Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 16:30

 

Pays :

 ALLEMAGNE

Région :

 PALATINAT

 

 

 

Le château :

Situation  (--> le voir sur une carte)

  Le site est à 8km au Nord de Pirmasens et à 32km au Nord de Bitche (en France). Le château de Steinenschloss est posé sur une colline entre Waldfischbach et Thaleschweiler.

 

  Coordonnées du château :

49° 15′ 56″ N 07° 36′ 20″ E
 49.265608°  7.605417°

 

 

Origine du nom :

   Steinenschloss signifie : Château de la pierre (ou en pierre).

Que dire de plus ?

   Certains linguistes pensent que ce nom est apparu au 19ème siècle donc serait (peut être) la déformation de  Steegener Schloss signifiant : château de Steegen. ("Steegen" était un village proche aujourd'hui disparu). 

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Mais où est il ?

* Oupsss, ma carte n'est pas assez précise pour trouver le village et j'ai omis de prendre mes coordonnées gps.

* Il me faut le secours d'un "pépé" parlant quelques mots de Français pour arriver sur le parking.

* Mon destrier a repéré le petit parking proche de la D170.

* Il broute l'herbe verte pendant que je cherche le site. Je sais que mon Graal ressemble à cela, mais :

Dans quel état est il ?

(Évidemment, vous avez compris que si je n'ai qu'un plan, c'est que ruine il y aura.

Intelligents vous êtes mes lectrices et lecteurs.)

 

 

Je l'ai trouvé

* Après 5 minutes de marche, je découvre enfin les remparts.

* Surpris je suis par cette vision :

- Ce château est posé sur la roche, mais curieusement la solidité des rochers au sol n'est pas utilisée pour consolider ses courtines (voir cet exemple d'un autre château).

- Il n'y a aucune tour flanque (voir vocabulaire). Cela ressemble à une petite forteresse du 11ème siècle qui n'aurait pas évolué.

- Les remparts (très consolidés au 20ème siècle) et surtout peu haut donc dépourvus de créneaux et de bretèches.

- Évidemment, vous avez remarqué le manque d'archère et de bouche à feu.

Est ce du à la consolidation

ou bien cette ruine est elle très vieille (11ème siècle) ?

* L'ensemble mesure 70m de long par 45m de large.

* A sa construction, ce n'est pas un simple château de surveillance.

* Pour entrer dans la forteresse il faut franchir un pont fixe, qui devrait être un pont-levis il y a quelques siècles.

 

 

 

L'intérieur :

La découverte

* En entrant, comme je l'imaginais, je ne vois aucun bâtiment.

* Cette basse cour parait vaste sans les murs des écuries et des communs.

* Pour comprendre ce "château fort", je vous propose de découvrir le plan :

 

 

Le plan

1 - Entrée de la forteresse (avec pont),

2 - Les communs,

3 - Mur avec panneau de mise en garde : "Verbotten" (comprenez vous les risques que je prends pour vous ?),

4 - Entrepôts (?)

5 - Maison commune (?)

6 - Chemin d'accès à la Haute cour,

7 - (?)

8 - Citerne,

9 - Palais

10 - Garnison (?)

11 - Donjon,

12 - Remparts,

13 - Fossé creusé.

 

 

Le palais

a - Chapelle,

b - Pièce de confort avec cheminée,

c - Cuisine,

d - "Cave" ou cellier,

e - (?)

f - Couloir desservant les salles du palais.

* La ruine est si endommagée par endroit et si reconstruite à d'autre qu'il m'est difficile de vous en décrire plus sans commettre d'erreur.

* Je vous laisser rêver,  je repars vers de nouvelles aventures !

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* A la fin du 11ème siècle, construction possible d'un site fortifié, mais aucun texte l'affirme.

* En 1168, les troupes de l'empereur Frédéric Barberousse détruisent 4 châteaux forts, non identifiés dans les textes. Beaucoup d'historiens pensent que Steinenschloss était l'un d'entre eux.

* Au 13ème siècle, bien qu'aucun texte affirme que le château soit reconstruit, un donjon circulaire est cité.

* Au 15ème siècle, le site semble oublié (abandonné ?).

* Au 19ème siècle, les pierres de la ruine servent à la construction de la voie ferrée.

* Au 20ème siècle, des travaux de consolidation sont réalisés pour garder la mémoire du site.

