24 juin 2022 5 24 /06 /juin /2022 07:50

 

 

Département 66 - PYRÉNÉES ORIENTALES

 

 

 

 

Voyez vous ce que mon destrier a vu ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune d'Amélie-les-Bains-Palalda est située à 40km à l'Ouest de Collioure (voir son église), et à 20km au Sud-Ouest de Perpignan. 

 

  Coordonnées du rempart :

42° 29' 04" N 02° 40' 28" E
 42.484566°  2.674481°

 

 

 

 

Le site défensif :

L'extérieur :

L'avé ou laver ?

* Après avoir visité les remparts d'Elne et sa cathédrale fortifiée (les voir ici) mon destrier m'emporte vers le Sud-Ouest pour découvrir le site de Corsavy.

* Mais comme mon pégase aux naseaux sensibles sait que je dois prendre mon bain bi-annuel (je vous ai déjà narré cette obligation ici et aussi là), sans mon consentement, il me dirige vers la commune d'Amélie les bains.

* "Diantre, il va me falloir enlever mon armure pour me décrasser" 🙁 pensais je.

* Soudain, mon palefroi stoppe puis me quémande de lever les yeux en arrière.

* Quel dilemme !

Dois je visiter ou me laver ?

 

 

Je pressens que les 2 rondes vont être mon bonheur

Qu'importe l'odeur pourvu qu'on ait l'ivresse

* Les naseaux de mon palefroi ont l'ivresse de mon parfum naturel....

... tandis que mes neurones ont l'ivresse médiévale.

* Bien que n'étant pas un "unwashed", je décide pourtant de différer mon lavage bi-annuel pour découvrir les 3 curieuses tours survolant les toits.

- Celle de droite est logiquement le clocher d'une église... que je pressens non fortifiée.

- Au centre, une tour défensive rehaussée (ou consolidée) après sa construction initiale.

Quelle fut la fonction de son encorbellement ?

A - Latrines ?

B - Bretèche ?

C - Echauguette ?

- A gauche, une autre ronde tour de défense partiellement arasée, sans encorbellement. Avec un peu d'attention je remarque des trous de boulin alignés et horizontaux. Je pressens que hourdage (voir vocabulaire) il y avait.

* Pour comprendre ce site médiéval, il me faut monter à pied cet Everest. 🚶‍♂️

* Ho hisse, Ho hisse.... 😰

(En réalité, une route a permis à mon destrier de m'emporter au sommet sans effort). 🤣

La commune m'accueille avec de belles rondes

 

 

Ronde rondeur

* Mes yeux s'écarquillent 🤡 en découvrant une belle rondeur !

* Evidemment, mon propos n'est point pour une damoiselle (Chevalier galant je suis 🤭) mais pour la ronde tour (Elle est à gauche dans ma description préliminaire depuis le bas).

* Ses lits de pierres pauvrement équarries et asymétriques m'informe que ce ne fut point pour un château d'un riche seigneur.

* Ses archères droites me confirment que la tour du rempart est bien d'origine médiévale.

* Les rochers intégrés à la base prouvent que la colline fut aménagée pour apporter la sécurité durant les troubles du Moyen Âge.

Que cette tour est fascinante !

* Soudain, en prenant un peu de recul pour admirer cette ronde construction, je remarque sur la droite...... une porte qui est : 😲

- Certes, le rempart est très arasé.

 - Certes, il n'y a plus les traces de crénelage ni bretèche (voir vocabulaire).

- Mais le frémissement de mes poils est présent ! 

* Je me dois de traverser (les siècles 🙄) pour entrer dans ce bourg défensif.

* Avec précaution car je suis en terre ennemie (Celles et ceux qui pouffent 🤭 en se moquant de moi doivent se rappeler que cette cité ne fut Française qu'en 1659. Vivant toujours au Moyen Âge 🙃, point en Mon royaume je suis), je franchis le seuil.

 

 

Combien de siècles vais je traverser ?

 

 

L'intérieur :

Ancienne modernité

* Ayant traversé sans heurt, c'est un Dauphinois (moi évidemment... suivez un peu sinon je recommence depuis le début) apaisé qui plante ses chausses sur le sol récemment empierré et lissé.

* Que le spectacle est magnifique !

* Devant moi s'étant (presqu'à perte de vue 🤣) un rempart entrecoupé de tours rondes.

- A gauche protégeant la porte, l'imposante construction avec trous de boulin au sommet.

