Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

29 mai 2021 6 29 /05 /mai /2021 07:50

 

 

Département 64 - PYRÉNÉES ATLANTIQUES

 

 

 

 

Même l'eau me renvoie ma passion en miroir

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune d'Orthez est située à 60km au Sud-Ouest de Mont de Marson (voir ses fortifications), à 30km à l'Est de Peyrehorade (voir son château) et à 20km au Nord-Est de Sauveterre de Béarn (voir sa tour fortifiée).

 

   Coordonnées du pont vieux :

43° 29' 11" N 00° 46' 37" W
 43.486482°  -0.776949°

 

 

 

Le pont vieux :

L'extérieur :

Persécution

* Après avoir visité le château de Moncade, mon esprit a besoin de calme.

Pourquoi cette demande ?

* La découverte d'une des résidences des Vicomtes de Béarn (voir liste) avec cette architecture fascinante m'a épuisé intellectuellement.

* J'ai besoin d'un plaisir simple : Le bruit de l'eau.

* C'est en cherchant les poissons (car je suis un pécheur d'après mon confesseur 😛 ) que je vois un reflet..... heu...... reflétant.... heu...... une tour.

* Cela ne peut point être la tour de Moncade, puisqu'elle est trop loin au Nord-Est.

Qu'est ce ?

 

Hoooo.... Il est haut !

 

Tout ce qui est petit est.... mignon

* En levant la tête je découvre un pont défensif.

* Certes il n'est pas aussi impressionnant que le pont Valentré car le Gave de Pau en dessous est moins large que le Lot et puis Orthez est moins grande donc moins riche que Cahors.

* Pourtant, avec sa haute tour, ce pont m'impressionne.

 

 

Asymétrie

* D'après les historiens et castellologues, ce pont possédait 2 tours (cette affirmation est due à un poids de 175 grammes du 13ème siècle montrant ce pont).

* La seconde, détruite il y a plusieurs siècles, peut se deviner sur la gauche, grâce à un évasement du tablier.

* Le pont défensif :

- A une longueur de 46 mètres entre les 2 culées.

- A un tablier d'une largeur d'environ 4 mètres avec une hauteur de 11 mètres (tour non comprise).

- Casse le courant avec 2 avant-becs non identiques sur une base puissante.

- Possède 4 arches ogivales non identiques en ouverture :

-- Une a presque 15 mètres.

-- L'autre, presque 8 mètres.

-- Une autre, environ 7 mètres.

-- La dernière...... heu.... je ne l'ai pas mesurée mais elle est la moins large.

 

 

Que voila tour imitant celle d'un château

Coté Nord

* En un bond je suis face au pont coté "voie ferrée".

* L'analyse rapide me permet 'affirmer :

- La tour possède 3 niveaux.

- Elle mesure environ 12 mètres.

- Sa base est positionnée hors du tablier.

- Des fentes verticales défensives sont visibles, mais je ne saurais affirmer si ce sont archères ou systèmes pour arme à poudre.

- Une plateforme défensive (que j'analyserai prochainement). La couleur des pierres me fait penser qu'elle fut soit modifiée, soit reconstruite "récemment".

 

 

Coté Sud

* Rapidement, je traverse le pont puis m'installe de l'autre coté.

* Une analyse rapide me permet de voir :

- Des fentes verticales de défense.

- Deux pierres en encorbellement.

Etait ce pour porter un hourdage ?

- Au sommet les huchettes permettaient le tir et la protection des défenseurs (voir définition huchette).

- Sur la gauche, à l'étage intermédiaire, un encorbellement m'interpelle.

-- Je pressens que ce furent les latrines.

* Conclusion : Plusieurs gardes pouvaient être affectés dans cette tour. Il pouvaient se reposer (se réchauffer ?) et vivre au 2ème niveau tandis qu'un ou deux autres étaient sur la plateforme pour guetter.

 

 

 

L'intérieur :

L'impossible est toujours...... possible

* La visite de l'intérieur de la tour défensive est interdite......

...... mais un Dauphinois étant un être d'exception, puisqu'il est apparenté à un demi-dieu, possède les clés de toutes les portes du monde (ou presque car celle du paradis est gardée par mon ami Saint Pierrounet).

* C'est donc avec une forte odeur de fiente de volatile que je découvre un escalier en colimaçon.

* La suite........ c'est un secret.

* Mais ne voulant pas être trop égoïste, je vous donne le plan de ce pont-vieux, puisque tel est son nom.

 

 

Pour voir le diaporama, veuillez cliquer ici

 

 

 

Histoire du pont :

* En 1242, Gaston VII de Moncada décide qu'Orthez doit être la capitale du Béarn. Rapidement un pont défensif et de contrôle des pèlerins vers Compostelle est construit. Il est composé de 2 tours en pierre et un avant pont en bois.

