi la frontière avec le Comté de Genevois. Il est possession du Comte de Savoie (voir liste).

* En 1233, après le décès du Comte (voir titre de noblesse) de Savoie Thomas Ier, le site revient en apanage à son neuvième enfant : Boniface.

* En 1270, après le décès de Boniface, le site entre à nouveau dans le domaine Comtal.

* En 1285, une armée Dauphinoise, commandée par mon Dauphin (voir liste) Humbert Ier de Viennois, attaque le château puis s'en empare.

* Au début du 14ème siècle, en ce château Dauphinois, l'entrée et le pont levis sont reconstruits.

* Vers 1335, la Baronnie du Faucigny est l'enjeu de conflits entre le Comte de Savoie et mon merveilleux Dauphin de mon magnifique Dauphiné (heu... avez vous compris ma province d'origine ? 🤣). Le château est attaqué puis récupéré par les Dauphinois.

* En 1349, le Dauphiné est transporté dans le Royaume de France. Le château devient Français.

* En 1355, le Comte de Savoie et le Roi de France échangent des territoires pour rendre homogène les frontières. Ce château devient possession du Comte.

* En 1401, le Comte Amédée VIII de Savoie achète le Comté de Genevois. Conséquence logique : Ce château n'est plus frontière. N'étant plus utile, il n'est plus entretenu. Ruine sera son avenir.

* Au 21ème siècle, la découverte du site depuis la route et le sentier est possible. Bien que le château soit sur une propriété privée, la visite de l'intérieur est possible à vos risques et périls. N'oubliez jamais qu'une ruine est fragile et instable.

 

 

 

Les Savoyardes montagnes m'empêchent de voir mon merveilleux Dauphiné !

 

     

Vers Menu châteaux de Savoie

Partager cet article

commentaires

Pierrote 26/06/2021 20:34

U n tel castel dans ce beau paysage :
G rand merci, Chevalier ! Le Moyen-Âge
I rradie de délicate manière !*
N ‘ai-je rêvé que de paix, non de guerre
E n le mirant, bien qu’ennemi naguère !

S i l’on n’a aucun indice précis -
A ssavoir : sommes devant quel bâti ? -
V ision de ces pans de murs aiguillonne,
O ui, neurones médiévaux, elle étonne.
I nstinctivement, je songe à l’histoire.
E ut, antan, ce site quelques déboires.**

N e me dérange le fait que de guet
O uvrage fut. Le plus important est
T rouver bonheur dans imagination.
A i-je sur icelle pris bonne option !!!

* avec toutes vos photos, mais principalement avec la 2ème de l’article (et 3ème, sans la montagne) : montagne, ruine, arbres : magnifique ensemble !
** je veux dire : il changea de mains plusieurs fois = pas facile pour les habitants y étant attachés de changer de seigneur, j’imagine, même si ce castel ne fut que de guet : il appartenait bien à un seigneur qui dut changer de suzerain plusieurs fois, et ses vassaux avec lui.

Le Chevalier Dauphinois 27/06/2021 10:25

* Il m'arrive parfois de confondre une vieille maison en ruine et un vestige de château. La distinction est parfois subtile.
* De l'extérieur, certaines fentes d'aération d'une cave peuvent se confondre avec une archère.
* C'est pour cela que je m'appuie sur des livres et des documents.
* Lorsque je n'ai pas de documentation, je laisse mes photos dans l'ordinateur. Peut être qu'un jour je ferai un article sur "mes doutes et ma demande d'aide".
* Cette construction partielle et cachée en Savoie fut un château. J'ai des preuves.