- A droite, la tour avec son encorbellement à l'intérieur de la cité. Donc...

.... quelle fut sa fonction ?

A - Latrines ?

B - Bretèche ?

C - Echauguette ?

 

 

L'errance avant la fin

* Dans les ruelles étroites et pavées, je me promène à l'ombre.

* Mon instinct de castellologue amateur me dit : "Regarde en hauteur !"

* Des fentes verticales me font rêver à un système défensif médiéval......

.... mais parfois l'évidence ne l'est pas toujours.

* Avant de franchir la limite du bourg défensif en passant sous cette porte, je pose mon séant merveilleux et musclé sur une pierre pour savourer le panorama.

 

 

La découverte du diaporama est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du bourg défensif :

* En 814, un texte cite l'emplacement de "Palalda".

* En 967, un texte cite l'église dédiée à Saint Martin.

* Au 13ème siècle, une famille (seigneuriale ?) est citée dans un texte.

* En 1659, après la signature du traité des Pyrénées, le bourg est rattaché au royaume de France.

* En 1942, par un arrêté préfectoral, les 2 communes d'Amélie-les-Bains et de Palalda fusionnent.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur des remparts et portes est libre et gratuite. La visite de l'intérieur des tours est interdite.

 

 

Au loin, sont ce les bains pour me laver ?

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 66

Vers Menu châteaux des

Pyrénées Orientales

Partager cet article

commentaires

P
P ourvu qu’on ait l’ivresse avec odeur ?...!*<br /> A h, non ! J’avoue qu’avec l’ordinateur<br /> L ’on échappe au pire ! Senteurs d’antan<br /> A rrivent seules à percer l’écran !...**<br /> L es hume t-on, planant sur rondes tours,<br /> D e ces bâtis dont êtes en amour ! <br /> A ssurément, souvenirs de jeunesse<br /> <br /> A ffluent, les mirant ! Furent la promesse,<br /> M ais visible encore est, de moult puissance<br /> E n des temps où était aussi défiance.<br /> L e bourg fut remparé, bien protégé,<br /> I déalement, par très fortifiés<br /> E léments. Leurs multiples attributs<br /> <br /> L aissaient peu d’espoir d’entrer aux intrus.<br /> E n ce qui concerne votre question,***<br /> S ûre de moi j’étais, par position :<br /> <br /> B retèche est-ce, une porte défendant…<br /> A moins qu’échauguette ait été, céans ? ****<br /> I l me tarde savoir la vérité !<br /> N ous avez, quoi qu’il en soit, bien montré<br /> S écurités « en vie » de la cité ! <br /> <br /> * cf. le § « Qu’importe l’odeur, pourvu qu’on ait l’ivresse ».<br /> ** : ouf !<br /> *** § « Ancienne modernité » = latrines ? bretèche ? échauguette ?<br /> **** : car, même si donnant sur l’intérieur de la cité, cette échauguette aurait pu guetter (son rôle) par-dessus les toits, vu sa hauteur… ? En tous les cas, ce ne pouvaient être des latrines, si elles donnaient à l’intérieur.
Répondre
L
* Savoir la vérité ?....... heu..... comment dire......<br /> * Je ne sais point.<br /> * Les mouches ne se poussant pas de mes yeux..... flou tout était !<br /> * Je subodore que bretèche cela fut car une porte en dessous serait logique..... mais aucune preuve j'ai.<br /> * Il aurait fallu que je revisite cette tour après mon bain bi-annuel........ mais mon destrier n'a point voulu monter cet Himalaya Pyrénéen.<br /> * Un jour peut être j'aurai la réponse.
P
Je vieillis moi aussi, ou ma vue baisse ? <br /> Je ne vois mie les archères sur la photo du lien « ses archères droites », du § « Ronde rondeur » ! (ni d’ailleurs, sur les autres photos de cette tour !) Où sont-elles donc ?... !
Répondre
L
* Alors... heu... disons... heu... peut être... heu.....<br /> * Avec toutes les mouches autour de mes beaux yeux bleus, avec les bruits des bourdonnements .... il est possible que :<br /> -- Soit mon imagination ait été abusée.<br /> -- Soit la photo (gommée de toutes les traces d'insectes tournoyants) ne montre plus les fentes.<br /> * Qu'importe.... médiévale fut cette tour ainsi que.... mon odeur.... hihihihihi !