14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 07:30

 

 

Département :  27 - EURE

 

 

 

 

La route est longue vers mon Graal

Le bourg

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Montfort sur Risle est située à 36km à l'Ouest-Sud-Ouest de Rouen, à 34km à l'est de Pont l'Evêque et à 11km au Nord de Brionne (voir son château).

 

  Coordonnées du bourg :

49° 17′ 46″ N 00° 39′ 56″ E
 49.296111°  0.665556°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

La découverte

* Pour trouver la ruine de l'ancien château fort, il suffit de demander le chemin à un des habitants ou simplement suivre les panneaux.

* Celui de Montfort sur Risle est impressionnant.

* Je ne sais pas si elles ont fait sursauter quelques assaillants au Moyen Âge, mais j'avoue que les 220 marches m'impressionnent.

  Rectificatif : L'entrée médiévale ne se faisait pas par ce passage abrupt.

 

 

Le fossé

* Après une longue marche montante sur un sentier ombragé, je me retrouve en contrebas du site fortifié.

* Imaginez vous il y a 800 ans, coincé dans le profond fossé sous le tir des archers.

* Ces adroits lanceurs de flèches bien  protégés par les remparts, cherchent à transpercer votre faible cuirasse.

 

Un bijou dans un écrin de verdure fleuri

 

Les tours

* Évidemment, vous tentez de prendre du recul espérant que la distance atténuera leur efficacité.

* Mais c'est sans compter sur les larges tours carrées au parement si curieux comptant de nombreux archers sur plusieurs niveaux.

* Vous essayez de vous décaler pour être dans l'angle mort de la tour carrée, mais une autre tour flanque ronde s'intercale.

 Vous êtes morts ! 

 

 

Rempart et porte

* Suivre le rempart depuis le fossé apporte un plaisir incroyable.

* Certes, certains murs très ruinés ou moins que minimal demandent plus d'imaginations que de constatations, mais ce site de 800 ans est magnifique par sa diversité.

* Il est possible de voir et d'imaginer les tours d'angle parallélépipédiques ainsi que de les demi tours rondes au centre de chaque courtine.

Regardez la porte comme elle est fortifiée

* Je vous avais prévenu, il faut de l'imagination.

* En fermant les yeux, je la vois, presque imprenable, puissante, haute. Il est vrai qu'en ouvrant les yeux, c'est ce spectacle qui apparaît.

 

 

Vide et pourtant plein de détails

 

L'intérieur :

Un monde désert

* Après avoir visité des milliers de ruines, mon instinct affirme que c'est un tapis de verdure qui va m'accueillir.

* Pourtant, devant ce spectacle presque nu, je suis en admiration devant la surface de ce château.

* Certes, les bâtiments des communs ont disparu, certes, il parait impossible de définir l'aménagement interne.

* Pourtant, je l'imagine il y a 800 ans grouillant de vie et d'activités.

 

 

Le donjon

* Il ne reste de ce donjon que la base et une petite élévation, mais la puissance se ressent.

* Des immenses murs avec un parement de pierres taillées, il ne reste que le fantôme de sa grandeur.

* Avec une base de 16 mètres par 18 mètres, les castellologues pensent que la tour maîtresse mesurait au moins 20 mètres de hauteur.

* Il a été construit sur le modèle des donjons Normands du 12ème siècle.

* Avec un peu d'attention (et beaucoup d'imaginations) il est possible de voir les contreforts plats caractéristiques des donjons de cette époque.

* Pour comprendre l'architecture de ce donjon enchemisé, voici une reconstitution réalisée par l'association de sauvegarde.

 

 

Qu'y a t il dans une tour défensive ?

* Avant de quitter le château fort, je vais me faire un dernier plaisir en découvrant l'intérieur d'une tour d'angle.

* Même très délabrée, elle livre quelques uns de ses secrets à celui qui saura la regarder avec des yeux d'amant amoureux   :

- Son parement presque parfait avec des joints très fins et des pierres magnifiquement taillées.

- Des pierres décalées supportant un plancher.

- Et aux étages, des trous recevant des poutres.

* Ses autres secrets, je les garde. Si vous visitez ce site un jour, je vous invite à les partager autour d'une bouteille de cidre.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 10ème siècle, le Vicomte (voir titre de noblesse) Torsten de Bassebourg, fils supposé de d'Anslech de Bricquebec, possède les terres de Montfort.

* Au 11ème siècle (1035 ?), Hugues Ier fait construire une fortification en pierres sur la colline pour surveiller la route entre Pont Audemer à Brionne.

* En 1066, Hugues II de Montfort participe à la bataille d'Hasting sous les ordres de Guillaume le Conquérant.

* Au début du 12ème siècle, le puissant donjon carré est construit.

* En 1124, les troupes du Duc de Normandie (voir liste) Henri 1er assiège le château de Montfort durant 1 mois.

* En 1204, avant de céder la Normandie au Roi de France Philippe Auguste (voir liste), le Roi d’Angleterre Jean sans terre fait démanteler le château.

* Au 13ème siècle, la famille de Montfort part en terres Anglaises. Le château est abandonné.

* En 1937, le site est inscrit aux Monuments Historiques.

* En 1978, des fouilles archéologiques sont organisées.

* En 2003, le site appartient à la commune. Une association de sauvegarde est créée. Avec son dynamisme l'association fait revivre l'histoire de Montfort.

* Au début du 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite. N'oubliez pas que cette ruine est fragile, le risque de recevoir une pierre existe.

- En réservant auprès de l'association de sauvegarde, il est possible d'avoir une visite commentée. Renseignez vous.

 

 

Une vue vers l'infini

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 27 Vers Menu châteaux de l'Eure
Partager cet article