Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 16:30

 

Pays :

 ALLEMAGNE

Région :

 PALATINAT

 

 

 

Le château :

Situation  (--> le voir sur une carte)

  Le site est à 8km au Nord de Pirmasens et à 32km au Nord de Bitche (en France). Le château de Steinenschloss est posé sur une colline entre Waldfischbach et Thaleschweiler.

 

  Coordonnées du château :

49° 15′ 56″ N 07° 36′ 20″ E
 49.265608°  7.605417°

 

 

Origine du nom :

   Steinenschloss signifie : Château de la pierre (ou en pierre).

Que dire de plus ?

   Certains linguistes pensent que ce nom est apparu au 19ème siècle donc serait (peut être) la déformation de  Steegener Schloss signifiant : château de Steegen. ("Steegen" était un village proche aujourd'hui disparu). 

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Mais où est il ?

* Oupsss, ma carte n'est pas assez précise pour trouver le village et j'ai omis de prendre mes coordonnées gps.

* Il me faut le secours d'un "pépé" parlant quelques mots de Français pour arriver sur le parking.

* Mon destrier a repéré le petit parking proche de la D170.

* Il broute l'herbe verte pendant que je cherche le site. Je sais que mon Graal ressemble à cela, mais :

Dans quel état est il ?

(Évidemment, vous avez compris que si je n'ai qu'un plan, c'est que ruine il y aura.

Intelligents vous êtes mes lectrices et lecteurs.)

 

 

Je l'ai trouvé

* Après 5 minutes de marche, je découvre enfin les remparts.

* Surpris je suis par cette vision :

- Ce château est posé sur la roche, mais curieusement la solidité des rochers au sol n'est pas utilisée pour consolider ses courtines (voir cet exemple d'un autre château).

- Il n'y a aucune tour flanque (voir vocabulaire). Cela ressemble à une petite forteresse du 11ème siècle qui n'aurait pas évolué.

- Les remparts (très consolidés au 20ème siècle) et surtout peu haut donc dépourvus de créneaux et de bretèches.

- Évidemment, vous avez remarqué le manque d'archère et de bouche à feu.

Est ce du à la consolidation

ou bien cette ruine est elle très vieille (11ème siècle) ?

* L'ensemble mesure 70m de long par 45m de large.

* A sa construction, ce n'est pas un simple château de surveillance.

* Pour entrer dans la forteresse il faut franchir un pont fixe, qui devrait être un pont-levis il y a quelques siècles.

 

 

 

L'intérieur :

La découverte

* En entrant, comme je l'imaginais, je ne vois aucun bâtiment.

* Cette basse cour parait vaste sans les murs des écuries et des communs.

* Pour comprendre ce "château fort", je vous propose de découvrir le plan :

 

 

Le plan

1 - Entrée de la forteresse (avec pont),

2 - Les communs,

3 - Mur avec panneau de mise en garde : "Verbotten" (comprenez vous les risques que je prends pour vous ?),

4 - Entrepôts (?)

5 - Maison commune (?)

6 - Chemin d'accès à la Haute cour,

7 - (?)

8 - Citerne,

9 - Palais

10 - Garnison (?)

11 - Donjon,

12 - Remparts,

13 - Fossé creusé.

 

 

Le palais

a - Chapelle,

b - Pièce de confort avec cheminée,

c - Cuisine,

d - "Cave" ou cellier,

e - (?)

f - Couloir desservant les salles du palais.

* La ruine est si endommagée par endroit et si reconstruite à d'autre qu'il m'est difficile de vous en décrire plus sans commettre d'erreur.

* Je vous laisser rêver,  je repars vers de nouvelles aventures !

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* A la fin du 11ème siècle, construction possible d'un site fortifié, mais aucun texte l'affirme.

* En 1168, les troupes de l'empereur Frédéric Barberousse détruisent 4 châteaux forts, non identifiés dans les textes. Beaucoup d'historiens pensent que Steinenschloss était l'un d'entre eux.

* Au 13ème siècle, bien qu'aucun texte affirme que le château soit reconstruit, un donjon circulaire est cité.

* Au 15ème siècle, le site semble oublié (abandonné ?).

* Au 19ème siècle, les pierres de la ruine servent à la construction de la voie ferrée.

* Au 20ème siècle, des travaux de consolidation sont réalisés pour garder la mémoire du site.

* Au 21èmesiècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre est faible.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article