Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

17 décembre 2021 5 17 /12 /décembre /2021 08:50

 

 

Département 73 - SAVOIE

 

 

 

 

Les arbres paraissent minuscules à coté de cette tour de 800 ans

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Grésy sur Aix est située à 35km au Sud-Ouest d'Annecy (voir son château), à 30km à l'Ouest d'Albertville (voir sa cité médiévale) et à 20km au Nord de Chambéry (voir son château).

 

 

  Coordonnées du bourg

45° 43' 25" N 05° 55' 54" E
 45.723598°  5.931895°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Au nord, il y a des frissons

* Après avoir visité le château de Thomas II (le voir ici) au Bourget du Lac, mon destrier continue son voyage en terre Savoyarde.

* Il trotte vers le Nord en laissant loin sur sa gauche l'immense étendue d'eau car il sait que H2O est incompatible avec mon armure.

* Soudain, bien que la température soit printanière, je le sens frissonner.

* Soudain..... mes poils se dressent.

* Conclusion : Une construction médiévale est proche.

Est ce un rempart médiéval ou de Vauban ?

 

 

 

Surprenante surprise !

* En découvrant ce site castrale je suis.... heu..... surpris.

* Je vois d'abord un rempart hors du temps :

- Il a été arasé.

- Il ne comporte pas de fente défensive.

- Il ne semble pas avoir eu de tour d'angle.

- Son architecture ressemble à une forteresse de Vauban.

* Ne comprenant pas ce mur ni cet angle, je sais donc porter mon attention sur la fascinante tour anguleuse.

 

 

 

Une tour venant du plus profond des âges médiévaux

 

 

Une tour donjonesque... ou un donjon touresque

* Derrière le rempart : Une tour.

* Bien qu'arasée, il semble évidement que cette construction fut défensive et de repli.

* L'ouverture est encadrée par 4 trous de boulin (voir vocabulaire) ayant peut être porté.... heu...

- Des latrines....... je doute.

- Une passerelle....... sicourte ?

- .... Avez vous une réponse ?

 

 

Elle est belle... et même plus !

Derrière la grille

* Lentement, les sens en alerte (car je suis en terre ennemie) j'avance.

* Soudain, une grille m'informe que point je peux entrer.

* Une curieuse ronde tour de rouge vêtue précède sa compagne médiévale.

* Je pressens qu'une construction plus récente a été aménagée. Mes yeux ne voient que la belle anguleuse (alors que d'habitude, ce sont les rondeurs qui me fascinent).

* A petits pas j'avance.

* Soudain, une porte défensive intemporelle me barre le passage. Je pressens que ma découverte s'arrête ici.... donc cette tour presque borgne gardera ses secrets..

 

 

 

L'intérieur :

Cour de séduction pour être autorisé

* Ayant passé de longues heures à contourner le site puis à immortaliser par des photos cette habitation, le propriétaire du château (peut être intrigué) ouvre la grande porte puis me quémande :

- Etes vous un agent immobilier ?

* Evidemment, étant un Dauphinois, ennemi en cette province, je ne vais point lui dire LA vérité, mais....

.... point mensonge je vais formuler car Chevalier pur et parfait je suis.

- Que nenni brave Savoyard, je suis un adulateur des constructions de vos ancêtres.

* Et c'est ainsi que je fus invité à voir puis à toucher (et à lécher ?... heu) les pierres de cette merveille.

 

 

Il y en a d'autres !

* Comme par magie, je suis à ses pieds.... heu... pas ceux du propriétaire mais ceux de la belle anguleuse. Cela me permet de voir :

- Les pierres pauvrement taillées et peu jointives.

- Les lits sont composés de pierres à la longueur et hauteur diverses. 

- L'ouverture supérieure garde toujours son mystère.

* A coté il y a.... Hooooo......

..... les vestiges du logis.

* Tout est clair pour moi avec l'épaisseur des murs, la fonction des niveaux, le rôle des baies.......

.... Mais je ne vous révèlerai rien car je garde mes conclusions pour mon Dauphin (voir liste) pour la préparation de l'invasion (prochaine) du Duché de Savoie.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au début du  12ème siècle (?), construction d'un château sur les bases d'un oppidum.

