30 décembre 2022 5 30 /12 /décembre /2022 08:50

 

 

michel-j-01     Cet article est très spécial : Il est l'oeuvre d'un passionné ayant comme pseudo : " M. J.". Comme moi, il est fou de châteaux, aussi bien d'époque médiévale que renaissance. C'est aussi un passionné d'architecture et d'art. Il m'a proposé d'écrire quelques articles sur mon modeste blog.

     J'ai évidemment accepté. J'adore échanger sur les châteaux forts. Je suis fier de l'avoir dans ce "bateau" qui navigue à travers le temps !

   Croyez moi, vous allez découvrir un monde différent du mien, un ressenti plus architectural.

Faites lui un formidable accueil. 

 

michel-j-02  

 

 

 

 

Le château est en direction du lycée agricole

 

Département 27 - EURE

 

 

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Gouville est située à 30km au Nord-Ouest de Dreux, à 15km au Sud--Est de Conches en Ouche (voir ce château) et à 7km à l'Est de Breteuil.

 

  Coordonnées du château :

48° 50' 27" N 01° 00' 20" E
 48.840761°  1.005615°

 

 

 

 

 

Les rondes tours comportent de belles canonnières

Le château :

L'extérieur :

La découverte

* Cet impressionnant château, resté pendant sept siècles dans la même famille, recouvre cependant quatre époques d'exécution :

- Une petite chapelle d'abord, bâtie au 13ème siècle,

- Suivie après la guerre de Cent-Ans d'un ancien château dont il ne reste plus que le grand portail d'accès et les restes de son enceinte matérialisée par ces petites tours cylindriques.

- Puis, à la fin du 16ème siècle, le château d'époque Henri IV avec ses grands meneaux en brique. ses encadrements de baies et chaînages en pierre et ses lucarnes de toits qui ont conservé une inspiration Renaissance.

- Enfin, après les tourmentes de la Révolution, le château fut prolongé d'un important pavillon d'angle qui apparaît en premier plan de la façade Nord.

* Le tout s'inscrit harmonieusement avec les petits ouvrages de défense de l'enceinte et le beau parc paysager qui se prolonge en contrebas du château le long de la vallée de l'Iton.

 

 

 

Façade Nord vers la vallée de l'Iton

La façade Nord

* On trouve encore une inspiration Renaissance dans les lucarnes qui ornent l'étage supérieur en comble du château et dans les décorations des façades, mais on sent déjà le classicisme qui va s'épanouir dès le début du 17ème siècle.

* Le grand corps de logis principal et ses extensions proposent une belle uniformité d'aspect.

* De larges tableaux en saillie en brique encadrés de chaînages et entourages de baies en pierre, surplombés de hautes toitures d'ardoise d'où émergent des lucarnes qui ont conservées leurs croisillons Renaissance et leurs linteaux sculptés.

 

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au début du 13ème siècle, Simon de Chambray et son épouse créent en ce lieu une chapelle dédiée à Saint Laurent.

* En 1430, durant la guerre de Cent-Ans, Jean III de Chambray est spolié de son domaine au bénéfice du Duc (voir titre de noblesse) de Bedford.

* En 1450, la reconquête de la Normandie par Charles VII (voir liste des rois) vaut la restitution des terres à Jean III de Chambray.

* En ce milieu du du 15ème siècle, les Chambray construisent un château. D'abord un corps de bâtiment, dont ne subsiste que l'enceinte basse comportant une poterne dotée de petites tours défensives.

* Enfin, à la fin du 16ème siècle, l'actuel corps de logis, face à la vallée de l'Iton.

* Au 18ème siècle, le corps de logis est prolongé vers l'Est.

* Vers 1792, les révolutionnaires emparent du château et des terres en les déclarant bien national.

* Au 19ème siècle, les Chambray récupèrent leur bien puis lui adjoignent un important pavillon d'angle en éperon.

* Au milieu du 20ème siècle, le dernier Marquis de Chambray donne son château et son domaine de 500 hectares à l’État, à charge de lui donner une vocation scolaire agricole dont les bâtiments construits à bonne distance sont invisibles du site.

* En 1971, le site est inscrit aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du château depuis le parc est libre et gratuite. La visite n'est possible que certains jours. Veuillez vous renseigner.

 

Nota :

  Un fait aussi exceptionnel que surprenant mérite d'être signalé concernant le domaine de Chambray. Celui-ci est resté la propriété de cette même famille du 13ème au 20ème siècle, avec toutefois deux péripéties dont les Chambray furent victimes :

- La guerre de Cent-Ans.

- La Révolution Française.

 

 

4 siècles d'aménagement, et pourtant il ressemble à un château fort !

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 27 Vers Menu châteaux de l'Eure
Partager cet article

commentaires

P
C omme vous l’aurez deviné,<br /> H eur n’ai-je eu de moult apprécier<br /> A ussi « récent » lieu ! Son passé<br /> M asqué est par « modernité ».<br /> B ien sûr, histoire j’ai aimée* :<br /> R ien que cela m’a enjouée !<br /> A donc, n’êtes mie trop griffé (<br /> Y voir présent de fin d’année !) <br /> <br /> * De savoir que la même famille posséda ce castel pendant 7 siècles.
Répondre
L
* Certains châteaux sont fascinant par leur puissance...<br /> ..... d'autres par un détail d'architecture....<br /> ........... et parfois, c'est l'historique qui fait leur charme.<br /> * Chaque site est différent, même si ce sont toujours des murs avec des ouvertures défensives, de confort ou de nécessité (comme MES latrines... hihihihi).<br /> * C'est cette diversité (en notre siècle de découverte) qui me fascine.<br />