Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 08:15

 

 

 

Département 33 - GIRONDE 

 

 

 

 

Diantre !... Que voila beauté qui me sied

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Rauzan est située à 50km Ouest-Sud-Ouest de Bergerac, à 35km à l'Est-Sud-Est de Bordeaux et à 15km au Sud-Est de Libourne (voir sa porte fortifiée).

 

  Coordonnées du château :

44° 46' 48" N 00° 07' 36" W
 44.7801794°  -0.1267873°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

La découverte

* En découvrant au loin la commune de Rauzan, je suis en extase.

* Le château fort est si puissant qu'il écrase les maisons par sa présence.

* Cette construction médiévale est la représentation parfait du château fort d'un seigneur : Puissance défensive, confort et représentation du pouvoir féodal.

* C'est donc avec respect et lenteur que j'avance vers cette construction qui fut l'une des plus puissantes de Guyenne.

 

 

Un rempart très défensif

 

 

Un plan classique et pourtant unique

* Avant de découvrir le rempart de plus de 150 mètres de long, je consulte le plan :

- Un fossé entoure l'ensemble.

- La forme générale est un polygone irrégulier.

- La plus longue des parois mesure 40 mètres.

- Les façades Sud et Ouest comportent le plus de tours défensives.

- La façade Nord est inexistante (voir historique).

- L'imposant donjon rond protège l'entrée.

- Le bâtiment accolé au Nord du donjon est le logis seigneurial.

 

 

Tours flanques et contreforts donnent une architecture très anguleuse

Les détails du rempart

* A l'extérieur, je suis fasciné par l'architecture "rustique" (comme un château du 12ème siècle) de cette forteresse qui pourtant a été modifiée plusieurs fois jusqu'au 17ème siècle.

* Des tours cubiques avec archères s'avancent comme la proue d'un navire.

* De fins contreforts à larmier rigidifient les courtines. La faible épaisseur de ces renforts ne crée pas d'angle mort pour les défenseurs.

* Le temps a fait son travail de sape, certains contreforts ont partiellement disparu.

* L'arasement du rempart ne permet pas de voir crénelage ni mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Au sommet des courtines, je remarque des trous de boulin alignés.

Était ce pour un hourdage ?

* Les courtines peuvent vous paraître peu élevées, pourtant depuis le fossé, je me sens tout petit, très vulnérable.

* Certains angles comportent une massive et anguleuse échauguette. Elle possède des archères cruciformes à croix pattée.

* Pour protéger les courtines, des archères ont été implantées dans l'angle des tours cubiques.

 

 

Résumé des caractéristiques architecturales !

1 - Une haute courtine avec des tours de flanquement.

2 - Une échauguette très cubique avec archères cruciformes à croix pattée.

3 - Archère en bêche modifiée pour arme à poudre.

4 - Donjon cylindrique de 31 mètres de haut comportant de multiples archères.

5 - Latrines en encorbellement.

 

1 2 3 4 5

 

 

L'entrée fortifiée

* Dans un château fort, la partie la plus fragilisée en cas d'attaque est : L'entrée.

* Celle du château de Rauzan a fait l'objet d'une attention particulière : Un puissant donjon circulaire avec de nombreuses archères lui est dédié.

* Cette entrée devait être précédée par un pont levis.

"Comment le sais tu Chevalier ?" me demandez vous

"Nous ne voyons qu'un pont dormant !"

* Il est vrai qu'au 17ème siècle (certainement) le pont fut rendu fixe. Mais observez bien cette image.

- Au dessus de la porte, 2 fentes apparaissent.

- Ce sont les emplacements où reposaient les flèches du pont levis en position relevée.

* Avez vous remarqué les rails de guidage pour la herse ?

 

 

 

L'intérieur :

Pour découvrir les entrailles de ce château

Veuillez cliquer ici

 

 

 

Faut il montrer patte blanche pour entrer en ce magnifique château fort ?

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 33 Vers Menu châteaux de la Gironde
Partager cet article

commentaires

P
R avissement ne peut qu’être le mot<br /> A ssocié à découverte du château !<br /> U n « monstre » mirons, bien qu’il ne soit entier.<br /> Z ones les plus hautes ont été arasées.<br /> A insi ne saurons-nous si hourds étaient <br /> N aguère protégeant bâtis au sommet.<br /> <br /> G rand dommage pour moi qui les aime tant ! <br /> I ncomparables je les trouve, donnant<br /> R éellement grâce à de rudes parois <br /> O ù alors se mêlent la pierre et le bois…<br /> N ous montrez un donjon à faire pâmer <br /> D e joie, par sa rondeur, un Chevalier !…<br /> E st fort surprenante cette belle courbure :<br /> <br /> G rand est contraste avec les autres murs <br /> U niformes dans leur stature anguleuse. <br /> Y ressent-on, là*, comme une furieuse <br /> E nergie à démontrer leur puissance. <br /> N ec plus ultra : sur roche est leur naissance.<br /> N antis sont encore de sécurités<br /> E fficaces en leur temps ; certaines « coincées » !**<br /> <br /> N ous semble entrée, au tout premier abord,<br /> O uvrage peu digne d’un si vaste castel fort.<br /> T outefois, ce ne fut le cas, antan.<br /> A t-elle eu pont-levis et pont dormant<br /> <br /> B ien surveillés par donjon admirable.<br /> E st ce dernier d’une force incroyable,<br /> N ullement amenuisée aujourd’hui.<br /> E mouvoir a t-il dû les ennemis<br /> <br /> P osant sur lui regard… Intransigeance<br /> S ourd de chacune de ses pierres ; quelle défiance !<br /> <br /> * là = dans cette stature anguleuse des murs autres que le donjon.<br /> ** archère vue dans un angle de mur. Pas courant, cet emplacement, bien que vous nous en ayez déjà présenté, si je me souviens bien.
Répondre
L
* Ce château fort de Gironde est une des incroyables merveilles de notre Royaume.<br /> * En fermant les yeux, on le voit presque entier..... (heu... c'est une image).<br /> * Cette forteresse est si extraordinaire qu'elle se devait d'être montrée sur 3 articles.<br /> * En ce lieu, j'y suis resté plus de 4 heures... et je suis certain de ne pas avoir tout vu.<br /> * Diantre, que notre Royaume est magnifique avec ses traces du passé !