Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

30 octobre 2021 6 30 /10 /octobre /2021 08:50

 

 

Département :  42 - LOIRE

 

 

 

Suis je à Pise ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Chambles est située à 20km au Sud-Est de Montbrison et à 15km au Nord-Ouest de Saint Etienne (voir son château).

 

   Coordonnées du château :

45° 26' 29" N 04° 14' 26" E
 45.441411°  4.240779°


 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Les droites se courbent

* Après avoir visité la fascinante ruine de Salt en Donzy (la voir ici), mon destrier m'emporte vers le Sud.

* Tout en 🎼 chantonnant quelques complaintes paillardes 🎶, je termine les restes du tonneau d'un vin... hic... 🤪... très vivant... hic.... et chantant... hic !

* Soudain mon palefroi stoppe devant La Tour de Pise..... hic. 😳

Est il descendu trop au Sud.... hic ? 🙃

* Puis, je l'entends me dire :

- "Toi, le prétendu Chevalier, va dessoûler car une découverte castrale t'attend."

 

Droite comme un 'i'.... mais pas celui de Pise

 

Elle est ronde 🤗

* Injustement nommée "Tour de Chambles", la ronde construction est le seul vestige du château médiéval.

* Evidemment ce haut édifice fut : Le donjon.

* Cette tour, au sommet du bourg, est entourée d'un petit mur (aux pierres pauvrement équarries mais correctement alignées) reconstruit "récemment" marquant certainement les contours du château.

* L'aménagement d'un large escalier en pierre permet une ascension aisée (surtout à cause de mes jambes chancelantes dues à la vinasse 🙄 trop absorbée).

 

 

Une ronde analyse de cette belle ronde

* Avec mon merveilleux et musclé séant 😆 posé sur le muret, j'observe la tour :

- Une hauteur de 18 mètres.

- Un périmètre de 18 mètres (est ce un hasard architectural ?)

- Un mur de 1,4 mètre d'épaisseur.

- Des pierres peu jointives.

- Des lits de pierres irréguliers.

- Des trous de boulin (voir vocabulaire) alignés sur toute la hauteur.

- Trois niveaux sont identifiables.

 

 

Sentez vous....cet encorbellement ?... 🤣

 

 

Il y a des trous partout !

 

Sa rondeur cache de nombreux détails

* En bas, une ouverture rectangulaire qui n'est point médiévale.

- Cette entrée fut certainement créée au 19ème siècle. L'accès à un donjon est rarement à ce niveau.

- Donc, sans cette ouverture, je pressens que le ratier (réserve) fut en bas.

* Au dessus, à 8 mètres du sol, une haute ouverture rectangulaire.

- Ce fut l'entrée médiévale uniquement accessible par une passerelle en bois depuis une échelle.

- Ce niveau devait être un repli de confort (ou d'attente) car il possède une baie verticale de lumière d'un coté et aussi de l'autre.

- De plus, cette salle possède une odorante 🤧 construction en encorbellement que j'adore : Les latrines. 

-- Sa forme circulaire n'est pas classique.

-- Je ne vous en ai montrée qu'une seule depuis des années à Allassac en Corrèze.

* Au sommet, la plateforme défensive.

- Vrai crénelage et mâchicoulis (ou hourdage) ont disparu.

- Il ne reste que les gargouilles non sculptées signifiant que point de toit il y avait.

* Pensant avoir tout compris de l'architecture extérieure de ce donjon, j'avance vers la porte.

* Quelle chance, elle est ouverte.

 

 

Ce donjon me fait tourner la tête... mais aussi les jambes

 

 

Que la lumière soit.... et le puits de lumière apparaît

L'intérieur :

L'ascension.... sans être jeudi 😇

* En entrant, je découvre un escalier. Ce n'est pas une échelle en bois ni une corde comme au moyen âge mais un système en fer avec rambarde de sécurité.

* Ho hisse...... 😥 pauvre Chevalier qui doit monter avec sa lourde armure de castellologue amateur.

* Au sommet, je dois passer en me tortillant par un trou d'homme pour atteindre le niveau de la porte d'entrée médiévale où je découvre.......

...... les puits de lumière bien sur.

Vous souvenez vous de l'autre particularité sur ce niveau ?

* Vous êtes si intelligents que vous me criez 🗣 : "Chevalier, les latrines en encorbellement !"

* Raison vous avez.

 

 

Toucher le ciel

* Evidemment pour atteindre la plateforme, il faut encore..... monter.

* Ho hisse...... 😥 pauvre Chevalier qui doit monter avec sa lourde armure de castellologue amateur.

