24 septembre 2021 5 24 /09 /septembre /2021 07:50

 

 

Département :  67 - BAS RHIN

 

 

 

 

Voyez vous une construction médiévale fortifiée ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune d'Ottrott est située à 40km au Nord de Colmar, à 25km au Sud-Ouest de Strasbourg et à 3km à l'Ouest d'Obernai.

 

   Coordonnées du château :

48° 27' 39" N 07° 24' 25" E
 48.460896°  7.407145°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

La réalité du terrain

* Etre un castellologue amateur c'est :

- Voir au loin la cible. 😳

- Se dire : "Elle est loin !". 🙄

- Penser : "Pourquoi ne suis je pas assis tranquillement dans une taverne ?". 🤔

- Reprendre courage pour marcher🚶‍♂️des heures, des heures, des heures. ⏳

- Puis se dire : "Pourquoi est elle toujours aussi loin ?" 😠

* Enfin, le sommet est là.

* Sur la droite, à une cinquantaine de mètres vers l'Est, je vois les vestiges du château de Lutzelbourg.

* Mais ma mission est l'autre rose merveille.

 

 

Que voila merveille qui va réjouir mes neurones !

Ses rondeurs m'ensorcellent

* Ceux qui me connaissent par la lecture des articles du blog savent que je ne résiste jamais devant des rondes formes. 😍

* Devant moi, la belle me montre une tour que je me dois de caresser.... avec les yeux bien sur, puisque Chevalier je suis.

* Elle n'est pas flanque ni à l'extérieur du rempart. Elle semble "presque" enchemisée comme un donjon de repli ultime.

* La rose tour montre :

- Des pierres à bossage de profondeur inégale.

- Là haut, des corbeaux. Leur position basse par rapport au sommet me fait imaginer que ce ne fut pas des mâchicoulis mais les supports des poutres pour un hourdage (voir vocabulaire).

* Diamétralement opposée, faisant partie du rempart, une autre rondeur me fascine. Bien qu'elle soit très arasée, la tour d'angle semble puissante posée sur le rocher.

 

 

La défense active

* Evidemment, des parois borgnes ne permettent pas de se défendre, mais simplement se protéger.

 * C'est donc sans surprise que, sur une sorte de tour anguleuse, je vois une arquebusière. Deux conclusions s'imposent :

1 - Le château a été modifié lors de l'amélioration des armes à poudre (fin 15ème ou début 16ème).

2 - Ce système défensif est une pierre ajoutée/insérée, donc le château é été construit avant les armes à feu.

-- Mes deux idées sont confirmées, un peu plus loin sur le rempart, par une autre ouverture de tir composée de 4 pierres insérées.

 

Une façade de confort avec fenêtres et latrines

 

Le confort d'un bon logis

* Au dessus du système défensif, derrière le rempart, apparaît une haute construction.

* Son parement d'angle avec des pierres à bossage est magnifique.

* Avec ses ouvertures ogivales, ses fenêtres à colonne centrale, avec ses latrines en encorbellement, ce bâtiment est évidemment le logis.

* Il semble composé de 5 niveaux dont les fonctions de défense, réception et chambres sont facilement identifiables.

* L'asymétrie entre les façades me fait imaginer que cheminées et escaliers en sont les causes.

* Grâce au plan, je tente de comprendre.... ce que je vois.

 

 

 

JSes pierres en encorbellement me font imaginer moult passerelles

 

 

 

L'intérieur :

* La propriété privée non consolidée n'est pas ouverte à la visite.

* Je jette un dernier regard sur ses façades bien roses.

* Puis, je reprends ma découverte de la colline nommée de l'Elsberg pour visiter le deuxième château : Le Lutzelbourg.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* A la fin du 12ème siècle, à la demande d'Otton de Bourgogne souhaitant marquer sa présence sur les terres d'Alsace, construction du château (certains historiens supposent qu'un donjon existait au 12ème siècle).

* A la fin du 14ème siècle, le château est/serait partiellement en ruine suite aux attaques de routiers (à vérifier).

* Peu de temps après (1393 ?), le château "ennemi"de Lutzelbourg à 50 mètres à l'Est est occupé par une famille hobereau : Rathsamhausen-Ehenweier.

* Au 15ème siècle, avec l'amélioration technique des armes à poudre, les systèmes défensifs du château sont modernisés : Ajout d'arquebusières. 

* Au début du 16ème siècle, des aménagements de confort sont réalisés.

* Vers 1525, durant la guerre des paysans, le château est attaqué puis ravagé (à vérifier).

* Au milieu du 16ème siècle, Conrad de Rathsamhausen achète le château.

* Au 17ème siècle, durant la Guerre de Trente Ans, le château est attaqué par les Suédois.

* Vers 1792, le château est réquisitionné par les Révolutionnaires. Il est vendu comme Bien National.

* Au 20ème siècle, la ruine très fragile, peu sécurisée est visitable au risque et péril de l'aventurier touriste.

* En 1985, le site est inscrit aux monuments Historiques. Des fouilles sont organisées.

* A la fin du 20ème siècle, le site est interdit à la visite.

* Au début du 21ème siècle, une association de sauvegarde réalise des travaux de consolidation.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite en respectant les limites. La visite de l'intérieur serait possible parfois, veuillez vous renseigner. Le risque de recevoir une pierre existe.

 

La vidéo du château est ici - CLIC

 

 

Je reviendrai te voir lorsque tu seras consolidé dans..... 50 ans !

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 67

Vers Menu

châteaux du Bas Rhin

Partager cet article

commentaires

P
R ien n’y fait, je n’arrive à apprécier
A spect rosé. Pourtant, me suis forcée.
T oute inspiration alors disparaît,
H élas, parce que je ne reconnais «
S tandard », ou je dirais plutôt image
A ssociée à château du Moyen-Âge.
M a vision de ce temps, de ses bâtis
H eureuse est plus, n’a mie cette allure-ci.
A vez montré de guerriers attributs ;
U nivers qui, ailleurs, m’aurait fort plu…
S uis-je contente pour vous : vous avez
E ncontré belles d’antan « potelées ».
N e les avez que des yeux, là, touchées.

P eut-être qu’un jour alsacien castel
S era blanc ou gris*… Dirai-je : il est bel !…


* il n’y a pas que la couleur que je n‘aime pas dans les castels de cette contrée : leur appareillage souvent ne me siet mie non plus. J’aime les appareillages irréguliers, de pierres « mal taillées » ou de galets : là, c’est le summum pour moi !
Répondre
L
* Triste je suis pour vous.
* Ce château est vraiment fascinant. De plus, à coté il y en a un autre aussi passionnant qui sera publié dans 2 mois.
* Triste je suis pour vous.
* Peut être avez vous un réglage "noir & blanc" sur votre moniteur..... Il faut le trouver..... car les châteaux Alsaciens sont si uniques avec (souvent) leurs pierres à bossage.