Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

26 octobre 2021 2 26 /10 /octobre /2021 07:50

 

 

Département :  38 - ISÈRE

 

 

 

 

Voyez vous une construction médiévale fortifiée ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune d'Allevard les Bains est située à 40km au Nord-Est de Grenoble et à 25km au Sud de Chambéry (voir son château).

 

   Coordonnées de la tour :

45° 24' 10" N 06° 04' 24" E
 45.402833°  6.073583°

 

 

Toponymie :   (--> voir petite initiation)

* Treuil viendrait du vieux mot patois  "Troa" signifiant pressoir.

* Il y aurait peut être un lien avec les vignes plantées dans la pente.

 

 

 

 

La tour :

L'extérieur :

Le cheval est l'avenir de l'homme... Dauphinois

* Après avoir visité la tour d'Aquin (la voir ici) à Saint Pierre d'Allevard, mon destrier décide de m'emporter vers une ville de bains à une portée de flèche au Nord.

Est ce à cause de mon odeur ? 🤢

* Je me suis pourtant lavé il y a deux semaines (voir une autre aventure castrale avec un bain), mais connaissant la bête, je lui laisse les rênes.

* C'est donc à pas lent (Hihihi.. jeu de mot avec treuil et palan) qu'il chemine dans la vallée de la Bréda.

* Soudain, mon équidé stoppe, puis me montre sur la gauche une construction derrière un arbre.

* Bien qu'il ne soit pas encore feuillu (heu l'arbre.... et non mon palefroi), je ne distingue pas correctement le bâtiment.

* Je descends de sa selle, je me décale vers la droite pour voir..... Hooo, qu'elle est belle !

* Au sommet de ce qui me semble être une colline apparaît une haute tour anguleuse.

* Elle semble posséder :

- Un niveau bas borgne.

- 5 niveaux au dessus avec baies de lumière.

* Bien que les fenêtres soient modernes, je pressens que cette construction est ancienne.

* Je vais la contourner sur la gauche.

 

 

Ancienne et toujours vivante

Deux façades ensoleillées

* Pour rejoindre cette construction, il suffit de marcher sur une petite route nommée : La tour du Treuil.

- Je vous ai déjà expliqué cette astuce pour approcher un site bâti en utilisant le nom des rues (voir exemple ici).

* Avant de faire une analyse, je contemple avec rigueur 😮 chaque détail :

- La construction a une hauteur de 25 mètres et une base presque carrée de 12 mètres.

- L'épaisseur à la base serait de 2 mètres, mais en regardant à travers les fenêtres du haut, la paroi mesure moins d'un mètre.

- Les parements d'angle sont parfaits.

- Ayant été cimentées, changées, adaptées, je ne me prononcerai pas sur les pierres de parement des murs.

- Certaines baies rectangulaires non alignées sont les vestiges de latrines en encorbellement.

- L'étage supérieur avec ses ouvertures alignées était la salle de guet.

- En comparant les ouvertures de guet et les fenêtres des autres étages, je suppose que ces dernières ont été créées quelques siècles après la construction d'origine.

- Ne voyant aucune petite tour flanque ni puit de lumière ascendant, je suppose que la bâtisse possède un escalier droit intérieur.

* Conclusion : Les siècles, les hommes, le besoin de confort et de lumière ont transformé cette tour......

...... pourtant son origine médiévale est toujours présente.

 

 

Ce n'est point une simple tour

* Dernièrement, je vous ai montré la plus vieille tour médiévale de l'Isère. 😍

* Ce jour, mon cadeau est la plus grande et large tour de ce même département. 😻

* Si vous êtes sages, un soir je vous conterai la légende terrifiante 🙀 de la Tour du Treuil.

 

 

 

L'intérieur :

* La tour a été transformée en logements d'habitation privée.

* La visite de cette médiévale construction est interdite.

* Je me console en admirant la vallée du Bréda et mes montagnes Dauphinoises si belles (sans chauvinisme bien sur 🤣 ).

 

 

Le diaporama de la tour est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de la tour :

* Au 12ème siècle, (certains affirment le 11ème) à 540 mètres d'altitude, une tour de guet est construite pour surveiller le passage des vallées. Lorsqu'une troupe du Comte (voir titre de noblesse) de Savoie tente une incursion, un feu d'alerte est allumé au sommet.

* En 1282, la tour est citée dans un acte de partage.

* En 1316, le Dauphin (voir liste) Jean II de Viennois inféode la moitié de la seigneurie à son vassal Pierre Barral.

* En 1349, avec le transport du Dauphiné dans le royaume de France, la paix entre Savoie et Dauphiné s'établit (surtout après l'accord de 1355). La tour perd (partiellement) sa fonction de surveillance.

* Durant le 15ème siècle, la tour change de nombreuses fois de copropriétaires.

* A la fin du 18ème siècle, les Révolutionnaires Français ne détruisent pas cette tour. Peut être que l'amitié du propriétaire avec la famille Barral en est la raison.

* Au 19ème siècle, la tour est possession de la famille Monnayer. Des vignes sont plantées en aval de la tour.

* Au 20ème siècle, la tour change de fonction et de but (cache pour des Russes révolutionnaires (?), camping pour enfants, etc...)

* Vers 1994, avec l'accord du nouveau propriétaire, les archéologues réalisent plusieurs études dont une en dendrochronologie. Les poutres et la charpente semblent datées de la fin du 14ème siècle.

* A la fin du 20ème siècle, le site héberge un restaurant et des gites en location. Une piscine est aménagée.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis la route et rue. La visite de l'intérieur est impossible sauf si vous louez une chambre. 

 

La vidéo de la tour est ici - CLIC

 

 

Skier en mon Dauphiné, c'est touche le paradis

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 38

Vers Menu

châteaux de l'Isère

Partager cet article

commentaires

P
T ellement d’ouvertures a cette tour,
O ui, qu’elle en a perdu tous ses atours…
U ne moue de désagrément je fais.
R avi aucunement mon esprit n’est.

D ire qu’avait si fière allure, antan !
U ne série d’images* dit un temps,

T rès ancien non pas, où était guerrier,
R ude, austère, vestige du passé.
E t maintenant, que voit-on ? Des fenêtres !
U ne palanquée de fichues fenêtres
I nhibant tout rêve médiéval !… Ah,
L ‘on doit savoir progrès accepter ? Pas

D ans de semblables circonstances, non !
A vait ce bâti forme de donjon,
U nique peut-être pas, mais avait
P uissance, quasi borgne, faisant guet…
H ormis une façade dont l’allure
I ntacte est presque, ne sont tous ces murs,
N enni, vitrine d’une construction
E rigée au Moyen-Âge. Passion

N e peut être ici. Je suis dépitée.
B ien j’en veux à fidèle destrier**

P arce qu’aurait pu choisir autre lieu !
S inon… VOUS, devriez changer vos yeux !!!***

* dans vos vidéos proposées.
** cf. § « Le cheval est l’avenir de l’homme… Dauphinois ».
*** oui, je sais, ils sont magnifiques, extraordinaires et bleus !… mais quand même, ils ne voient pas tant bien que ça, il me semble !
Répondre
L
* Je comprends votre déception. J'ai hésité à faire un article sur cette tour...... pourtant médiévale.
* Puisqu'elle fait partie d'une étude réalisée par Annick Clavier (Service du patrimoine culturel, département de l’Isère) sur les maisons fortes. Je me devais de la montrer.
* Et puis..... elle servit à surveiller les Maudits Savoisiens, nos ennemis médiévaux. Pour cela, je me devais de glorifier sa fonction.