* Après 3 heures de marche (hihihi, j'exagère un peu) je suis au sommet du monde.

* Je vois l'immensité, les gorges de la Loire et la chapelle castrale transformée et allongée pour devenir église Paroissiale.

 

 

L'infini ne finit jamais 🤔

 

 

Il est l'heure pour vous

* Je suis si heureux en ce sommet que je vais y passer la nuit pour rêver sous les étoiles.

* Je vais donc vous raccompagner jusqu'à la porte.

* D'abord, il y a un escalier qui tourne, tourne, tourne.

* Puis un autre très droit.

- Rappel : Ceci n'est pas la porte du bas, mais celle à 8 mètres du sol. 😱

* Pour ne pas vous perdre, je vous offre le plan de la tour ainsi que celui de l'église.

 

 

Contrairement à l'abside, les collatéraux ne sont point médiévaux

 

L'église :

* Puisque je reste dans la tour, je vous laisse commenter l'église.

* Alors.... j'attends : 🤔

- Bien qu'elle ne soit pas défensive, son évolution architecturale est curieuse.

- Le chevet avec ses hauts contreforts semble perdu face à une nef très rase et large.

- L'intérieur est très lumineux. Cela est du aux nombreuses fenêtres et à la blancheur de la pierre.

* Je suis fier de vous : Analyse simple et concise.

* Pour vous remercier, je vous offre le plan des autres châteaux à découvrir proche des gorges.

* Le suivant est ici.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 9ème siècle, une construction de guet et de repli est aménagée au sommet de la colline (c'est ce que supposent les historiens).

* Au début du 13ème siècle (ou à la fin du 12ème ?), au sommet du rocher granitique, construction d'un château avec haut donjon. 

* En 1224, moyennant finance, Guy IV, Comte de Forez (voir ce comté) concède aux habitants une charte de franchises (charte de libertés). Le Comte (voir titre de noblesse) conserve les droits sur le château.

* Au 13ème siècle (?), construction de église Saint Pierre proche du château.

* En 1297, pour son château et terres, Guillaume de Chambles rend hommage au Comte de Forez (voir liste).

* A la fin du 14ème siècle (1387 ?), le seigneur de Chambles défend la contrée contre les mercenaires Anglais durant la Guerre de Cent Ans.

* Au 19ème siècle, le curé en association avec la municipalité organisent la restauration (et agrandissement ?) de l'église.

* En 1949, le site est inscrit aux Monuments Historiques.

* A la fin du 20ème siècle, la municipalité réalise des consolidations et aménagements de la tour.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis les rues du bourg et la place. La visite gratuite de l'intérieur est possible.... lorsque la porte est ouverte (évidemment).

 

La vidéo du château est ici - CLIC

 

 

Là bas il y a..... Hoooo !

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux de la Loire

Vers Menu

châteaux de la Loire

Partager cet article

commentaires

P
C ertes, avait son charme la tour penchée.
H élas, ce n’était mie la vérité…
A vez cuvé et redressé donjon !
M agnifique aussi de cette façon…
B ien qu’il ne reste qu’un vestige, ici,
L a vue satellite, par rue, nous dit
E space qu’occupait castel, antan…*
S uis-je fort heureuse pour vous, voyant

L atrines si cocasses par rondeur !
O ui, avec tour, ce dut être bonheur !
I mage de la médiévale entrée
R avit mon esprit. Puis êtes monté
E n haut du bâti… En avez bavé !

N ‘est-ce pas la vie d’un Chevalier preux ?
O uvrir la voie pour atteindre cieux !
T rès bien, en ce jour, avez réussi !
A i–je moult aimé l’intérieur, aussi :

B ien vide, et pourtant empli de jadis.
E st, de toutes parts, tour un vrai délice !
N e me suis-je arrêtée devant église :
E videmment, a sur moi nulle emprise...!

* sur la vue satellite, on repère la « rue du chemin de ronde »… cela signifie donc qu’antan, le chemin de ronde se trouvait là = cela nous donne un peu le périmètre du castel au Moyen-Âge, non ?
Répondre
L
* Un des avantages de notre siècle est : Le satellite.
* Les images données par googleMap, Géoportail et ApplePlan permettent d'identifier des mottes castrales, des anciens fossés, des fantômes de rempart ou de chemin de ronde.
* Parfois, notre imagination est plus riche que la réalité ancienne.... qu'importe, nous imaginons : C'est le plus important.
* Puis, après l'imagination, vient le temps de l'odorat sous.... les latrines... hihihihi.