Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 23:50
  Embrasser une princesse prisionnière d'un dragon, c'est..................bâtir un château en Espagne !
 




Signification au 21ème siècle :

  "Bâtir des châteaux en Espagne" signifie un mythe, une utopie. C'est un but à atteindre mais qui semble très difficile, voir irréaliste.

 
Naissance de l'expression :

   Au 11ème siècle, en Espagne (bien sur).
 
 
Origine de l'expression :

  Henri de Bourgogne (1066-1112) était le fils cadet d'une famille descendant des rois de France (Son père était le petit fils de Robert II le Pieux).  N'étant pas l'aîné, il n'avait aucun droit sur le territoire de son père. C'est ainsi que pour conquérir des terres, il participa dans la péninsule Ibérique aux batailles victorieuses contre les Maures.
   Les chevaliers qui l'avaient suivi furent récompensés par les biens, des terres et aussi des châteaux. Avoir un château au Moyen Age n'était chose facile, il fallait de l'argent, un terrain et aussi une "autorisation" de construction.
   Le courage de ces chevaliers fut un exemple à suivre pour les générations suivantes.
Posséder un château en Espagne se mérite et surtout devenait de plus en plus difficile.

 

-banniere-chateau01.gif

 

Cette expression aurait une autre origine.



Naissance de l'expression :

   Au 14ème siècle, en France.
 
 
Origine de l'expression :

  Cette expression eut de nombreuses variantes. Suivant les régions, il était dit "châteaux en Brie" ou "Asie" ou "Albanie" ou.....

    D'après A.Rey et Chantreau, l'Espagne s'est imposée par une déformation du mot "espace".
 Au 14ème siècle, "mettre en espace" signifiait :
      * "écarter",
      * "repousser à une date ultérieure".
 
 Conséquence, un projet n'étant pas défini dans le temps devient irréel ou chimérique.
 

 

 

Souhaitez vous retourner vers le menu des expressions ?

Partager cet article

commentaires

A
Merci pour la définition
Répondre
L
* Lorsque j'ai créé ce blog il y a quelques années, je le voulais convivial, instructif mais pas scolaire ni encyclopédique.
* Votre prose m'informe que ma mission est réussie.
E

Bel univers, riche et merveilleux. Merci pour la culture médiévale si fantastique et si magnifique !
Eléonor


Répondre
L


J'essaie doucement et sans prétension de décrire un univers disparu depuis 500 ans. Je suis heureux que ce blog traduit mon envie.



M

Perso j'aimerais batir mon "chateau" en Périgord, mais il y en a tellement que c'est vraiment une utopie.
Tous mes voeux pour cette nouvelle année.


Répondre
L


Je vais donc changer l'expression. maintenant je dirai : "Construire un château en Périgord !"



F
Voici un blog très intéressant !

J'y reviendrai certainement... car j'apprécie beaucoup visiter des châteaux. Et oui, le moyen-âge m'a toujours beaucoup captivé... Que n'aurais-je donner pour être chevalier afin de venir en aide aux gentes dames en détresses...
mais sans l'armure : c'est trop lourd et je ne suis pas bien gras... Monseigneur !
Répondre
L

Je vous comprends messire... Mais il est possble d'aider les damoiselle sans pour autant vétir la lourde amure, un certain prince Turc nommé Zizim a séduit quelques
belles du royaume de France sans porter la mondre cuirasse....


T
L'ancêtre du permis de construire, en somme...
En tout cas merci pour cette belle explication ;-)
Répondre
L
Bonjour Tédik.... Oui, c'est un peu cela..... il y a toujours eu des puissants qui autorisaient ou non.