Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

28 octobre 2021 4 28 /10 /octobre /2021 07:50

 

 

Département :  07 - ARDÈCHE

 

 

 

La pensée ne permet pas de voir avec les yeux

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Saint Jean de Pourcharesse est située à 50km à l'Ouest de Montélimar (voir son château), à 50km à l'Est de Mende (voir ses fortifications) et à 30km au Nord-Ouest de Vallon Pont d'Arc (voir son château). 

 

   Coordonnées de l'église :

44° 29' 17" N 04° 06' 20" E
 44.488117°  4.105577°

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Penser ou panser ?

* "Est ce que l'errance est rance ?" 

* Voila la pensée que le conseiller de mon Dauphin m'a demandé d'étudier. 🙄

* Pauvre Chevalier qui doit réfléchir tout en parcourant le royaume de France.

* J'aurais préféré chercher le Graal, comme mon ami Perceval dont le récit a été apposé sur les murs d'un chastel en mon Dauphiné, plutôt que philosopher.

* C'est à ce moment que mon destrier décide de me jeter de SA selle. 🤕

 

 

Voyez vous des systèmes défensifs ?

La recherche physique et non philosophique

* Ceux qui me suivent depuis quelques temps savent que mon palefroi n'est pas caractériel. S'il m'a stoppé au sol c'est qu'il a senti une poussière médiévale fortifiée.

* Donc : Je me relève pour voir un cimetière. 😮

* Je pressens que son ressenti est pour l'église :

- Sa toiture est en lauze.

- Son chevet polygonal est trop bas pour contenir une salle de repli.

- Son clocher est de type peigne, donc sans fentes de tir.

* Je ne vois aucun système défensif.

 

 

La recherche d'indices

* Lentement j'avance le long de la nef.

* Une fenêtre étroite trahit son origine médiévale, mais cela n'est point preuve de défense.

* Soudain, proche d'une chapelle latérale formant un transept, je vois une porte. Ce n'est pas sa position qui m'interpelle car l'entrée des premières églises médiévales était sur le coté mais.......

..... c'est l'arc de pierre au dessus formant une bretèche ou un assommoir.

* Vous connaissez mon imagination fertile, il est possible que je fabule.

 

Des 'dents' sortent des deux cotés

 

La vérité est elle devant ?

* Je continue ma progression.

* Soudain, en levant le yeux, je vois des consoles formant une plateforme.

* Le clocher peigne possède de chaque coté un encorbellement.

Etait ce un système de défense ?

 

 

La découverte

* Evidemment, avec ces modestes traces et mon imagination, je doute (ou pressens) que cette église fut fortifiée.

* Je regarde la façade d'entrée. L'encorbellement semble trop bas pour utiliser facilement les cloches (même s'il n'en reste qu'une).

* Je me déplace de l'autre coté. Mon doute et mon envie d'y croire se mélangent dans la décision finale.

Etait ce une église fortifiée ?

 

 

 

L'intérieur :

Bobinette et chevillette

* J'avance vers la porte tout en vérifiant qu'aucun défenseur soit présent sur l'encorbellement.

* Je me plante devant la porte.

* Je pousse, je tire.... mais close elle reste. 🙁

 

 

Que voila architecture sombre et tourmentée

 

 

La vue et l'espoir

* Je contourne l'église pour prendre de la hauteur.

* C'est ainsi que j'admire le panorama.

* Soudain, j'ai l'impression de moins bien voir.

* "Oups... il est tard" me dit mon horloge.

* Je retrouve mon destrier puis je l'oblige à continuer ma croisade vers Faugères, un curieux site médiéval.

 

 

 

 

Le diaporama de l'église est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* En 950, Thomas II, évêque de Viviers (voir liste), mentionne une construction religieuse (sans précision du lieu exact ni des matériaux). La seigneurie est possession de Guitard, petit seigneur local.

* Au 12ème siècle, construction de l'église (l'ancien bâtiment religieux n'est plus mentionné). L'église est possession des seigneurs de Châteauneuf de Randon (voir ce château).

* En 1255, la paroisse est possession de Guigon de Châteauneuf, seigneur de Joyeuse (voir ce château).

* Au 13ème siècle, modification de l'église.

Sont ce les systèmes défensif ?

* Au 14ème et 15ème siècle, la paroisse est toujours possession des seigneurs de Joyeuse.

* Au 16ème siècle, agrandissement (?) de l'église.

Note :

  L'Ardèche eut deux périodes de guerres et de ravages (Guerre de Cent Ans puis guerres de religion). Curieusement, pour cette église, je n'ai trouvé aucune information sur ces périodes qui ont pourtant transformé les architectures de nombreux bâtiments en Vivarais.

* Au 17ème siècle, modification.

* En 1971, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Jean) est libre et gratuite depuis la route et le sentier. La visite de l'intérieur des fortifications est interdite.

 

La vidéo de l'église est ici - CLIC

 

 

Au loin, la vallée du Rhône et la papale Avignon

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 07

Vers Menu châteaux de l'Ardèche

Partager cet article

commentaires

P
S i étonnant n’avait été moutier,
A urais-je, là, oui, mon chemin passé.
I ndifférente à tant spéciale allure
N e puis-je rester. Sont, pour moi, ces murs,
T out sauf ceux d’une église. La toiture

J ‘ai aimée, plus particulièrement.
E st faite de droits ou arrondis pans.
A insi mêlés, offrent cocasse aspect
N ous disant que bâti moult fois refait

D ut être au fil des siècles. Ce « chapeau »
E st d’une chaumière, pas d’un château,

P as d’une église non plus.* M’a bien plu.
O ui, j’aurais voulu guerriers attributs
U n tant plus en nombre. Sont-ils fort peu.
R avie je fus, pourtant, mirer curieux
C locher** et ses consoles atypiques.
H abille site d’un voile magique
A uquel mon esprit n’est mie insensible.
R ares sont les moutiers rendant possible
E merveillement chez moi. Mais ici,
S entiment n’est pas si fort, même si
S pectacle désagréable ne fut.
E st-ce parce qu’église je n’ai vue… !***

* à mes yeux, bien sûr.
** vu de profil seulement !
*** ou, du moins, voulu voir.
Répondre
L
* Mode d'emploi pour subjuguer une Pierrote :
- 1 - Montrer toit depuis le haut.
- 2 - Montrer que pierres sont mieux que tuiles.
- 3 - Montrer vues différentes créant énigme(s).
- 4 - Faire croire.... au lieu de montrer.
* Maintenant..... j'ai LA recette ! ! ! !....... Gnaf, gnaf.... Diabolique je suis (avec les églises).