7 septembre 2021 2 07 /09 /septembre /2021 07:50

 

 

Département 64 - PYRÉNÉES ATLANTIQUES

 

 

 

 

Est ce le fameux Pont d'Avignon ?.... hihihi

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Sauveterre de Béarn est située à 50km à l'Ouest-Nord-Ouest de Pau (voir son château), à 40km au Sud-Est de Dax (voir son rempart) et à 20km au Sud-Ouest d'Orthez (voir son pont).

 

   Coordonnées du pont :

43° 23' 48" N 00° 56' 27" W
 43.396827°  -0.941057°

 

 

 

Le pont :

L'extérieur :

Quand un prénom m'oblige à tout voir

* Depuis ma visite au château de MoncadeGastounet m'a fait participer à sa chasse et son gargantuesque repas, je me dois de tenir ma promesse envers cet hôte Béarnais :

"Chevalier, peux tu faire le tour de mes propriétés pour vérifier si elles sont en bon état ?"

* C'est ainsi que mon destrier me fait découvrir cette puissante cité défensive et un curieux pont au dessus du gave d'Oloron.

 

 

Patronyme... mais presque

* En fonction du siècle de publication ou de l'oeuvre écrite que vous lisez, ce pont peut se nommer :

- Pont Mayor,

- Pont de l'Hôpital,

- Pont de la Légende.

 

Ce pont est.... le pompon de la journée !

 

Rapide analyse

* Ce pont est à arche unique. En réalité il en comporte deux. Une petite est "cachée".

* Ses parapets latéraux ont été remaniés récemment (au 20ème ?) pour la sécurité.

* Au centre trône fièrement une tour.

* Avec les siècles et les consolidations, ses fonctions défensives ont été gommées. Mais avec une porte à sa base accédant à un escalier intérieur, il est incontestable que "petite forteresse" cette tour fut.

* Au bout, je suis arrêté par un muret de sécurité.

L'extrémité du pont en pierre a-t-elle été détruite ?

* Oui... et non. 😮

- OUI, l'extrémité pour rejoindre l'ile de la Gière (l'autre coté) a été détruite.

- NON, car derrière la tour il y avait un pont levis et un tablier en bois (et non en pierre).

* Explication par l'exemple.

 

 

La fin est un début

* Ne pouvant aller plus loin, je jette un regard "légendaire" dans cette rivière où la Reine Sancha de Navarre, Comtesse (voir titre de noblesse) de Béarn, subit le jugement de Dieu au 12ème siècle (voir cette légende).

* Je me retourne pour retrouver mon destrier. A l'extrémité, je vois un hôtel qui fut l'Hospital Saint Jacques. Évidemment vous avez compris :

1 - Saint Jacques = Compostelle.

2 - Ce bâtiment de soin donna (pour un temps) le nom au pont.

* Lentement j'avance en regardant mes chausses. Soudain, comme par magie, mes yeux se lèvent pour voir au loin...... d'autres bâtiments médiévaux.

* Je ferme les yeux pour les imaginer avant de les toucher, les caresser, les lécher. 😜

 

 

Pour voir le diaporama, veuillez cliquer ici

 

 

 

Histoire du pont :

* Au 12ème siècle, pour contrôler le passage vers la Navarre, construction d'un pont avec tablier en bois au dessus du gave d'Oloron. Le pont est utilisé par les commerçants et les pèlerins vers Compostelle.

* Au 13ème siècle, Gaston VII de Béarn fait modifier l'architecture du pont.

* Au 14ème siècle, Gaston III de Foix-Béarn améliore le système défensif du pont : Ajout d'une tour avec bretèche (à vérifier).

* En 1732, une violente crue dévaste la région. Elle emporte les ponts de la Récully et du Miéy de la Gière à Sauveterre. Seul ce pont résiste.

* En 1886, le pont est classé aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte du pont est libre et gratuite. La visite de la tour centrale est interdite.

 

 

Ce n'est pas un pont mais... un demi-pont

 

Cliquez pour aller au menu des bâtiments NON classiques

Vers Menu
bâtiments non

classiques

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 64 Vers Menu châteaux des Pyrénées Atlantiques
Partager cet article

commentaires

Pierrote 09/09/2021 13:21

P our être honnête, surprise je fus,
O ui, mais pas comme je l’avais prévu.
N ‘avais-je mie vu que manquait moitié,
T out du moins partie, du pont fortifié.

F ortifié ? J’y crois car il reste encore
O uvrage en son mitan prouvant que fort,
R ude fut-il jadis. Et puis image*
T émoigne sa puissance au Moyen-Âge.
I ndubitablement, grâce à elle j’ai
F ini par oublier qu’est trop « propret ».
I magination fit son œuvre aussi !
E t tel qu’il était antan, je le vis…

S i magnifique avec pierres et du bois
A insi mêlés ! De plus, est-ce pour moi
U ne première quant à construction :**
V ariante singulière, mais fonction
E tait toujours deux rives relier,
T out en étant au sec, et protégé.
E ut raison Gastounet changer les plans !
R endit-il ce pont plus sûr. Assaillants
R egrettèrent le franchir, m’est avis !
E ssuyèrent de la tour tirs fournis.

D écouvert j’ai, ce jour, un très beau lieu…
E n maquette !*… Mais, n’ayez crainte, heureux

B ien est mon esprit mirant ces vestiges !
E tes celui qui redonne prestige,
A ssurément, aux spectres du passé !
R avie je fus voir ce pont tout cassé !
N ‘ai-je d’yeux que pour les « vieilles beautés » !***

N ‘en puis-je mais **** avec le dernier lien !*****
B eaucoup languir, que oui, me faites bien !

* celle du lien « explication par l’exemple », § « Rapide analyse ».
** ou, du moins, il me semble. Quoi qu ‘il en soit, cette architecture n’est mie courante, non ? (pont fixe, puis pont levis au-dessus d’une rivière, puis tablier en bois pour finir l’ouvrage).
*** je sais ce que vous allez penser : c’est pour ça qu’elle n’a d’yeux que pour moi !… mais oui, vous avez raison !
**** expression bien dauphinoise ! (« je n’en peux/puis mais ! »)
***** lien « pour les imaginer », § « La fin est un début ».

Le Chevalier Dauphinois 09/09/2021 14:25

* Lorsque vous avez découvert la légende mardi dernier, vous souhaitiez voir le descriptif de ce pont le vendredi suivant...... Hors, le vendredi est pour une construction fascinante ou énigmatique. Ce pont très consolidé et ayant perdu son avancé mobile en bois se devait d'être publié un mardi. Voila la raison de ce décalage.
* Et puis.... se faire désirer... est ma base de vie donc de publication..... hihihi.
*** Un pont avec tablier en bois relevable me semble rare et même unique en notre Royaume. Cela est classique pour un pont au dessus d'un fossé ou de douves devant château, mais sur un pont non accolé à des fortifications, je n'en ai pas encore vu. Il faut donc le savourer.
.
* Sauveterre de Béarn est une commune comportant de nombreux bâtiments médiévaux fortifiés. J'aurais pu les montrer tous dans un même article (avec une suite), mais j'ai préféré les dissocier.
* Ils vont être montrés non point à la suite mais avec un décalage de quelques semaines (et mois).... Ainsi, en lisant un nouvel article, un lien amènera vers un autre déjà publié. Ce sera une promenade dans vos souvenirs de lecture.
*** Nota : Sachant que vous n'avez d'yeux que pour moi, le jeune Chevalier de 800 ans..... ému je suis ! ! ! ! !