* En 1284, le château est cité lors de l'hommage pour tous ses fiefs fait par le Comte de Genève (voir liste) au Comte de Savoie (voir liste).

* En 1289, Pierre Ier de Grésy fait hommage pour ses terres et château, au Comte (voir titre de noblesse) de Genève.

* En 1401, le Comté de Genève (voir son histoire) est acheté par le Comte de Savoie. La seigneurie de Grésy est définitivement Savoyarde.

* En 1422, n'ayant pas d'héritier, François de Grésy, fait don de ses terres et château à Amédée VIII de Savoie.

* A partir de 1425, le château est peu habité et peu entretenu.

* En 1427, la seigneurie est donnée en fief à Manfred de Saluces, maréchal de Savoie et Marquis de Saluces (voir cette terre).

* En 1435, Jean d'Orlyé est responsable du fief au profit du Marquis de Saluces.

* En 1449, Louis Ier de Savoie donne la seigneurie à Jacques de Clermont.

* Vers 1490, le site est possession du Duc de Savoie.

* En 1514, la seigneurie devient possession de la famille Savoie-Nemours.

* En 1563, Jacques de Savoie-Nemours vend plusieurs seigneuries dont Grésy au Baron de Montfort, Louis Oddinet.

* En 1572, Jacques de Savoie-Nemours achète la seigneurie (pourquoi l'avait il vendu 9 ans auparavant ?).

* En 1575, la seigneurie est achetée par Guillaume de Portes, président du Parlement du Dauphiné et conseiller du roi de France. Après lui, il passe à son fils Antoine de Portes.

* En 1579, de nombreux travaux de consolidation et réparation sont (rapidement ?) réalisés.

* En 1614, Antoine de Portes, fils de Guillaume, loge au château avec sa famille.

* En cette fin de 17ème siècle, le château est décrit très dégradé (en ruine ?) par son propriétaire, le Baron Claude Carron.

* Au 18ème siècle, le château n'est plus habité et peu entretenu (à vérifier).

* Vers 1792, les Révolutionnaires Français s'emparent des châteaux en Duché de Savoie. Grésy est vendu comme Bien National.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du site est libre et gratuite depuis la route et le sentier. La visite de la propriété privée est interdite. Veuillez respecter le silence du lieu et la tranquillité des habitants.

 

 

Ce voyage au 12ème siècle m'a rappelé ma jeunesse !

 

     

Vers Menu châteaux de Savoie

Partager cet article

commentaires

P
G randement preux fut nostre Chevalier<br /> R encontrer ennemi ! N’a mie douté,<br /> E n aucun moment, de sa loyauté !<br /> S i je dis que surprise j’ai été,<br /> Y verra t-on quelque partialité !<br /> <br /> S oit ! On n’est plus dans conflits du passé !<br /> U ne paix durable s’est installée.<br /> R avie j’en suis, oui, car j’ai pu mirer<br /> <br /> A insi vestige : si droit, élevé,<br /> I mposant, quasi borgne est révélé.<br /> X II ou XIIIe siècle ont marqué<br /> <br /> S ûrement ce bâti. J’ai moult aimé<br /> A spect massif, austère et très fermé,<br /> V ision que j’ai d’un donjon fortifié. <br /> O n voit qu’il y eut logis accolé.*<br /> I l dit que les hôtes furent aisés<br /> E n apercevant coussièges restés.<br /> <br /> N e saurai-je dire si fut entrée<br /> O u autre l’ouverture remarquée…<br /> T our venue des médiévales années**<br /> A vez conquise. Aussi bien l’ai-je été !<br /> <br /> * en fait, je ne sais mie s’il fut vraiment accolé au donjon, mais, du moins, il en était près.<br /> ** pour plagier l’info-bulle de la 3e image de votre article.
Répondre
L
* Pour conquérir le coeur d'un site Savoyard, il faut devenir Eon et 007 et négociateur légendaire.<br /> * Séduire pour mieux comprendre.<br /> * Que de métiers et fonctions il me faut pour satisfaire Ma Dauphinoise...... et les autres visiteuses et visiteurs bien sur.<br /> * J'espère qu'avec cela je ne serai point griffer pour le prochain article..... sur une église..... hihihihi... (négociateur légendaire ?).