* Au 21èmesiècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre est faible.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

A
S ûr que gravure et plan sont attirants.<br /> T résor à mirer ce dut être antan...<br /> E n ne songeant point à ces pierres rosées<br /> I ncroyablement bien appareillées !<br /> N e sont faites pour me plaire; je n'y puis rien.<br /> E n elles, vie de jadis je ne sens point.<br /> N ul doute que pourtant cette forteresse<br /> S ut se défendre sans mal, avec adresse.<br /> C omme en témoigne son implantation,<br /> H aut perchée, montrant sa domination.<br /> L a roche dut être problème pour assaillants :<br /> O n ne l'échaladait point aisément.<br /> S ans compter qu'il fallait, côté entrée,<br /> S écuritaire fossé déjà passer.<br /> <br /> A eu aussi chemin de ronde couvert (?) :<br /> L 'on prit soin, ici, des gens d'armes naguère...<br /> L e donjon ainsi érigé savait<br /> E tre efficace de tous côtés; était<br /> M ajeur élément du rempart; aussi<br /> A vait regard sur le palais, et puis<br /> G ardien des cours du castel a été :<br /> N e purent, je pense, qu'avec peine progresser<br /> E nnemis qui avaient eu "l'heur" entrer...<br /> <br /> N 'ai-je point restes de ce castel appréciés.<br /> O r, je me suis mise à l'imaginer,<br /> T out en écrivant : me semble qu'il me sied...<br /> A donc... à mes yeux n'est, en fait, point laid... ?<br /> <br /> B ien entendu : si ! son appareillage -<br /> E st-il comme d'une personne le visage -<br /> N 'est de mon goût, mais internes qualités<br /> E n manière de beauté l'ont transformé.
Répondre
L
<br /> <br /> * Il est vrai que les consolidations Allemandes sont moins romantiques que nos aménagements Français.<br /> * Il est vrai que l'arasement des murs et leur consolidations ultimes ne facilitent pas la rêverie.<br /> * Mais j'ai appércié la réalité visuelle des communs et du logis.<br /> * Il est vrai que je vis cette ruine il y a bien longtemps, et que l'appareil photo était très "minimal.<br /> <br /> <br /> *Peut être qu'avec mon nouveau matériel, cette ruine serait plus vivante.<br /> <br /> <br /> <br />
D
Belle ruine, mais avec trop de pierres neuves.... snif! Mais bon , les consolidations sont nécéssaire aussi ;-)
Répondre
L
<br /> <br /> En Allemagne les ruines sont très bétonnées....Nombre d'entre elles abritent des tavernes (j'en montrerai dans quelques mois).<br /> Une ruine sans thème, sans bierre, sans saucisse est rare... Je voulais la montrer <br /> <br /> <br /> <br />
G
les ruines ont cette part de mystère qui nous font rêver, c'est aussi intéressant .
Répondre
L
<br /> Freud s'amuserait avec moi tant la ruine est un but "de loisir", de randonnée et de lecture.... (de vie ?). Alors, il est où le canapé ? <br /> <br /> <br />
K
comme dans ton habitude tu nous fait découvrir une belle et merveilleuse ruine.Pour les erreurs,comme l'on dit; ils n'y à que ceux qui ne fond rien qui n'en font pas.
Répondre
L
<br /> <br />   Je suis un peu fou, je rafolle des châteaux cassés, des sites oubliés des guides et des revues traditionnelles. Ce château , certes trop consolidé, est fascinant par sa superficie et<br /> l'aménagement des bâtiments.<br />    Il faudra que je me procure un camescope, car la photo ne donne pas l'ampleur du site.<br /> <br /> <br /> <br />
J
A regarder tes images on se croirait dans un site romain où seule la passion des vieilles pierres nous permet de rever...comme tu nous le fais faire!!<br /> Auf wieder sehen!!
Répondre
L
<br /> <br /> Parfois, un château médiéval utilise une ancienne fortification Romaine.... Il faut être vigilant devant une ruine car l'erreur d'époque est si vite faite..... J'espère ne pas trop me<br /> tromper.<br />   La phrase en Allemand je la traduis par : "Je te fais un bisou sur le nez chevalier" (hihihi, mon traducteur est peu fiable hihihi).<br /> <br /> <br /> <br />