* Au 14ème siècle (1370 ?), Gaston III de Foix-Béarn fait modifier l'architecture du pont (c'est ce que supposent certains historiens :

- Suppression d'une tour remplacée par un châtelet avec pont-levis ?).

- Modification du pont en bois ?)

-- Nota : Les preuves me semblent peu crédibles.

* En 1569 (à vérifier), durant les Guerres de religion, suite à l'attaque des protestants commandés par Montgomery, une tour perd son couronnement.

* En 1589 (à vérifier), un texte affirme que la deuxième tour n'existe plus (je n'ai pas la date exacte de sa destruction excepté les supputations précédentes).

* En 1814, lors de la bataille d'Orthez, les troupes du Duc de Wellington "attaquent le pont" où le maréchal Soult s'est retranché avec une partie de son armée. "Miraculeusement", le pont n'est pas détruit (certains historiens affirment que les parapets n'ont pas résisté aux attaques).

* En 1860, une arche (coté rive droite) est détruite. Elle ne sera pas reconstruite

* En 1865 (à vérifier), le couronnement de la tour est reconstitué (mais pas à l'identique). Le pont est consolidé (les parapets sont ils recréés ?).

* En 1873 (à vérifier), la tour est restaurée.

* En 1875, le pont et la tour sont classés aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la tour ainsi que le passage sur le pont sont libres et gratuits. La visite de l'intérieur de la tour est interdite. Soyez très prudents en marchant sur les berges et en passant sous le pont. Le risque de crus "imprévisibles" est important.

 

La vidéo du pont-vieux est ici

 

 

L'histoire se reflète en notre présent

 

Cliquez pour aller au menu des bâtiments NON classiques

Vers Menu
bâtiments non

classiques

    Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 64 Vers Menu châteaux des Pyrénées Atlantiques
Partager cet article

commentaires

P
P uissant n’est-il autant que Valentré.
O r, les ponts ne sont mie à comparer :
N ‘est semblable histoire, situation ;
T outefois, identique leur fonction :

F allait-il qu’intrus ne franchissent mie
O nde à la barque ou par-dessus, aussi.
R ives n’étaient point, ici, tant distantes.
T our unique s’avérait suffisante (
I l est précisé qu’un second ouvrage
F ut érigé durant le Moyen-Âge*).
I mage de ce seul bâti, si haut,
E moustille neurones médiévaux !

D ame ! De tous les niveaux, les guetteurs

O eil avaient sur alentours ! Défenseurs
R udoyèrent ennemis, j’en suis sûre !…
T émoignage d’aisance (!) est sur ces murs :
H eureux soldats ayant commodités !
E t n’était-ce à tout le monde donné.
Z oom avez fait sur sujet préféré !…

B elles défenses avez repérées, là.
E t même si certaines ne sont pas
A nciennes autant qu’on l’aurait voulu,**
R éelles furent. Les mirer m’a plu.
N ‘ai-je qu’un reproche : je fus déçue

N ‘avoir qu’un aperçu du paradis !***
O ui, je vous l’avoue, fort marrie je suis !
T oujours, dans l’expectative serai :
A urais-je aimé montée et le sommet ?****

B ien évidemment ! Et tous les lecteurs !
E st-ce que je vous en tiendrai rigueur ?
N enni, pensez-vous... Mais vous vous trompez !
E courté mon rêve avez-vous osé !

P our votre peine, retournez-y tôt !
S auf… si avez mis de côté photos !*****

* cf. historique, ligne : « En 1242… ».
** cf. historique, ligne « En 1865… ».
*** = la montée d’escalier de la tour !… ou plutôt les premières marches uniquement !
**** au cas où vous ayez pu monter jusqu’au sommet… sans nous le dire et le montrer !
***** rien ne nous dit que vous n’avez mie de photos de la montée complète et du sommet de cette tour… que vous avez gardées pour vous seul !
PS : pas pu l’écrire dans ma prose : toutes vos images du site sont très belles ! Merci !
Répondre
L
* Déçue est Ma Pierrote..... car point j'ai montré le paradis !
* Après mon périple d'hier où je chus donc au paradis transporté je fus......
........ c'est avec une autorisation spéciale que le Tout-Puissant m'a autorisé à revenir sur terre pour continuer mon oeuvre castrale.
* Connaissant le paradis, je n'ai pas eu le droit de vous le montrer.... au sommet de la tour.
* J'ai l'obligation d'attendre 100 ans avant de afficher mes images (Paradisiaques bien sur).
* Je vous donne rendez vous (hooo nous avons un RDV) en 2121.