11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 06:30

 

 

Département :  36 - INDRE

 

 

 

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Montlevicq est située à 58km au Nord-Ouest de Montluçon, à 45km à l'Est d'Argenton sur Creuse, à 38km au Sud-Est de Châteauroux et à 6km à l'Est de La Châtre (voir son donjon).

 

  Coordonnées du château :

46° 34' 35" N 02° 03' 56" E
 46.576275°  2.065462°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Préambule

* C'est la fin de mes vacances, mes jambes sont lourdes d'avoir trop visité de châteaux en Berry.

* De plus il est tard, mon cheval rêve d'un logis confortable et de paille fraîche.

* C'est donc à faible allure que j'erre en direction de mon gîte du soir.

* Au loin, un panneau m'indique le nom de la petite commune.

* Grâce à mon dictionnaire des châteaux forts, je sais que ce bourg possède 2 vestiges d'origine médiévale.

Vais je avoir le courage de les découvrir ?

 

 

Diantre !...Les fantômes du passé hantent ce lieu millénaire

La découverte

* Soudain, mon destrier s'arrête. Je tente de comprendre la raison.

* Comme mes poils se hérissent, je pressens que ruine médiévale il y a.

* Mes yeux sont attirés par des pans de mur dans le petit bois.

Quelle chance de visiter cette région avant que

le printemps fasse pousser les feuilles !

 

 

Analyse

* Une ronde tour avec des trous de boulin (voir vocabulaire) me regarde effarouchée.

* Elle ne doit pas souvent voir des visiteurs et encore moins être face à un Dauphinois Chevalier en armure.

* Derrière elle, une autre construction ronde me regarde avec distance.

* Quelques mètres plus loin, une troisième rondouillarde construction m'observe avec attention.

* Une dernière me quémande de ne point approcher car elle n'est pas certaine d'être très solide.

 

 

Que deviner de ces vestiges ?

* Il n'est point aisé de tirer des premières conclusions de ce spectacle :

- Les arbres ont déformé le terrain,

- La route a défiguré un probable fossé et rempart extérieur,

- Avec les siècles, le niveau du sol est monté de plusieurs mètres,

- Et puis le temps a fait son travail de destruction.

 

 

J'ose l'exercice

* Je vais tenter une approche :

1 - L'absence d'archère ou de bouche à feu ne me permet pas de dater le château,

2 - La disparition du crénelage ne laisse aucun indice datable,

3 - Ma seule petite certitude est que ce château doit être postérieur au 12ème siècle à cause des tours rondes et de ce quadrilatère.

 

 

 

La femme de ménage n'a pas enlevé la poussière récemment ! 

L'intérieur :

Un chaos !

* Bien qu'aucune porte soit identifiable, avec précaution j'entre dans le château par une courtine effondrée.

* Au sol, je sens des pierres sous les feuilles mortes.

* N'ayant point envie de les ramasser à la pelle, je ne me transforme point en archéologue fouilleur de sol.

 

 

De nombreux détails

* Évidemment, ce château ne ressemble point à Versailles, lustre, décors, sculpture sont absents. Mais avec un peu d'attention, il est possible de comprendre (partiellement) cette ruine.

- Les vestiges d'une tour montrent l'épaisseur du mur extérieur.

- Les trous des poutres m'informe qu'au moins 3 niveaux existaient.

- Ce mur intérieur a une épaisseur plus faible que celui de la tour.

- Quelques mètres plus loin, je distingue les traces d'un conduit de cheminée.

- Dans une autre pièce, conduit de cheminée et trou pour les poutres de 3 niveaux sont aussi visibles.

- Le clou du "spectacle" est évidemment les arcs partiellement enterrés prouvant qu'au moins 1 niveau est sous les feuilles et les gravas.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

Je n'ai hélas aucune information sur cette ruine.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite en respectant le bois. La découverte de l'intérieur est possible mais avec prudence. Le risque de recevoir une pierre ou de glisser est important.

 

 

Même les ruine savent se montrer ravissantes

 

  Cliquez pour allerr au menu des Châteaux du 36 Vers Menu châteaux de l'Indre
Partager cet article