6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 06:30
 
  
 
 
   Certains bâtiments ne ressemblent pas à leur fonction et ne possèdent pas l'architecture similaire de ses "congénères". Voici un exemple caractéristique.
 

 

 

 

Département :    55  - MEUSE

 

 

 

 

L'église :

Situation :    (--> la voir sur une carte)

  La commune de Champougny est située à 25km au Sud-Ouest de Toul et à 5km au Sud de Vaucouleurs.

 

   Coordonnées du bourg :

48° 32′ 43″ N 05° 41′ 44″ E
 48.545278°  5.695556°

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Est ce une église ?

* En arrivant dans le village, je recherche un haut clocher (symbole habituel d'une église comme à Pareid), mais aucune flèche, aucune architecture ressemblant à mon "imaginaire religieux" est visible.

* Sur ma carte IGN, le bâtiment est sensé être au Nord-Est à la limite de village.

* Arrivé proche des dernières maisons, je vois une curieux bâtiment.

* Question :

Est ce l'église fortifiée ?

 

 

L'approche

* Fébrile, j'avance avec beaucoup de doutes.

* Et enfin, je sens ma "victoire".

* De nombreux détails me confirment que je suis devant l'église du village : cimetière, fenêtres avec vitraux.

Mais où sont les éléments

la classant dans les fortifications ?

 

 

Quelle curieuse tour accolée au bâtiment religieux si frêle !

Les 1er indices

* Au premier abord, ce bâtiment religieux ne ressemble pas à une église, et au deuxième abord, les éléments défensifs ou fortifiés ne sont pas vraiment visibles.

* Une minutieuse enquête commence.

* Je remarque cette haute construction ressemblant à une tour.

* Avec ses abats-sons sur la gauche, elle ressemble à un clocher que l'on a élargi pour réalisé une tour de défense.

* Il me semble qu'elle comporte 2 niveaux au dessus du "chœur".

* Ce devait être des pièces de replis avec d'épais murs (système défensif simple et efficace contre une petite troupe de bandits).

* Sur l'autre façade, le contraste est saisissant entre la puissante tour à gauche et la nef de l'église.

Comme moi, avez vous remarqué l'absence de transept

* Les nombreux contreforts amplifient l'aspect robuste et médiéval.

* Ce que j'ai supposé être les salles de repli (au dessus de l'église) comportent des ouvertures rectangulaires.

Sont ce des fentes de tir ou des puits de lumière ?

 

 

Les vrais indices

* En examinant la petite façade de la "tour", je remarque, au dessus d'une ouverture rectangulaire, des crapaudines pour huchette (Je vous ai déjà montré un exemple au château de Aigle en Suisse).

* Cette tour ne pouvant plus me donner de nouveaux indices, je décide de contourner l'église pour chercher d'autres traces de fortifications médiévales.

* Et là, il y a une multitude (j'exagère un peu) de système de défense.

Les voyez vous ?

* Étant un chevalier, je me dois de vous aider un peu.

* Sur le coté, bien qu'obstruée il y a cette magnifique archère à bêche.

* Puis, au dessus de la porte, les consoles à redent d'une ancienne bretèche (voir vocabulaire).

 

 

 

L'intérieur :

* Hélas, fermée est l'église paroissiale.

* Mais en tentant de voir à travers les vitraux, je pense que l'escalier menant aux étages est interdit, aucune trace de fortification est visible dans la nef.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction d'une église (dont il reste le choeur), ainsi qu'une tour.

* Au 13ème siècle, aménagement de l'église (nef) et construction d'un portail latéral. Amélioration des défenses.

* Au 16ème siècle, ouverture de baies.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Brice) est libre à l'extérieur. La découverte des fortifications intérieures est impossible.

 

 

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux de la Meuse Vers Menu châteaux de la Meuse
Partager cet article